background preloader

Cancer

Facebook Twitter

Institut National Du Cancer - Accueil. Cancer. Comment les UV A modifient l'ADN. L'auteur Bénédicte Salthun-Lassalle est journaliste à Pour la Science.

Comment les UV A modifient l'ADN

Du même auteur Pour en savoir plus Les beaux jours arrivent et l’on n’a qu’une envie : prendre un bain de soleil. Mais attention, les rayons du soleil provoquent des cancers de la peau. Le rayonnement ultraviolet émis par le Soleil est classé en trois types de photons : les photons UV A ayant une longueur d’onde comprise entre 400 et 315 nanomètres, les rayons UV B, entre 315 et 280 nanomètres, et les UV C, entre 280 et 100 nanomètres. Or on sait que les rayons UV engendrent des cancers de la peau.

Comment agissent les UV sur l'ADN ? Des observations récentes suggéraient que les UV A altéraient aussi l'ADN, mais le mécanisme restait inconnu. Quelle en est la raison ? Les chimistes ont travaillé avec des séquences d’ADN simples, créées en laboratoire, pour détailler ce mécanisme. Cancers de la peau. Définition C'est une tumeur maligne se développant aux dépens des cellules du tissu cutané.

Cancers de la peau

Ces cancers sont actuellement en augmentation. Le pire ennemi : le soleil. Ce qui se passe Le processus Durant toute notre vie, notre peau est soumise à de nombreuses agressions, qui alternent en permanence processus d'altérations et de réparations. Mais il ne faut pas trop tirer sur la corde : D'une part parce que génétiquement on n'est pas forcément en position favorable (notion de cancer de la peau dans la famille). Prévenir le cancer de la peau n'est pas difficile Les cancers de la peau sont nombreux mais tous confondus ils guérissent dans leur majorité s'ils sont pris tôt d'où l'importance : De consulter votre dermatologue au moindre doute, devant une plaie, un bouton ou une croûte qui ne cicatrisent pas en quelques semaines.

Cancer de la peau - Ligue contre le cancer. Cancer. Il existe plus d’une centaine de variétés de cancer, ou tumeur maligne, qui peuvent se loger dans différents tissus et organes.

Cancer

Chez les gens atteints de cancer, certaines cellules se multiplient de façon exagérée et non contrôlée. Les gènes de ces cellules déréglées ont subi des altérations, ou mutations. Parfois, les cellules cancéreuses envahissent les tissus environnants, ou se détachent de la tumeur d’origine et migrent vers d’autres régions du corps.

Ce sont les « métastases ». La plupart des cancers mettent plusieurs années à se former. Remarque. Causes Le corps dispose d’une panoplie d’outils pour réparer les « erreurs » génétiques ou carrément détruire les cellules potentiellement cancéreuses. Plusieurs facteurs peuvent accélérer ou engendrer l’émergence d’un cancer. Statistiques Environ 45 % des Canadiens et 40 % des Canadiennes seront atteints d’un cancer au cours de leur vie82. Taux de survie. PasseportSanté.net. On peut diviser les cancers de la peau en 2 catégories principales : les non-mélanomes et les mélanomes.

PasseportSanté.net

Les non-mélanomes Le cancer de la peau de catégorie non-mélanome est le type de cancer le plus souvent diagnostiqué chez les caucasiens. On en parle relativement peu, car il entraîne rarement un décès. De plus, il est difficile d’en faire le recensement des cas. Le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire sont les 2 formes les plus courantes de non-mélanomes. Le carcinome basocellulaire constitue à lui seul environ 90 % des cancers de la peau. Le carcinome spinocellulaire a la capacité de générer des métastases, mais cela est rare (moins de 1 % des cas). Les mélanomes On donne le nom de mélanomes aux tumeurs malignes qui se forment dans les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine (un pigment) et qui se trouvent notamment dans la peau et les yeux. Division cellulaire - Qu'est-ce qu'un cancer ?

Que se passe-t-il ?

Division cellulaire - Qu'est-ce qu'un cancer ?

Des points de contrôle sont programmés entre chaque phase du cycle cellulaire, afin de vérifier que le processus en cours se déroule de façon normale. C'est l'occasion pour la cellule d'identifier la survenue d'éventuelles anomalies dans son cycle cellulaire et de déclencher soit une action de correction de ces erreurs soit son autodestruction (apoptose).

Si ces erreurs ne sont pas réparées, elles s'accumulent. C'est cette accumulation, au fil des divisions, qui est à l'origine du cancer. On considère qu'il faut environ une dizaine de mutations pour que le phénomène de cancérisation apparaisse. Les anomalies qui se produisent sont des mutations génétiques, engendrées par des erreurs lors de la réplication - ou reproduction - de l'ADN, et donc des gènes, lorsque la cellule se divise. Dans la majorité des cas, ces mutations surviennent sur l'ADN d'une cellule somatique d'un tissu particulier, par exemple, sur l'ADN d'une cellule du colon.