background preloader

Les attentats : s'informer et comprendre

Facebook Twitter

Vidéo : les raids en Syrie. Daech sur Vikidia. Daech (داعش, الدولة الإسلامية في العراق و الشام, également appelé État Islamique ou tout simplement acronymé EI) est une organisation politique, religieuse, militaire et terroriste internationale instaurée le 29 juin 2014, en Irak.

Daech sur Vikidia

Elle prend ses origines en 2004 dans des mouvements proches d'Al Qaïda qui est un nom créé par la CIA américaine qui signifie en arabe la nébuleuse. Al Qaïda désigne un ensemble d'organisations terroristes basées dans les pays musulmans d'Afrique est d'Asie, tels que Boko Haram, plus anciennes que l'EI. Progressivement elle s'en détache et prend son indépendance en devenant l'État Islamique Irakien, puis l'État Islamique en Irak et au Levant lorsqu'elle fusionne avec des groupes similaires en Syrie. ActivitésModifier L'organisation se caractérise par des actes d'une très grande violence et profite du chaos régnant en Irak depuis la chute de Saddam Hussein lors de la deuxième Guerre du Golfe. . À Al-Baghdadi, l'accusant à juste titre d'avoir "sali l'Islam".

C'est quoi le terrorisme ? Vidéo : C'est quoi le Djihad ? Expliquez-nous … Daech. France Info revient sur les grands thèmes de l'actualité de 2014.

Expliquez-nous … Daech

Aujourd'hui, Daech. Daech se fait appeler Etat islamique, mais ce n'est pas un Etat. Il n'est pas reconnu par la communauté internationale. ON parle de groupe Etat Islamique. Reste que le 29 juin 2014, Abou Bakr al-Baghdadi a proclamé la création d'un califat islamique à cheval sur l'Irak et la Syrie. Origines et territoire L’Etat islamique repose sur un groupe jihadiste radical sunnite appelé encore récemment Etat Islamique en Irak et au levant. Syrie, financement et contagion L'Etat islamique a profité de la décomposition de la Syrie pour s'étendre à ce territoire. Bombardements alliés Mais les frappes de la coalition internationale semblent porter leurs fruits.

La chronique en vidéo. Le P'tit Libé : les attentats de Paris. Astrapi : Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous.

Astrapi : Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ?

Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées. Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base. Les enfants plus grands, jusqu’à 10 ou 11 ans, doivent pouvoir en parler.

Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé. Vendredi 13 novembre, 6 attaques terroristes ont eu lieu en même temps, à Paris.

Attentats à Paris : comprendre ce qu'il s'est passé

C'est la première fois que la France fait face à un attentat aussi meurtrier. 129 personnes sont mortes et plus de 350 sont blessées. 1jour1actu t'explique ces événements très graves et te dit pourquoi il faut garder son calme. Après les attentats qui ont frappé Paris, vendredi 13 novembre, les Parisiens sont venus déposer des bougies et des fleurs en mémoire des victimes devant les lieux des différentes attaques. (© LIONEL BONAVENTURE / AFP) N'hésite pas à demander à tes parents de lire cet article avec toi.

Ce qu'il s'est passé est grave, et il est important que tu comprennes bien, sans être seul. Que s’est-il passé ? Vendredi soir, entre 21h30 et minuit et demi, 6 attaques terroristes ont eu lieu dans le centre de Paris et à Saint-Denis, une ville toute proche, où se trouve le Stade de France. C'est là que la première attaque a eu lieu, alors que le match de football France-Allemagne avait commencé.