background preloader

L'affaire @solferinien

Facebook Twitter

Solférigate : un journaliste de ZDnet.fr piégé par la paresse. Benjamin Lancar: "Il y a un complot anti-sarkozyste sur le Web" - LePost.fr. 01/10/2010 à 13h30 - mis à jour le 01/10/2010 à 16h25 | vues | réactions Benjamin Lancar, président des Jeunes UMP | PHOTOPQR/MAXPPP/guy Gios Sur Twitter, ce réseau social où l'on s'envoie des messages courts, le compte Solférinien est l'objet de chamailleries entre le Parti socialiste et l'UMP.

Benjamin Lancar: "Il y a un complot anti-sarkozyste sur le Web" - LePost.fr

A priori (avec un nom pareil, rappelant le nom de la rue de Solférino, où se trouve le siège du parti à la rose), derrière ce pseudonyme, se cache un socialiste parisien. En fait, après investigations du PS, il s'agirait d'un proche de l'UMP, travaillant pour l'agence Web du parti, et désireux de distiller des fausses informations sur l'appareil socialiste. UMP vs PS : un corbeau caché dans les gazouillis de Twitter. Qui se cache sous le compte @solferinien ? - PS / UMP / Twitter - Actualités des Médias - FRANCE 2 : toute l’info télévision, presse, radio et autres médias en direct. Le PS se frotte à l'Iriposte de l'UMP. Sur Twitter, la taupe du PS venait de l’UMP. PS et UMP s’éch@rpent sur Twitter. Europe 1Hélène Favier Les 2 partis politiques s'affrontent pour un compte suivi par seulement 500 personnes en France.

PS et UMP s’éch@rpent sur Twitter

L’affaire a des allures de tempête dans un verre d’eau. Comment le faux Twitter du PS, tenu par l'UMP, a été débusqué. Capture d’écran du compte Twitter Solferinien.

Comment le faux Twitter du PS, tenu par l'UMP, a été débusqué

Nadine Morano n’a pas totalement tort quand elle affirme qu’« Internet est le temple des rumeurs ». Mais la secrétaire d’Etat à la Famille devrait d’abord balayer devant la porte de son propre parti. Le PS vient de découvrir qu’un compte Twitter, prétendument tenu par un socialiste anonyme, était en fait alimenté par l’équipe web de l’UMP. Le compte en question, nommé « Solférinien » en référence à la rue de Solférino où se trouve le siège du PS, se targuait depuis fin août de dénoncer de l’intérieur de pseudo turpitudes socialistes. La supercherie a pris fin ce jeudi, après la révélation par LeMonde.fr du succès du piège tendu par le PS à l’encontre de « Solférinien ».

Derrière ce pseudo, se cacherait en fait Baptiste Roynette, chargé de la veille au sein de l’agence web interne de l’UMP. . « Nous avons obtenu son adresse e-mail, il s’est trahi tout seul. » Quand l'UMP se fait passer pour le PS sur Twitter. Le PS s'indigne du compte "Solférinien" animé par l'UMP - Politique. Sur Twitter, un permanent UMP se faisait passer pour un influent du PS - Multimédia et nouvelles. Il se dit souvent qu’en politique, tous les coups sont permis.

Sur Twitter, un permanent UMP se faisait passer pour un influent du PS - Multimédia et nouvelles

Sur le site de microblogging Twitter, les politiciens ne dérogent pas à cette règle d’or. Le Monde affirme, en effet, qu’un membre de l’UMP se serait fait passer pour un socialiste, sous le nom @solferinien afin d’y raconter les ragots du parti de l’oppostion. Ce compte, baptisé ainsi en référence au siège du PS basé rue de Solférino, est apparu au cours de l’université d’été du PS à La Rochelle. Dans l’esprit de beaucoup de tweetos (nom donné aux utilisateurs du réseau), @solferinien était une « taupe » à l’intérieur du PS, une personne bien informée qui disait tout le mal possible de ses petits camarades.

Depuis, il a continué à arroser le site de ses commentaires. @solferinien piégé « Pourquoi ils ne nous attaquent pas en diffamation si ce n’est pas eux ? Ce dernier, « e-veilleur de l’agence Web interne de l’UMP », a formellement démenti. « Nous n'avons pas de stratégie de ce type. Guerre UMP-PS sur Twitter. Il promettait des "ragots" sur l'université d'été du Parti socialiste à La Rochelle.

Guerre UMP-PS sur Twitter

Un bloggeur anonyme, postant des messages sur le compte Twitter @solferinien et se faisant passer pour un employé du parti de la rue de Solférino, s'est fait attraper par la patrouille lundi, comme l'a révélé lemonde.fr. L'équipe du site Internet du PS a découvert que le pourvoyeur d'informations est en fait le responsable des réseaux de l'UMP sur Internet. De quoi mettre en rogne l'appareil du parti, qui estime dans un communiqué que le parti majoritaire a "dépassé la limite des pratiques admissibles dans le débat en ligne". Si le PS gronde, c'est parce que les messages de @solferinien ont semé le trouble. Un cadre anonyme qui critique anonymement son parti, qui dit révéler les coulisses –et surtout les disputes internes-, ça fait mauvais genre.