background preloader

Informations

Facebook Twitter

IVe République. Régime de la France du 3 juin 1944 (formation du Gouvernement provisoire de la République française) au 5 octobre 1958 (promulgation de la Constitution de la Ve République). 1.

IVe République

L'installation d'un nouveau régime : une difficile période de transition (1944-1947) 1.1. Le Gouvernement provisoire (1944-1945) Le Gouvernement provisoire de la République (GPRF), qui s'installe à Paris en août 1944, rétablit la légalité républicaine, niant au gouvernement de Vichy, toute légitimité. La première Assemblée constituante (octobre 1945-juin 1946) Le même jour est élue une Assemblée constituante dominée par les socialistes de la SFIO et les communistes, qui détiennent la majorité absolue, ainsi que par le Mouvement républicain populaire (MRP), fondé en novembre 1944 à Paris par des résistants démocrates-chrétiens. 1.2.

Le gouvernement du socialiste Félix Gouin qui lui succède (janvier-juin 1946), inaugure l'ère du tripartisme, associant communistes, socialistes et MRP. 1946-1958 - Le bilan fécond de la IVe République - Herodote.net. Quatrième République. La Quatrième République est le régime politique de la France d'octobre 1946 à décembre 1958.

Quatrième République

Elle succède aux institutions provisoires mises en place à la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle disparait à cause de la Guerre d'Algérie qui révèle les faiblesses politiques du pays. La Quatrième République va prendre des mesures efficaces pour reconstruire la France ravagée par la Seconde Guerre mondiale et l'Occupation allemande. Elle est confrontée au mouvement de décolonisation et doit accorder l'indépendance à l'Indochine, au Maroc et à la Tunisie.

Mais elle échoue devant la complexité du « problème algérien ». Bilan de la IVEME République. 1.

Bilan de la IVEME République

L'absence de consensus originel Le rétablissement de la République dans la France libérée en 1944, avait été suivi d'un débat constitutionnel passionné, ( 2 assemblées constituantes et 3 référendums ). En octobre 1946, les Français pressés d'en finir avec le provisoire avaient adopté sans enthousiasme et de justesse ( plus de 30 % d'abstentions et 53 % seulement de OUI ), une nouvelle constitution. Oeuvre de compromis élaborée par le PCF, la SFIO et le MRP associés dans le cadre du Tripartisme, elle avait été catégoriquement rejetée par de Gaulle dans son discours de Bayeux de 1946. 2.

La France : la IVème République - Histoire. Fondée dans la période difficile de la reconstruction d’après-guerre, la IVe République connaît une histoire politique mouvementée, marquée par une grande instabilité gouvernementale et les problèmes coloniaux.

La France : la IVème République - Histoire

Elle voit cependant la modernisation de la France et la naissance de l’Europe communautaire. Définitions Investiture : Acte par lequel l’Assemblée charge officiellement le président du Conseil de la conduite du gouvernement. Président du Conseil : C’est le nom donné au Premier ministre sous les IIIe et IVe Républiques. Référendum : Vote par oui ou par non à propos d’une mesure proposée par le pouvoir exécutif. Scrutin proportionnel : Scrutin à un tour qui répartit les postes à pourvoir en proportion des suffrages exprimés pour chaque liste ; il favorise donc les petits partis. Personnage clé Pierre Mendès France (1907-1982) : ancien résistant, homme politique de gauche, il est président du Conseil de juin 1954 à février 1955. 1.

A. B. Le fonctionnement de la Quatrième République. Régime contesté et longtemps mal aimée, la 4ème république souffre encore de la réputation d'avoir été un régime empêtré dans les querelles politiciennes, où les présidents du conseils valsent et sont remplacés au gré des alliances partisanes du moment.

Le fonctionnement de la Quatrième République

Sa fin brutale en mai 58, en pleine tourmente algérienne ne doit pas cacher que malgré ses défauts, ce régime a aussi été celui qui a permis la reconstruction de la France après la guerre et la création de la Communauté Européenne. Ce nouveau régime nait dans des conditions particulière à la Libération. Le Gouvernement Provisoire de la République Française dirigé par le Général de Gaulle est chargé d'établir les bases d'une république nouvelle qui puisse s'appuyer sur une véritable assise démocratique. Mais au sein de cette alliance qui comprend tous les partis ayant participé à la résistance, de la droite aux communistes, l'entente est difficile.

A tel point qu'incapable de faire valoir ses vues sur un pouvoir exécutif fort. Constitution de 1946, IVe République. Préambule Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés.

Constitution de 1946, IVe République

Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l'homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. Il proclame, en outre, comme particulièrement nécessaires à notre temps, les principes politiques, économiques et sociaux ci-après : La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme. 1946-1958 : Contre la IVe République. Vie politique Quatrième République IVe République 4e République. L'élection du premier président de la IVe République. L'entrée en fonction de Vincent Auriol sacrifie au rituel très solennisé de l'intronisation présidentielle (accueil du nouvel élu par Duclos au nom de l'Assemblée - nul prédécesseur ici pour lui transmettre le relais -, proclamation solennelle des résultats, passage en revue de la garde républicaine), qui se déroule dans des lieux qui symbolisent à la fois les gloires du passé national et le centre de l'Etat : Versailles et l'Elysée.

L'élection du premier président de la IVe République

D'emblée, Vincent Auriol refuse d'être un "président-soliveau" dans la tradition de la IIIe République. Mais le premier président de la IVe République n'entend pas pour autant être un "président personnel" ; il conçoit son rôle comme celui d'une "magistrature morale", qui dispose d'un pouvoir de conseil, d'avertissement, de conciliation. En 1947 plane toujours l'ombre du général de Gaulle, qui a conforté les constituants dans la conviction que la tradition parlementaire s'identifie à la souveraineté parlementaire. Eve Bonnivard. Fiche defibac le bilan de la ive republique 1947 1958. Quatrième République (1946-1958) - Rubrique de Clio Texte. Assemblée constituante élu le 21 octobre 1945 Histoire contemporaine D.

Quatrième République (1946-1958) - Rubrique de Clio Texte

Quatrième République, Cinquième République (France) Quatrième République (1946-1958) : le 26 août 2015, par Christophe Clavel Projection graphique de la composition de la première Assemblée constituante issue des élections législatives de 1945 PCF : 27,13 % des voix, 159 sièges MRP : 25,60 % des voix, 150 sièges SFIO : 24,91 % des voix, 146 sièges Radicaux & UDSR : 12,12 % des voix, 71 sièges Modérés (droite) : 9,04 % ... Les présidents de la République depuis 1848. Dh alternance. 4e republique. 4 republique. ConstitFRA4.