background preloader

Cmcarton

Facebook Twitter

Réseau de Bravais. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau de Bravais

Formellement, un réseau de Bravais en dimension n est défini comme l'ensemble des vecteurs {m1a1 + m2a2 + ... + mnan}, où m1, ..., mn appartiennent à Z et où les vecteurs de base du réseau a1, ..., an sont n vecteurs linéairement indépendants. Les paramètres du réseau sont constitués des longueurs a1, ..., an et des angles entre les vecteurs de base du réseau. Lorsqu'il existe dans un cristal une invariance par rotation, on dit qu'il existe un axe de symétrie d'ordre 2, 3, 4 ou 6, selon que la rotation en question corresponde respectivement à un angle de ± 180°, ± 120°, ± 90° ou ± 60°. L'étude des réseaux de Bravais à l'aide de la théorie des groupes a montré que dans les espaces bidimensionnel et tridimensionnel il n'existe pas de cristal ayant un axe de symétrie d'ordre 5.

Mathématiques[modifier | modifier le code] Espace unidimensionnel[modifier | modifier le code] Réseau de l'espace unidimensionnel. Réseau centré ou maille centrée ? Cristallographie. Exposition Symétrie : Cristal ? Pas Cristal ? Cristaux, Cristallisation et Géométrie cristalline. Cristaux et Géométrie cristalline Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute, Enseignant Résumé: Un cours pour débutants sur la géométrie cristalline.

Cristaux, Cristallisation et Géométrie cristalline

Le diamant et le quartz sont des cristaux typiques par leur transparence pure et leurs formes géométriques. La géométrie extérieure est la manifestation d'une géométrie intérieure. A qui ce texte s'adresse-t-il? Vous voulez en savoir plus sur les cristaux, mais vous en avez déjà une idée. Ce mot vous fait-il penser à la vaisselle de luxe de grand-mère, aux magnifiques minéraux de la terre, ou encore à une construction atomique géométrique? Le but de cet article est donc de brosser un panorama des caractéristiques des cristaux dans leurs différents aspects.

Minéraux et pierres précieuses Votre premier contact avec les cristaux a peut-être été d'admirer la vitrine d'un marchand de cristaux, de les observer et de les toucher. Le terme minéral décrit un élément de l'écorce terrestre. Les pierres fines sont translucides ou transparentes. L3 ENS Mineralo3. CRISTALLOGRAPHIE. La cristallisation.

CRISTALLOGRAPHIE

Comme tous les corps simples et combinaisons chimiques, les minéraux peuvent se trouver sous les trois états: gazeux (dans les fumerolles), liquides (dans les magmas et les solutions hydrothermales) et solides. Lorsqu'ils se solidifient, ils le font très souvent sous la forme cristalline. Certains comme l'agathe se présentent sous l'état solide "amorphe", mais ils peuvent aussi se transformer en cristaux au bout d'un temps plus ou moins long. L'état cristallin est donc la forme stable des minéraux solides. Les cristaux se forment soit par refroidissement des minéraux en fusion, ou magmas, minéraux à l'état gazeux ou fumerolles (minéraux formés à hautes températures); soit à partir de solutions hydrothermales (minéraux de basses températures).

La croissance des cristaux commence quand, après formation d'un minuscule cristal, celui-ci soustrait à son environnement de plus en plus de la substance dont il est composé. Un diamant aussi gros qu’une planète. Les astronomes ont trouvé les restes d’une étoile massive de jadis, désormais transformés en un solide diamant, cinq fois plus grand que la Terre.

Un diamant aussi gros qu’une planète.

L’objet tourne autour d’une étoile pulsante (étoile à neutrons), à environ 4 000 années-lumière de la Terre dans la constellation du Serpent (Le Serpent), qui se trouve à environ un huitième du chemin vers le centre de la Voie lactée. Image d’entête : représentation artistique de ce système, dont la planète est si proche de son étoile (pulsar), qu’il pourrait tenir à l’intérieur du soleil. L’année dernière une planète aux montagnes de diamants, avait été découverte, contrairement à cette nouvelle planète qui est un “noyau de diamant”. Les astronomes ont remarqué que les régulières impulsions d’énergie provenant de l’étoile, connue sous le nom de J1719-1438, étaient régulièrement et minutieusement perturbées, un phénomène provoqué par l’attraction gravitationnelle d’un autre objet plus petit l’encerclant.

Source.