background preloader

Cafés Suspendus

Facebook Twitter

Caffè sospeso. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Caffè sospeso

Elle consiste – pour un Napolitain heureux et quelle qu’en soit la raison – à commander un café et en payer deux, un pour lui et un autre pour un client démuni qui en fera la demande. Cette tradition prend ses origines durant la seconde guerre mondiale à Naples mais est moins courante aujourd'hui. Histoire[modifier | modifier le code] La tradition du caffè sospeso s'est importée en France grâce au Mouvement des indignés en début d'année 2013. Depuis, des groupes locaux se sont organisés notamment sur les réseaux sociaux et quelques bars et café français ont adopté cette tradition.

Namur: "Les cafés suspendus" prennent de l'ampleur. Le projet a été lancé il y a deux ans et aujourd'hui, une trentaine d'établissements namurois proposent un "café suspendu".

Namur: "Les cafés suspendus" prennent de l'ampleur

Le concept vient de Naples et son principe est simple: payer un café au double du prix pour offrir le second à une personne dans le besoin. "Il n'y a pas de profil type de la personne qui peut recevoir ce café. Il y a les personnes en difficulté, les personnes qui sont dans la rue, celles qui ont de petites pensions, des étudiants, des personnes qui ont des problèmes momentanés, des fins de mois difficiles" explique Ingrid Van den Abbeele, co-reponsable du projet "Cafés suspendus - Namur".

Le projet repose sur la confiance Chaque établissement tient son compteur de "cafés suspendus". Autre idée: une frite suspendue ! Opération « café suspendu tournaisien » Les étudiants de première année en assistant social au sein de la Haute Ecole en Hainaut, Campus social de Tournai, lancent la toute première opération belge du café suspendu.

Opération « café suspendu tournaisien »

Tradition venue de Naples en 1993, le principe du café suspendu commence à s’étendre en Europe. La Bulgarie et la France se lancent depuis peu dans l’aventure. Et la Belgique ? Chez nous, l’opération commence tout doucement à faire parler d’elle tout en n’ayant pas encore réellement vu le jour. Etant persuadé que cette opération a du sens en ces temps difficiles, nos étudiants ambitionnent d’être le moteur d’un élan de solidarité envers les plus démunis d’entre nous. Le principe est simple : les gens paient à l’avance pour un café (ou une boisson chaude) destiné à quelqu’un qui ne peut pas se le permettre.

Cette opération a démarré le 6 décembre par une conférence de presse où les étudiants ont pu exposer leurs motivations et lancer symboliquement cette action. « Café suspendu »: Visionnez un clip pour offrir un café aux plus démunis. « Keep you warm » cette chanson ne vous dit peut-être rien mais elle redonnera le sourire à de nombreuses personnes.

« Café suspendu »: Visionnez un clip pour offrir un café aux plus démunis

Et notamment à celles qui sont dans le besoin. C’est dans le cadre de la 17ème édition de « Café pour Tous » que le single de Len Sharp, chanteur-compositeur du groupe belge Freaky Age, a été réalisé. Un morceau dont le visionnage ou le partage du clip permettra la distribution d’une tasse de café aux plus démunis. L’opération « Café pour tous » n’est pas neuve. L’initiative a été mise en place il y a dix-sept ans par Douwe Egberts, une société spécialisée dans le café, en collaboration avec les Banques Alimentaires. Un concept quelque peu différent « Le café est toujours en haut de la liste des produits recherchés par les personnes que nous touchons via les 614 associations caritatives avec lesquelles nous collaborons », explique Alfons De Vadder, directeur général de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. J'ai découvert le "pain en attente" et "café suspendu" : une belle idée solidaire.

Le "pain en attente" est un concept venu tout droit d’Italie, la France commence à l’adopter (RICHARD B.

J'ai découvert le "pain en attente" et "café suspendu" : une belle idée solidaire

LEVINE/NEWSCOM/SIPA) J’aime bien les Italiens. Ils sont épatants, ils trouvent, comme ça, de bonnes idées pour éclairer un peu la grisaille de ceux qui regardent les vitrines mais qui, sans-le-sou, ne peuvent entrer... Et ils nous donnent la marche à suivre. Qu'est-ce qu'un "café suspendu" ? Boire un café et en payer deux pour permettre à quelqu’un dans le besoin de le consommer plus tard, c’est le principe de l’opération "un café suspendu".

Qu'est-ce qu'un "café suspendu" ?

Depuis un an, la formule a séduit une vingtaine de commerces de l’Horeca à Namur. Les patrons acceptent, en quelque sorte, de devenir les intermédiaires de la solidarité. Au centre de Namur plusieurs cafés arborent le logo de l’opération. Des établissements proches des endroits où les sans-abris ont leurs habitudes. Au "Molière" la pratique consiste à les servir dans des gobelets à emporter : "On ne peut pas accueillir tout le monde donc le plus facile c'est de donner un gobelet. Même pratique à cent mètres de là, chez "Baudart", sauf qu’ici c’est en plus une boulangerie sandwicherie. Cette idée simple du café suspendu s’est propagée rapidement à d’autres villes comme Charleroi ou Liège. "L’idée, à la base, vient de Naples parce qu’à Naples, c’est monnaie courante.

Un lieu de vie, d’échange et d’expression. Le réseau suspendu à la générosité.

FaceBook Cafés Suspendus - Belgique