background preloader

Migrants de Calais et associations

Facebook Twitter

Un cynisme hors norme. Qu’importe.

Un cynisme hors norme

Malgré l’urgence d’héberger les migrants dans de bonnes conditions, les autorités françaises dénoncent dans une lettre de mise en demeure adressée au maire de Grande-Synthe l’ouverture précipitée du camp, qu’elles estiment « préjudiciable à la sécurité de centaines de personnes ». Au lieu de s'engager enfin dans des actions concrètes dont beaucoup relèvent de sa responsabilité, voici que l’Etat se pose en inspecteur des travaux finis : au prétexte de normes qui ne sont pas respectées, il menace le maire de Grande-Synthe insistant sur le risque juridique qu’il encourt à titre personnel. A ce dernier, nous témoignons ici notre total soutien. Certes, beaucoup reste à faire. Ce nouveau camp de Grande-Synthe n’a jamais eu la prétention de tout régler ni de se conformer aux exigences légales les plus strictes.

Car avant d’exiger le respect des normes, c'est la politique subie par les migrants en France qui reste à ce jour anormale et à laquelle il faut impérativement renoncer. Bilan de Gynécologie Sans Frontières à Calais : viols, prostitution, grossesses non désirées... - France 3 Limousin. "C'est une réelle crise humanitaire qui s'organise sous nos yeux", l'association Gynécologie Sans Frontières, dirigée par le corrézien Claude Rosenthal dresse un bilan de sa présence dans les camps de réfugiés à Calais depuis mi-novembre 2015.

Bilan de Gynécologie Sans Frontières à Calais : viols, prostitution, grossesses non désirées... - France 3 Limousin

Neuf familles de migrants sont arrivées dans les mobil-homes de Leffrinckoucke - Fait divers - Le Phare Dunkerquois. La pose des mobil-homes, par les équipes de la société Flandria Loisirs de Ghyvelde, a été rapide.

Neuf familles de migrants sont arrivées dans les mobil-homes de Leffrinckoucke - Fait divers - Le Phare Dunkerquois

Elle a débuté lundi et vendredi neuf familles y étaient déjà installées. En visite, ce vendredi matin, sur le site de Leffrinckoucke, le préfet de région, Jean-François Cordet, insiste : « C’est une mise à l’abri pour des personnes vulnérables parce que l’hiver arrive et qu’il risque de faire froid. » Ces 120 places, réparties dans 22 mobil-homes sont ouvertes dans le cadre du plan d’hébergement d’urgence ouvert par l’État le 8 janvier.

Grande-Synthe: 3 000 repas servis aux migrants par sept cuistos, grâce à Facebook (VIDÉOS) Distribution de kits dans les camps sur le littoral Nord. Depuis plusieurs mois, une réflexion est menée sur les actions envisagées en faveur des migrants rassemblés dans différents camps dans le Nord et le Pas-de-Calais.

Distribution de kits dans les camps sur le littoral Nord

Des évaluations des besoins ont été réalisées dans plusieurs camps, à la suite desquelles un plan d’action a été construit par la Délégation régionale Nord-Ouest, avec l’appui du siège. Alors que la Croix-Rouge britannique avait proposé son aide depuis plusieurs mois et face à l’urgence de la situation dans ces camps, une distribution de kits a été organisée conjointement, en amont des actions prévues par le plan d’action de la Délégation régionale.

Plusieurs délégations se sont ainsi mobilisées en un temps record pour épauler la Croix-Rouge britannique et mener à bien cette opération: au total, plus d’une vingtaine de bénévoles des structures de Dunkerque, Saint- Omer, Lille, Hazebrouck, et Lens notamment, sont venus en renfort. A Calais avec les No Borders, radicaux sans frontières. Voici leur dernière prise : un site industriel désaffecté, sis impasse des Salines à Calais.

A Calais avec les No Borders, radicaux sans frontières

Les No Borders l'ont fortifié en ajoutant des barrières sur les murs. Calais : des associations dénoncent les éloignements "contre-productifs" de migrants. Depuis le déplacement du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, à Calais le 21 octobre, venu présenter des actions visant à répondre à l'urgence migratoire et désengorger le bidonville, 664 migrants, en grande majorité des réfugiés de guerre, ont été déplacés dans sept CRA à travers la France - Nîmes, Mesnil, Toulouse, Rouen, Metz, Marseille, Vincennes -, selon la Cimade.

