background preloader

Le Canada et l'Ontario

Facebook Twitter

Ontario. Avant la colonisation européenne, le territoire de l’Ontario appartenait aux Amérindiens (surtout les Iroquois).

Ontario

Le territoire de l'actuel Ontario restait donc le domaine des Amérindiens, mais aussi celui des coureurs des bois, des missionnaires et des militaires. En 1641, le père Louis Hennepin mentionne pour la première fois le mot Ontario dans un journal de voyageurs. On pense que ce nom proviendrait de l'iroquois (mohawk?). Il existe toutefois différentes interprétations quant à l'origine réelle de ce mot. Il pourrait provenir soit d’une déformation du mot Kanadario qui signifierait «eau miroitante» ou «belle eau» (par allusion au lac Ontario), soit d’une variante phonétique du terme Onitariio («beau lac»), soit encore d’une transformation du mot Skanadario qui signifierait «très beau lac».

Suivent de loin les allophones avec 25,6 %, soit tous ceux qui parlent une autre langue maternelle que l'anglais ou le français. 3 Données historiques 3.1 La présence française 3.8 Des déblocages. Découvrir le Canada. L’histoire du Canada Les peuples autochtones Lorsque les Européens arrivent au Canada, ils constatent que toutes les régions sont habitées par des peuples autochtones, qu’ils appellent « Indiens », car les premiers explorateurs croyaient avoir atteint les Indes orientales.

Découvrir le Canada

Ces peuples vivent de la terre, certains de la chasse et de la cueillette, d’autres, de l’agriculture. Les Hurons-Wendats de la région des Grands Lacs sont, comme les Iroquois, des agriculteurs et des chasseurs. Les Cris et les Dénés du Nord-Ouest sont des chasseurs-cueilleurs. L’arrivée des négociants en fourrures, des missionnaires, des soldats et des colons européens modifie à jamais le mode de vie autochtone. Les premiers européens Les Vikings d’Islande, qui ont colonisé le Groenland il y a 1 000 ans, ont aussi atteint le Labrador et l’île de Terre-Neuve. L’exploration européenne commence véritablement en 1497, avec l’expédition de Jean Cabot, le premier à dessiner une carte de la côte Est du Canada.

Immigration en Ontario - Villes et villages. L’Ontario compte 444 villes et villages.

Immigration en Ontario - Villes et villages

Les principales destinations des nouveaux arrivants sont la région du Grand Toronto, Ottawa – la capitale du Canada –, Hamilton, Windsor, London et la région de Niagara Falls. Ontario. L’Ontario est la province la plus peuplée et la seconde en superficie du Canada.

Ontario

Elle s’étend de l’Île Middle dans le lac Érié, à l’extrême sud du Canada, jusqu’à la frontière du Manitoba à la baie d’Hudson au nord et des rives du fleuve Saint-Laurent à l’est, jusqu’à la frontière du Manitoba, à l’ouest. L’Ontario est la province la plus peuplée et la seconde en superficie du Canada. Elle s’étend de l’Île Middle dans le lac Érié, à l’extrême sud du Canada, jusqu’à la frontière du Manitoba à la baie d’Hudson au nord et des rives du fleuve Saint-Laurent à l’est, jusqu’à la frontière du Manitoba, à l’ouest. Le nom Ontario, vient d’un mot huron, qui est parfois traduit par « beau lac » ou « belle eau », ce qui dépeint très bien la réalité, étant donné que les lacs couvrent 17 pour cent de la superficie totale de la province, soit un peu plus d’un million de km2.

Terres et ressources De toutes les provinces canadiennes, l’Ontario possède le paysage naturel le plus diversifié. Géologie Sols Mines. L'Ontario en bref. Points-clés L'Ontario est une étude de contrastes.

L'Ontario en bref

Les paysages diversifiés comprennent le bouclier canadien, vaste, rocheux et riche en minéraux, qui sépare les terres arables fertiles du Sud des basses terres herbeuses du Nord. Voici quelques points saillants de l'Ontario : Économie Du fait d'une combinaison unique de ressources, de compétences en fabrication, d'exportations et de démarche innovatrice, l'économie de l'Ontario prospère. Accueil - Drapeau et symboles nationaux. Géographie physique du Canada – Découvrons notre pays (5.1) Défi d'analyse critique : Le Canada est-il un bon modèle de démocratie? Pour ce défi, les élèves explorent les processus démocratiques et non démocratiques de prise de décision, puis examinent les quatre principes fondamentaux de la démocratie afin de déterminer si le Canada est un bon modèle de démocratie.

Défi d'analyse critique : Le Canada est-il un bon modèle de démocratie?

Utiliser un tableau de lecture et d'analyse de textes informatifs (LAT) pour structurer les connaissances Fournissez à chaque élève une adaptation d'un tableau LAT semblable à celui présenté ci-dessous. Les tableaux LAT permettent d'aider les élèves à résumer leurs connaissances préalables avant de repérer les informations contenues dans un nouveau texte. Vous pouvez adapter le Tableau de lecture et d'analyse de textes informatifs (LAT) (ressource pédagogique). Demandez aux élèves de décrire ce qu'ils savent déjà au sujet de la démocratie canadienne en complétant la première colonne du tableau. Plus tard, dans le cadre de la leçon, les élèves auront à remplir les autres colonnes. Tableau LAT: La démocratie du Canada Qui devrait prendre des décisions?