background preloader

Multimodalité

Facebook Twitter

La Fondation PSA Peugeot Citroën s’intéresse aux enjeux de la mobilité. Lors d’une table ronde organisée au Palais de la Découverte à Paris par la Fondation PSA Peugeot Citroën, l’institut Elabe a présenté les résultats d’un sondage sur « les enjeux de la mobilité ».

La Fondation PSA Peugeot Citroën s’intéresse aux enjeux de la mobilité

L’étude, menée sur un échantillon de 2 000 personnes en novembre 2015, souligne notamment la corrélation étroite existant entre lien social et mobilité, la place centrale qu’occupe la voiture dans la chaine de la mobilité, ainsi que les fortes segmentations territoriales qui dessinent des mobilités multiples. Elle apporte par ailleurs au débat sur la mobilité quelques chiffres significatifs.

. « Aujourd’hui, il n’y a pas une mais des mobilités. C’est le devoir d’un groupe automobile de préparer l’avenir et d’inventer une mobilité qui soit à la fois accessible aux populations les plus fragiles et soucieuse de limiter ses impacts sur l’environnement », a déclaré le président de PSA Carlos Tavares. Mobilité : les Français adeptes de la multimodalité.

Pour cette enquête, dont les résultats ont été présentés lors d’une table ronde organisée aux Palais de la découverte à Paris par la fondation PSA Peugeot Citroën, 1 981 personnes représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus ont été interrogées.

Mobilité : les Français adeptes de la multimodalité

Il en ressort qu’un sondé sur deux a le sentiment de se déplacer davantage qu’il y a quelques années. Un sentiment plus fort chez les cadres, professions intermédiaires et employés, nourrit par l’utilisation croissante des différents modes de transport existants et amplifié par les nouveaux services de mobilité tels que le co-voiturage et l’auto-partage. Comme le prouvent les chiffres, la multimodalité est bel et bien en train de s’ancrer dans les habitudes des Français : ils sont 40 % à utiliser plusieurs modes de transport l’un après l’autre pour pratiquer leurs loisirs ou faire du shopping, 33 % pour faire leurs courses ou achats, la même proportion pour partir en vacances et 26 % pour se rendre à leur travail. La Fabrique des Mobilités - Livre Edition 2015. Site du GART - Groupement des Autorités Responsables des Transports. Vous êtes dans : Accueil > S'informer > Nos publications > Etude : les pratiques d’intermodalité vélo-transports collectifs Août 2015.

Site du GART - Groupement des Autorités Responsables des Transports

De plus en plus de collectivités mettent aujourd’hui en place des politiques visant à encourager l’intermodalité vélo-transports collectifs. Loin de se limiter à l’articulation entre vélos en libre-service et transports collectifs, ces politiques intermodales empruntent des formes de très variées dans des collectivités aux profils toujours plus divers. Dans ce contexte, le GART publie une étude dressant un état des lieux complet des actions permettant de faciliter l’intermodalité entre ces deux modes de déplacements structurants pour la mobilité durable. Menée à l’aide d’une enquête réalisée auprès d’un échantillon représentatif de collectivités territoriales et d’entretiens avec des acteurs locaux, l’étude s’attache à étudier les déterminants de ces mesures d’intermodalité qui jouent en faveur de leur efficacité ou qui au contraire leur font obstacle.

Georges AMAR :La ville de demain est multi mobile. Auteur : Georges AMAR, ancien directeur de l’unité prospective et développement de l’innovation à la RATP, consultant en mobilité et prospectiviste.

Georges AMAR :La ville de demain est multi mobile

Propos recueillis par Anne-Caroline Jambaud le 1-4-2012 Vous expliquez dans votre livre, Homo mobilis, le nouvel âge de la mobilité, que la mobilité, en se généralisant, commence à changer de sens et de valeur. Nous sommes passés des notions dominantes de transport, trafic ou circulation, à celle de mobilité généralisée, et désormais, à de nouvelles mobilités plus intelligentes et communicantes. Qu’est-ce qui se joue dans ce changement de paradigme ? Ce changement de paradigme cache plusieurs mutations simultanées, à plusieurs profondeurs de champ. Premier constat : la mobilité se généralise ; on est davantage mobiles. Deuxièmement, cette mobilité n’est plus la même, au sens où elle devient un mélange plus étroit de réel et de virtuel. On a affaire à des changements assez complexes à formuler intellectuellement.

Vers une ville multi mobile. La conclusion du rapport sur les nouvelles mobilités du Centre d’analyse stratégique insiste sur « un objectif central : aboutir à un système de transport plus efficace et plus durable en élargissant les choix de mobilité pour tous ».

Vers une ville multi mobile

En sus des deux modèles de la voiture personnelle multi usages et des transports en commun, il s’agit d’offrir un large éventail de solutions de mobilité durables autrement dit peu coûteuses, faciles d’accès, confortables, non polluantes, adaptées aux territoires ainsi qu’aux modes de vie et aux revenus des différentes catégories de populations. Il faut que l’offre soit diverse (multi modalité) et puisse se combiner facilement et efficacement dans une même chaîne de déplacements (inter modalité), comme le résume Pierre Soulard, responsable du service Mobilité urbaine à la Direction de la Voirie du Grand Lyon : Lire l’entretien avec Gilles Vesco, vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles mobilités. Station de bus augmentée projet RATP. So Mobility: une nouvelle ambition pour les déplacements en ville. So Mobility est un consortium réunissant des acteurs locaux référents du bâtiment, des travaux publics, du transport, des infrastructures de mobilité, de l’énergie et de la technologie, soutenu par la Ville d’Issy et le Groupe Caisse des Dépôts.Cisco, la Caisse des Dépôts, Bouygues Immobilier, ENGIE, Transdev, Colas et la ville d’Issy vont ainsi penser et agir de concert afin d’apporter des solutions concrètes et durables pour les déplacements en ville, qui pourront être déployées ensuite à l’échelle régionale puis nationale.

So Mobility: une nouvelle ambition pour les déplacements en ville