background preloader

Ateliers professionnels

Facebook Twitter

Impôt sur les sociétés : entreprises concernées et taux d'imposition - professionnels. AFE, Agence France Entrepreneur. Les centres de gestion agréés (CGA) ont auprès des petites entreprises une mission : d'assistance en matière de gestion, d'assistance en matière fiscale, et de prévention des difficultés.

AFE, Agence France Entrepreneur

Ils s'adressent aux entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles, exerçant en entreprise individuelle ou en société quel que soit leur régime d'imposition. Précision : les titulaires de bénéfices industriels et commerciaux (BIC) non professionnels peuvent également adhérer à un centre de gestion agréé. Rôle des CGA. Le régime micro BIC : Comptabilité simplifiée. Le régime micro BIC est prévu pour les entreprises individuelles qui ne dépassent pas certains seuils de chiffre d’affaires.

Le régime micro BIC : Comptabilité simplifiée

Il permet notamment de bénéficier de nombreux allègements et avantages. Voici une présentation détaillée du régime micro-BIC. Entreprises concernées par le régime micro BIC Les entreprises individuelles qui peuvent bénéficier du régime micro BIC sont celles qui ne réalisent pas plus de : 32 900 euros hors taxes de chiffre d’affaires, lorsque l’activité en question est de la prestation de services, ainsi que de la location en meublée ;82 200 euros hors taxes de chiffre d’affaires, lorsque l’activité est de la vente de marchandises ou de la fourniture de logements (excepté le cas ci-dessus). Les auto-entrepreneurs bénéficient automatiquement du régime micro BIC si l’activité exercée entre dans la catégorie des BIC. Il convient également de préciser que les EIRL, Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée, peuvent bénéficier du régime de la micro entreprise.

Frais réels déductible

Part fiscal. Votre enfant est majeur. Les enfants majeurs sont, en principe, imposables personnellement.

Votre enfant est majeur

Mais, s'ils restent à votre charge, vous avez le choix entre le rattachement de votre enfant à votre foyer fiscal et la déduction d'une pension alimentaire. C'est à vous de calculer la solution la plus favorable en fonction de votre situation de famille et de vos revenus. Le rattachement Pour la déclaration de revenus déposée en 2016, peuvent demander à être rattachés les enfants : âgés de moins de 21 ans au 1er janvier 2015 âgés de moins de 25 ans et poursuivant leurs études au 1er janvier 2015 Inscrivez les éléments d'état civil de votre enfant en page 2 de la déclaration.

Si vous acceptez ce rattachement, vous devez ajouter à vos revenus ceux perçus par votre enfant. Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge. Pour être rattaché à votre foyer fiscal , votre enfant majeur doit, au 1er janvier 2018, avoir moins de 21 ans (ou 25 ans s'il poursuit des études).

Impôt sur le revenu - Enfant majeur à charge

Le rattachement de votre enfant majeur marié, pacsé ou chargé de famille ne vous permet pas de bénéficier d'une augmentation de votre quotient familial. En revanche, il vous permet de bénéficier d'un abattement sur votre revenu de 5 888 € par personne rattachée (votre enfant, la personne avec qui vous êtes marié(e) ou pacsé(e) et chacun de ses/leurs enfants). Votre enfant doit rédiger sur papier libre une demande de rattachement et la signer. Il n'a pas de déclaration de revenus personnelle à souscrire. Votre enfant marié ou pacsé peut demander son rattachement soit à votre foyer, soit au foyer de ses beaux-parents, mais pas aux 2.

Vous devez : Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter les documents suivants : Déclaration en ligne Vous devez utiliser le service en ligne suivant : Service en ligne Déclaration papier. Quotient familial : calcul du nombre de parts fiscales. Mai 2017 Le quotient familial (QF) est le nombre de parts fiscales dont bénéficie le contribuable, en fonction de sa situation de famille (célibataire, divorcé, veuf, etc.) et du nombre de personnes à charge.

Quotient familial : calcul du nombre de parts fiscales

L'avantage fiscal procuré par le quotient familial fait l'objet d'un plafonnement. Définition Le quotient familial est le nombre de parts dont bénéficie le foyer fiscal et par lequel on divise le montant du revenu imposable pour appliquer le barème progressif de l'impôt sur le revenu. Il est destiné à diminuer l'effort financier des familles avec personnes à charge. Le quotient familial est en principe apprécié au 1er janvier de l'année considérée. Notre vidéo Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net.