background preloader

Marché Français

Facebook Twitter

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens. Antoine Lacarrière.

Croisière : la France connaît la plus forte croissance des marchés européens

Directeur général de Croisières de France, Cédric Rivoire-Perrochat, directeur général de CLIA France et Georges Azouze, président de CLIA France et Président-directeur général de Costa Croisières France. - photo JBH Les Français aiment de plus en plus la croisière. Selon les chiffres communiqués ce mercredi 18 mars 2015, par CLIA (Cruise Lines International Association) France, qui a pris la suite de l’AFCC depuis décembre 2013, le marché français a atteint en 2014 un total de 593 000 passagers, en forte croissance de 13,7% par rapport à 2013.

. « Avec près de 70 000 passagers supplémentaires, cette belle croissance montre que la croisière a pris toute sa place chez les Français comme une destination de vacances à part entière », explique Georges Azouze, président de CLIA France La Méditerranée a représenté l’année dernière 63% Autres articles « Un autre indice de la plus grande maturité du marché français est la tendance à la diversification des destinations. Le tourisme de croisières en Méditerranée. 1.

Le tourisme de croisières en Méditerranée

Le deuxième bassin de croisières mondial 2. Le succès des croisières en Méditerranée : éléments d'explication 3. Vers les lieux les plus touristiques : itinéraires, ports et escales méditerranéens Première région touristique du monde [2], le bassin méditerranéen est, depuis peu, enrichi d'une nouvelle composante particulièrement dynamique du secteur touristique : les croisières (voir l'entrée "croisières et croisiéristes" du glossaire). Depuis le milieu des années 1990 l'heure est au gigantisme des paquebots qui, avec plus de 3 000 lits et des mensurations en conséquence, ne pouvant plus accoster dans des ports aux infrastructures devenues trop étriquées, sont à l'origine d'investissements colossaux en des points précis du bassin de navigation.

Le deuxième bassin de croisières mondial Du voilier au méga-paquebot : les navires de croisières en Méditerranée Caractéristiques de navires de croisière opérant en Méditerranée Grands groupes américains et compagnies européennes indépendantes Notes. L'Industrie de la Croisière offre un nouvel élan à la reprise économique Européenne - CLIA France. La contribution économique atteint un nouveau record, mais les obstacles à la croissance doivent être combattus, a déclaré le Président de CLIA Europe La contribution économique directe à la France a augmenté de près de 4%, atteignant un nouveau record à €1,117 milliard.

L'Industrie de la Croisière offre un nouvel élan à la reprise économique Européenne - CLIA France

Le nombre de personnes ayant embarqué en France a augmenté de 32% depuis 2013 à 306.600. Paris, le 25 juin 2015 – L’industrie de la croisière en Europe a atteint un record et offre un élan à la reprise économique en Europe, mais selon Pierfrancesco Vago, Président de CLIA Europe, la croissance future nécessite des mesures pour en débloquer le potentiel. Les chiffres communiqués aujourd’hui par CLIA Europe révèlent que la contribution économique de l’industrie de la croisière a atteint un nouveau record à €40,2 milliards en 2014, soir 2,2% d’augmentation comparé à 2013. Les dépenses directes générées par l’industrie ont atteint €16,6 milliards, comparé à €16,2 milliards en 2013. < Retour. Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France.

Le marché français de la croisière, en hausse de 14%, consolide sa place de 4ème marché européen avec près de 600.000 passagers en 2014.

Le marché français de la croisière bat un nouveau record en 2014 ! - CLIA France

Le marché européen de la croisière atteint quant à lui, un nouveau record : 6,39 millions d’Européens ont effectué une croisière malgré un contexte économique difficile. Avec une croissance exceptionnelle de 13,7%, le marché français de la croisière a connu une forte progression en 2014 avec plus de 70.000 nouveaux clients, confortant ainsi sa 4ème place européenne derrière l’Allemagne, l’Angleterre et l’Italie. Le marché français a bénéficié d’une augmentation de capacité sur les départs de proximité depuis les ports français, essentiellement sur les flottes des trois plus gros opérateurs qui représentent 87% du marché.

Ainsi, le Zenith est venu enrichir l’offre de Croisières de France devenant son second navire, tandis qu’en fin d’année, Costa Croisières a positionné le Costa Diadema à Marseille. < Retour. Croisière : la France est le neuvième marché mondial. 21,3 millions de passagers ont pris la mer dans le monde en 2013, d’après le bilan publié par CLIA.

Croisière : la France est le neuvième marché mondial

C’est 2% de plus qu’en 2012. La croissance internationale du marché de la croisière est restée faible en 2013, tout comme l’année précédente. Au global, d’après le bilan communiqué par CLIA (Association internationale des compagnies de croisières), 21,3 millions de clients ont embarqué sur un bateau maritime l’an dernier, contre 20,9 millions en 2012. C’est une progression de seulement 2%, identique à celle constatée l’année d’avant. Sur 10 ans, la croissance globale du secteur est en revanche spectaculaire : +77% en nombre de passagers, qui n’avaient été que 12 millions à prendre la mer en 2003.

La Chine en huitième position Dans ce panorama, la France se place au neuvième rang des marchés émetteurs, avec 520 000 passagers.