background preloader

La communication politique estivale

Facebook Twitter

Sarkozy pas rasé et la chemise collante de sueur: l'injure vient de la presse anglaise ! - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr. Nicolas Sarkozy 12/08/2010 à 10h49 - mis à jour le 13/08/2010 à 15h23 | vues | réactions Le chef de l'Etat français est à nouveau "injurié" dans la presse.

Sarkozy pas rasé et la chemise collante de sueur: l'injure vient de la presse anglaise ! - Bruno Roger-Petit sur LePost.fr

Cette fois-ci, c'est un journal anglais (donc perfide) qui s'y colle, publiant une série de clichés montrant le couple présidentiel en goguette sur la Riviera. Ces clichés sont indignes et comme le dirait la nouvelle maréchale Lefebvre, Nadine Morano "rappellent les méthodes de la presse d'extrème droite des années 30". Cela permet en outre au journal anglais d'ironiser sur la barbe du président, sur les taches de sueur qui ornent sa chemise, sur son aspect négligé, sur ses cheveux blanchissant à vue d'oeil depuis quelques semaines, et sur le courage de l'épouse qui n'hésite pas à se jeter dans les bras de cet homme à la chemise toute collante de sueur virile. Comme le disait Stanislas Lefort en 1942 : "Vous avez vu ? Pire que le "Sarkozy voyou de la République" de Marianne, voilà donc le "Sarkozy le pas rasé de Carla" du Daily mail. Quel politique réussira le mieux sa photo de vacances? Enfin!

Quel politique réussira le mieux sa photo de vacances?

Les politiques sont partis en vacances. Les derniers à pouvoir s’échapper sont les ministres qui devaient attendre le dernier conseil. Comme chaque année, et depuis une dizaine de jours déjà, il n’y a pas beaucoup de suspense sur leurs destinations. A part un ou deux cachottiers, la plupart ont dûment informé les médias de leurs lieux de villégiatures. En France, comme en Europe, les vacances sont placées cette année sous le signe de la rigueur. Publicité Arnaud Mercier, chercheur associé au CNRS au laboratoire communication et politique et directeur de la licence Web-journalisme à Metz, note ainsi que «tous les politiques ne partent pas en France, mais on ne communique pas quand c’est à l’étranger. Surtout, les politiques ne vont pas disparaître du paysage publique lors des 15 prochains jours (la durée moyenne des vacances). Communication politique : Du vacancier « méditatif » au vacancier « média-actif » A l’heure où la France se glisse avec délice dans les torpeurs estivales aoûtiennes, journalistes, communicants et politiques succombent à un marronnier inoxydable de l’agenda médiatique : la mise en scène des vacances des dirigeants.

Communication politique : Du vacancier « méditatif » au vacancier « média-actif »

Une opportunité de communication où se dénoue l’officielle cravate et tombe l’austère costume du pouvoir. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la ficelle de l’ « estivant politique » ne date pas des années Sarkozy où yachting, jogging, randonnée à vélo, masque et tuba ont été déroulés avec abondance pour et par la presse qu’elle soit « people » ou plus institutionnelle. Pour les politiques, c’est souvent l’occasion de se refaire une virginité d’image et apparaître au final comme n’importe quel Français lambda même si la vigilance laborieuse doit rester de mise en toutes circonstances.

Politique : En vacances, les politiques ne désertent pas le terrain. Entre l'offensive sécuritaire du gouvernement et la rentrée à préparer, pas question de chômer.

Politique : En vacances, les politiques ne désertent pas le terrain

Permanences, conférences téléphoniques… Ministres et leaders de l'opposition s'organisent pour ne pas laisser le champ libre au camp adverse pendant le mois d'août. Lorsque le général de Gaulle a été élu président de la République, en 1958, il a dû se résoudre à installer une ligne téléphonique à la Boisserie, sa maison de Colombey-les-Deux-Eglises où il passait l'essentiel de ses vacances. Mais, détestant le téléphone, il ne s'en servait qu'en cas de force majeure. Inimaginable aujourd'hui. En villégiature au Cap Nègre, Nicolas Sarkozy est joignable 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Une exigence que Nicolas Sarkozy a tenu à faire passer lors du dernier conseil des ministres. Le PS a pris ses dispositions D'autres membres du gouvernement sont littéralement privés de vacances.

Christophe Borgel, lors du point presse du PS du 9 août.Crédits photo : AFP. Les universités d'été des partis politiques ne sont plus adaptées au temps médiatique - cginisty sur LePost.fr. Martine Aubry 27/08/2010 à 11h58 - mis à jour le 27/08/2010 à 20h16 | vues | réactions communication conférence de presse micro | dr Après Europe Ecologie il y a quelques jours, c'est au tour du PS de tenir ce week-end son université d'été (ou université de rentrée, comme vous voulez).

Les universités d'été des partis politiques ne sont plus adaptées au temps médiatique - cginisty sur LePost.fr

Rituel quasi-immuable de la vie politique française, sorte de rendez-vous convenu avec l'opinion, on peut sérieusement se poser la question de leur utilité pour au moins une raison qui tient à la gestion du temps médiatique. Nous ne sommes plus à l'époque lointaine de l'ORTF et de la supprématie sans partage des médias de masse qui étaient les seuls à relayer les informations politiques majeures. Nous sommes aujourd'hui à l'époque de l'information en continu. Dès lors, ces grand-messes de retrouvailles des partis politiques avec leurs sympathisants et leur observateurs dans les médias apparaissent comme de plus en plus désuètes.