background preloader

Adolescents, internet, psychologie

Facebook Twitter

Ados et Réseaux sociaux : des conséquences dramatiques sur la santé mentale. Date de dernière mise à jour : le 11 avril 2016 à 22 h 56 min Les réseaux sociaux font aujourd’hui partie intégrante du quotidien de tous.

Ados et Réseaux sociaux : des conséquences dramatiques sur la santé mentale

Les adolescents en sont particulièrement friands : Facebook, Twitter, Snapchat ou Instagram n’ont aucun secret pour eux. Lorsqu’elle est connectée à internet, la génération passe le plus clair de son temps sur les réseaux sociaux. Un quart d’entre eux serait même connectée constamment selon une étude Pew Research. Une pratique qui n’est pas sans effet pour leur santé mentale. Lire également : Les réseaux sociaux rendraient dépressifs Une nouvelle étude menée au Canada sur 750 lycéens et étudiants par l’agence de santé de la ville d’Ottawa a révélé les effets de la pratique des réseaux sociaux sur la santé mentale des adolescents. L’étude précise néanmoins qu’il n’existe pas de lien de causalité entre la pratique continue des réseaux sociaux et une santé mentale dégradée.

Lire aussi : Addiction aux smartphones, on vous dit tout ! Via. Atelier. Les jeunes sensibilisés aux dangers d'Internet - Sainte-Anne-d'Auray - Le Télégramme, quotidien de la Bretagne. La crise d'ado peut cacher une maladie psychique - 30/03/2015 - LaDepeche.fr. Dans le cadre des 26es semaines d'information sur la santé mentale, l'UNAFAM 81, association reconnue d'utilité publique qui accueille, soutient, et informe les familles confrontées aux troubles psychiques d'un des leurs, a organisé à Castres une soirée sur le thème «Crise d'adolescence ou entrée dans la maladie psychique ?

La crise d'ado peut cacher une maladie psychique - 30/03/2015 - LaDepeche.fr

Cette soirée a connu un franc succès puisque la salle affichait complet avec une centaine de participants. En France, 1% à 5% de la population est atteinte de maladies psychiques. Parmi elle, figurent des adolescents. Les Docteurs Pinel et Stinéa, médecins psychiatres à Castres, ont permis à l'assistance de mieux comprendre les problèmes psychiques qui peuvent survenir chez les adolescents et les jeunes adultes. La rencontre a débuté par la diffusion d'un documentaire présentant le témoignage de trois jeunes adultes atteints de schizophrénie. #Infographie : les chiffres de la santé mentale chez les 15-25 ans. Les jeunes sont l’avenir c’est bien connu, alors il est important de connaître leur santé mentale.

#Infographie : les chiffres de la santé mentale chez les 15-25 ans

Même si la plupart se porte très bien physiquement et mentalement, les chiffres des dernières études nationales indiquent que près de 25% des 15-25 ans ont des troubles psychiques, un mal être encore plus présent chez les filles. 42,2% des filles souffrent psychologiquement La santé mentale est plus complexe que la santé physique du fait qu’elle n’est pas visible de l’extérieur. Il est donc compliqué d’identifier un jeune qui serait confronté à des troubles psychiques. De récentes études nationales indiquent même que 25% des jeunes en sont victimes. Harcèlement des ados sur internet. Dans le cadre de la 26e semaine d’information sur la santé mentale, l'Unafam (Union nationale des familles et amis de malades et handicapés psychiques) a organisé, mardi, à La Verchère, en partenariat avec le CCAS de la Ville, une conférence-débat ayant pour thème le harcèlement des adolescents sur internet.

Harcèlement des ados sur internet

Un sujet délicat abordé par le docteur Gérald Alloy, pédopsychiatre au Centre hospitalier de Mâcon. "Le harcèlement est de plus en plus fréquent et va devenir un vrai problème de santé publique", explique le docteur Gérald Alloy. 40 % des adolescents disent en avoir été victimes. Les filles seraient trois fois plus touchées que les garçons. "Attention, cependant, insiste l'intervenant. Sachons différencier le conflit normal et l'ostracisme du comportement délinquant du harceleur. Souvent subi en milieu scolaire, le harcèlement se prolonge au domicile, sans répit, car avec les téléphones portables, les réseaux sociaux, etc. les informations outrageantes se propagent rapidement. Lycée Renan. Internet au microscope - Saint-Brieuc. Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) du lycée Renan met l'accent cette année sur les pratiques d'Internet et ses dérives.

Lycée Renan. Internet au microscope - Saint-Brieuc

Après une semaine de discussion avec les élèves, avec le soutien d'un vidéaste et d'une psychologue, la parole sera donnée aux parents, demain soir. Sur le thème de l'identité numérique et du cyber-harcèlement, toutes les classes de seconde du lycée Renan ont tour à tour rencontré le vidéaste David Piffard et la thérapeute Agnès Boissier. Dans un premier temps, le matin, les jeunes étaient appelés à s'exprimer sur leurs pratiques d'Internet, leurs interrogations et constats. L'après-midi, David Piffard et Agnès Boissier leur apportaient des réponses, à l'aide notamment d'extraits vidéo.