Calais : des associations dénoncent les éloignements "contre-productifs" de migrants

Ils ont tous été quasi-systématiquement relâchés. “Jungle” de Calais : le tribunal administratif de Lille ordonne des mesures sanitaires d'urgence. Saisi en référé-liberté par Médecins du monde et le Secours Catholique, le tribunal administratif de Lille a ordonné la mise en place d'une séries de mesures sanitaires dans la "Jungle" de Calais où vivent actuellement 6000 migrants.

“Jungle” de Calais : le tribunal administratif de Lille ordonne des mesures sanitaires d'urgence

@f3nord Publié le 02/11/2015 | 18:29, mis à jour le 02/11/2015 | 18:48 © PHILIPPE HUGUEN / AFP Le préfet et la ville de Calais ont une semaine pour commencer à mettre en place des mesures sanitaires d'urgence. Rue89.nouvelobs. Jungle de Calais : des ONG veulent contraindre l’Etat à prendre des mesures d’urgence. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Julia Pascual Mettre le gouvernement face à ses responsabilités, face au droit… et au pied du mur.

Jungle de Calais : des ONG veulent contraindre l’Etat à prendre des mesures d’urgence

Le Secours catholique, Médecins du monde et plusieurs demandeurs d’asile déposent, lundi 26 octobre, un référé-liberté devant le tribunal administratif de Lille, dans le but de contraindre l’Etat à prendre des mesures urgentes sur le bidonville de Calais (Pas-de-Calais), où tentent de survivre 6 000 migrants. La démarche est inédite pour les deux ONG françaises, qui basculent ainsi dans le registre contentieux avec le gouvernement.

Comme le prévoit cette procédure accélérée, le juge des référés a 48 heures pour fixer une audience et, s’il constate des atteintes graves et manifestement illégales aux libertés fondamentales, enjoindre à l’Etat d’agir. Calais: des ONG saisissent la justice pour obtenir de l'Etat des mesures d'urgence. Médecins du monde et le Secours catholique-Caritas ont annoncé lundi avoir saisi la justice pour contraindre l'Etat à prendre des mesures d'urgence sur le campement de Calais, où 6.000 personnes s'entassent dans des conditions insalubres.

Calais: des ONG saisissent la justice pour obtenir de l'Etat des mesures d'urgence

Médecins du monde et le Secours catholique-Caritas ont annoncé lundi avoir saisi la justice pour contraindre l'Etat à prendre des mesures d'urgence sur le campement de Calais, où 6.000 personnes s'entassent dans des conditions insalubres. Les deux ONG, accompagnées de représentants des habitants du bidonville, ont déposé lundi un recours en référé-liberté devant le tribunal administratif de Lille pour obtenir que l'Etat ou ses représentants (préfecture, ville de Calais, Agence régionale de santé) prennent des mesures immédiates sur ce campement.

Une telle démarche en justice «est une première pour Médecins du monde», a expliqué la présidente de l'ONG, Françoise Sivignon. Dans la « jungle » de Calais : « Médicalement, ce que nous avons vu est inacceptable » Par Laurence Thibert, Hannane Mouhim, Mady Denantes, infirmières et médecin de la maison de santé pluriprofessionnelle de Pyrénées-Belleville, à Paris, et Pascal Teulade, auteur.

Dans la « jungle » de Calais : « Médicalement, ce que nous avons vu est inacceptable »

Nous sommes quatre citoyens dont trois soignants. Nous avons l’habitude de gérer la maladie, le malheur de la maladie, c’est notre métier. A l’appel de Médecins du monde (MDM), nous nous sommes rendus à Calais cet été pour offrir notre aide. Et nous avons été choqués par ce que nous y avons vu. Ce qu’on y désigne couramment comme « la jungle » n’est rien d’autre qu’un bidonville de plus de 3 000 personnes installé sur une décharge publique battue par les vents, « la zone industrielle des dunes ». Migrants à Calais: Emmaüs rompt le dialogue avec le gouvernement. Le mouvement Emmaüs a décidé vendredi de «rompre tout dialogue avec le gouvernement» sur la question de l’accueil des migrants à Calais, dénonçant «l’inertie malsaine du gouvernement», a-t-il annoncé à l’issue d’une réunion avec le ministre de l’Intérieur.

