background preloader

Guerre de Bosnie : 1992 - 1995

Facebook Twitter

Sarajevo guerre2 m 0. Yougoslavie graphique. Ex yougoslavie. YougoGF 2. L eclatement de la yougoslavie. Eclat yougoslavie. Exyougo. Guerre de Bosnie-Herzégovine. « Guerre de Bosnie-Herzégovine » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior La guerre de Bosnie-Herzégovine, souvent appelée Guerre de Bosnie par abus de langage, fait partie du contexte de la fin de la Guerre froide.

Guerre de Bosnie-Herzégovine

Elle est une conséquence directe de l'éclatement de la Yougoslavie. Le conflit dura entre 1992 et 1995 faisant presque 100 000 morts durant ces trois ans. La guerre se déclencha lorsque la Bosnie annonça sa volonté de quitter la Yougoslavie et de redevenir indépendante. Dossier thema Bosnie avril 2012. Guerre de Bosnie-Herzégovine 1992-1995 - Le Monde diplomatique. La guerre de Bosnie-Herzégovine: un conflit mal connu. Ces jours-ci ont été marqués par un anniversaire funèbre: la guerre insensée et absurde, qui a coûté la vie à plus de cent mille personnes et a forcé des centaines de milliers de gens à quitter leurs maisons, a commencé à Sarajevo 20 ans auparavant.

La guerre de Bosnie-Herzégovine: un conflit mal connu

Seulement un demi-siècle après la Seconde guerre mondiale, en plein cœur de l'Europe, on tuait à nouveau des gens par milliers pour leur appartenance ethnique. On les séparait par groupes d'hommes et de femmes pour les jeter dans des camps de concentration, pour les brûler vifs ou les fusiller dans les champs. C'est une tragédie dont l'humanité doit impérativement tirer une conclusion simple et désagréable: tout pourrait se répéter à nouveau.

Balkans - Les guerres de Yougoslavie - Herodote.net. L'année où tombe le mur de Berlin et où se termine la guerre froide, des nationalistes serbes revendiquent la prééminence au sein de la Fédération yougoslave.

Balkans - Les guerres de Yougoslavie - Herodote.net

Cette construction multinationale issue des deux guerres mondiales ne tenait jusque-là que grâce à un équilibre entre le camp occidental et le camp soviétique. Très vite, les dissensions yougoslaves conduisent à une succession de conflits qui vont endeuiller l'Europe et renouer avec les mauvais souvenirs des deux guerres mondiales. André Larané Les origines de la guerre En 1986, un groupe d'académiciens de Belgrade publie un appel pour souhaiter que les Serbes retrouvent au sein de la Yougoslavie l'hégémonie auxquels ils auraient droit en vertu de leur rôle historique dans la résistance à l'occupant turc ou allemand. Guerre de Bosnie : vérités historiques pour comprendre le conflit. Vingt ans!

Guerre de Bosnie : vérités historiques pour comprendre le conflit

Il y a vingt ans, déjà, que, la Bosnie-Herzégovine, cette ex-république de la défunte Yougoslavie de Tito, proclama, le 6 avril 1992, son indépendance, laquelle provoqua alors, de la part des forces serbes, une guerre qui allait durer, après avoir causé plus de cent mille morts et déplacé près de deux millions de personnes, trois douloureuses et sanglantes années, pour ne s’arrêter officiellement, avec la signature des historiques accords de Dayton, que le 14 décembre 1995. Chaises rouges à Sarajevo pour marquer les 20 ans de la guerre le 6 avril 2012 (Amel Emric/AP/SIPA). Une ligne rouge, tel le sang versé Comment, du reste, ne pas être bouleversé devant la tragique beauté de ces chants funèbres qui, distillés tels autant de prières, déchirèrent alors, pendant tout ce concert, le ciel comme encore endeuillé de cette ancienne cité martyre ?

Soit ! La guerre de Bosnie (1992-95) Selon l'acte d'accusation, Radovan Karadzic est l'un des principaux artisans d'un plan de "nettoyage ethnique" de certaines zones de Bosnie-Herzégovine, aux côtés de l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, le général Ratko Mladic.

La guerre de Bosnie (1992-95)

Pour arriver à cet objectif, "les dirigeants serbes de Bosnie, parmi lesquels Radovan Karadzic, ont mis en oeuvre un plan d'action se traduisant par des persécutions et des tactiques de terreur, l'expulsion des personnes peu disposées à partir et l'élimination des autres", précise le document. Karadzic est notamment accusé pour trois des plus tragiques épisodes de la guerre de Bosnie: le génocide de Srebrenica, le siège de Sarajevo et la détention des milliers de civils dans des camps de la région de Prijedor (nord-ouest de la Bosnie). En tant que commandant en chef des forces armées serbes de Bosnie, il devra également répondre du siège de Sarajevo, qui avait duré 43 mois et au cours duquel 10.000 civils avait été tué.

Euronews - informations internationales sur Guerre de Bosnie-Herzégovine.