background preloader

Sophocle et la tragédie en Grèce antique

Facebook Twitter

Sophocle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophocle

Sophocle Buste de Sophocle Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Les détails de la vie de Sophocle sont connus, bien qu'assez mal, grâce à une compilation anonyme[3], à la Souda[4] et aux mentions d'auteurs comme Plutarque ou Athénée[5]. Il est le fils d'un certain Sophilos et naît en 496 (selon la chronique de Paros[6]) ou en 495 av. La carrière d'auteur tragique de Sophocle débute au plus tôt en 468 av. Sophocle meurt en 407 ou 405 av. Les pièces[modifier | modifier le code] Sophocle est l'auteur de cent vingt-trois tragédies[4],[8], ainsi que des drames satyriques[9]. On peut remarquer que sur les pièces subsistantes, trois concernent directement le cycle thébain (Antigone, Œdipe roi et Œdipe à Colone), trois concernent le cycle troyen (Ajax, Électre et Philoctète), la dernière étant consacrée à Héraclès (Les Trachiniennes).

Tragedie. I_Introduction : Le Dithyrambe était un Cantique consacré à Dionysos, dansé et chanté par des choristes déguisés en satyres.

tragedie

Le th tre Ath nes : auteurs et bibliographie. Il y a trois grands auteurs tragiques au cinquième siècle : il s’agit d’Eschyle, de Sophocle et d’Euripide.

Le th tre Ath nes : auteurs et bibliographie

Plutôt que de dresser une biographie, nous allons indiquer les principales caractéristiques de leurs œuvres. Les pièces d’Eschyle sont marquées par la présence constante des dieux. Ce sont d’eux que dépendent la vie des hommes : c’est le fatum antique, ou le destin auquel nul mortel ne peut échapper, jouet de la volonté divine ; dès lors, la grandeur et la majesté imprègnent les tragédies d’Eschyle.De plus, on parle souvent à propos d’Eschyle de " trilogies liées " : une trilogie est un ensemble de trois tragédies. Elle est dite " liée " lorsqueles trois tragédies portent sur un même thème. Cela s’explique par le fait que les personnages du tragique grec s’inscrivent dans toute une histoire familiale.Ce que montre Eschyle, dès lors, c’est le destin d’une famille du même sang et son évolution progressive vers un ordre.

Bibliographie. Le théâtre antique. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Des premiers hommes aux Grecs Naissance de la tragédie La scène théâtrale grecque Les théâtres permanents en pierre, dont les ruines sont encore visibles, sont construits après le ive siècle av.

Le théâtre antique

J. Les théâtres en plein air, semblent avoir été conçus pour accueillir un orchestre (espace circulaire plat, réservé au chœur), au bas d’une scène surélevée pour les acteurs, ainsi qu’une rangée de gradins en demi-cercle, construits à flanc de colline autour de l’orchestre. Ces théâtres pouvaient accueillir jusqu'à 20 000 spectateurs. Les acteurs (uniquement masculins) portent des vêtements ordinaires ou parfois des costumes, mais aussi des masques plus grands que leur visage, permettant de mieux les voir et d'indiquer la nature de leur personnage. Le plus ancien texte que nous connaissons sur l'art du théâtre est "la Poétique" d’Aristote (330 av.

Dionysies, tragédie et comédie Dionysos A partir de 545 av. Tragédie grecque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tragédie grecque

Le genre tragique trouve son origine en Grèce antique. En effet, la tragédie grecque est une manifestation caractéristique de l'Athènes antique du Ve siècle av. J. -C.. La date de naissance précise de la tragédie grecque est inconnue : le premier concours tragique des Dionysies se situe vers 534, sous Pisistrate, et la première tragédie conservée, Les Perses d'Eschyle, date de 472[1]. Représentation théâtrale aux origines religieuses indéniables, la tragédie grecque nous est principalement connue à travers trois grands auteurs aux vies successives et rapprochées : Eschyle (né en 525), Sophocle (né en 495) et Euripide (né vers 485-480) et grâce aux trente-deux tragédies de ces auteurs qui nous sont parvenues[note 1]. Caractérisée par des spécificités de jeu, de structure, la tragédie occupe une place particulière au sein de la société athénienne.