«Révolté par l’inertie malsaine du gouvernement et par l’incapacité de son ministre de l’Intérieur à apporter enfin des réponses adaptées à l’ampleur de la catastrophe humaine à Calais, j’ai décidé (...) de rompre tout dialogue avec le gouvernement», a annoncé Thierry Kuhn, président d’Emmaüs France dans un communiqué. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a reçu vendredi place Beauvau les associations qui se chargent de l’accueil des migrants à Calais, telles que la Cimade, Médecins du Monde, le Secours catholique, Emmaüs ou La Vie active. Pour Thierry Kuhn, «une catastrophe à grande échelle s’annonce à Calais dans les jours qui viennent à l’approche de l’hiver». Mercredi, M. Calais : Charlie Winston improvise un concert à la manifestation de solidarité aux migrants. « Il est venu spontanément pour exprimer sa solidarité avec les migrants. Nous ne l’avions pas invité », rapporte Véronique Devise, présidente du Secours catholique dans le Nord-Pas-de-Calais, une des associations à l’initiative de cette mobilisation citoyenne et pacifiste à la résonance nationale.

Comme l’indique son compte Twitter, le chanteur et guitariste britannique, qui s’est fait connaître en 2009 avec son tube Like a hobo, n’en est pas à son premier concert en faveur des migrants. Calais, le pèlerinage humanitaire Do It Yourself et ses travers. Davantage de distributions aux migrants (vêtements, aliments) sont faites par des particuliers, fédérés ou à l’arrache. Ce désir d’agir en direct se heurte à la réalité du terrain et agace les associations. La « new jungle », ce camp devenu ville dans la zone industrielle de Calais. Ici s’accumulent ceux qui rêvent d’Angleterre et ceux qui en ont abandonné l’idée. Calais/Dunkerque : Les migrants doivent être couverts par les mesures hivernales - Samedi : Nouvelle distribution de matériel de survie. La politique menée dans la région Nord depuis la destruction de la « jungle » de Calais n’a entraîné qu’une sur-précarisation et une dispersion des migrants sans apporter de solution durable.

Avec l’arrivée de l’hiver, Médecins du Monde distribuera samedi du matériel de première nécessité et demande que le préfet actualise le plan départemental d’accueil, d’hébergement et d’insertion afin que les migrants puissent enfin bénéficier d’une mise à l’abri, comme la loi et la circulaire nationale relative aux mesures hivernales le prévoient. La situation des migrants dans le Calaisis et le Dunkerquois n’a pas changée, elle s’est déplacée et aggravée: Ainsi, l’importante augmentation des campements sur Téteghem, qui comptent aujourd’hui près de 200 personnes, est une conséquence directe du démantèlement de Loon Plage, le 15 septembre dernier, et d’un passage en Angleterre rendu plus difficile.

Comment aider les réfugiés ? Un site internet veut développer l'hébergement chez l'habitant. Ils viennent en aide aux migrants de Calais. Pourquoi ? Nouailhac - La vérité sur les migrants de Calais. Migrants de Calais : des moyens pour la sécurité, pas pour l'humanitaire. Au lendemain de la visite des ministres de l'Intérieur français et britannique Bernard Cazeneuve et Theresa May à Calais, le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés s'est félicité du plan d'action commun établi "en réponse à la situation complexe". Antonio Guterres "salue en particulier les mesures de protection et humanitaires annoncées". Les ONG présentes dans le camp appelé "new jungle" se montrent beaucoup moins enthousiastes. D'abord parce que le texte ne prend pas en compte la réalité de la situation dans le bidonville de Calais.

Près de 3.000 migrants s'y entassent dans des conditions humaines et sanitaires désastreuses. Ces dernières semaines, entre 30 et 50 nouvelles personnes arrivent chaque jour. Comme les passages pour l'Angleterre se font maintenant au compte-goutte, on s'attend à voir 4.000 personnes en septembre. Parler d'aide au retour volontaire dans les pays d'origine pour des gens qui ont fui pour survivre, c'est d'un cynisme démentiel. Rien de concret. Urgence Calais. Le principal (et souvent seul) argument... - Calais, Ouverture et Humanité. Migrants de Calais : le rapport qui défait les clichés, Société. Le propos peut surprendre a priori : les migrants de Calais sont « loin » d’être « les déshérités ou les damnés de la terre », estime le Secours catholique.

L’association a publié au printemps une vaste enquête à partir d’entretiens réalisés fin 2014 auprès de 54 personnes vivant dans la « new jungle », ce camp où s’agglutinent une bonne part des 3.000 migrants présents dans la région. Elle révèle que 35 % des exilés interrogés appartenaient dans leur pays à une catégorie socioprofessionnelle supérieure. « Avec les 7 jeunes en cours d’études longues, ils sont 26, soit 48 % de nos locuteurs qui avaient une situation sociale élevée ou visaient une telle situation », indique l’étude. Si l’« échantillon » peut paraître faible, les auteurs du Secours catholique estiment qu’il offre « une représentativité très satisfaisante des situations de l’ensemble des exilés du Calaisis ».

M. Migrants à Calais : comment sortir de l'impasse ?