background preloader

Paul Eluard : 1895-1952

Facebook Twitter

Poèmes de Paul Eluard. Eugène Émile Paul Grindel, dit Paul Éluard, est un poète français né à Saint-Denis le 14 décembre 1895 et mort à Charenton-le-Pont le 18 novembre 1952.

Poèmes de Paul Eluard

Il adhère au dadaïsme et devient l'un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. La poésie d'Éluard est d'abord une exaltation lucide du désir. Capitale de la douleur (1926) montre que le monde de la maladie, de la solitude et de la mort, est toujours menaçant, mais c'est justement aussi ce qui donne son prix au bonheur. L'amour « égoïste » de L'Amour la poésie peut également s'ouvrir et œuvrer pour le bonheur de tous, comme en témoignent La Vie immédiate (1932) et Les Yeux fertiles (1936), célébrant son amour partagé avec Nusch. La mort de Nusch est l'occasion d'un pari fou sur l'avenir, d'un authentique recommencement. Jalons Pour l'histoire du temps présent. Max-Pol Fouchet Cela pourrait être une définition de la poésie de Paul Eluard.

Jalons Pour l'histoire du temps présent

Quand on relit ses poèmes, c'est au même miracle que l'on assiste. Cette poésie, qui est sur le papier, noir sur blanc, semble se dissoudre, la page semble devenir blanche, tout est transparent, on est dans un monde irréel. Cela pourrait être une définition de la poésie de Paul Eluard. Paul ÉLUARD. Paul Éluard, de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel (14 décembre 1895 à Saint-Denis – 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont ), est un poète français.

Paul ÉLUARD

C’est à l’âge de vingt et un ans qu’il choisit le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhère au dadaïsme et est l’un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Il est connu également sous les noms de plume de Didier Desroches et de Brun. Atteint de tuberculose à l’âge de seize ans, après une enfance heureuse, il est contraint d’interrompre ses études.

Paul Eluard. Intro Biographie Œuvres Liens.

Paul Eluard

Paul Eluard - Biographie. ELUARD Paul, poète (14 décembre 1895 - 18 novembre 1952) Paul Eluard, poète de l'avant-garde et ami des cubistes, dadaïstes et surréalistes, est né le 14 octobre 1895.

Paul Eluard - Biographie

En 1913, il a rencontré sa première femme, une jeune russe, Helena Diakonova qu'il appelait Gala. Eluard a publié son recueil Premiers Poèmes la même année. La grande guerre a beaucoup touché le poète. Il a connu le front en 1917 et il a fini la guerre avec des nouvelles idées pacifistes. Eluard a fait la connaissance d'André Breton et Louis Aragon en 1919 et ensemble ils participaient au mouvement Dada. "L'ami des peintres", Eluard s'est lié avec Picasso, Ernst, Dali, Man Ray comme des amis et pour illustrer ses recueils.

Eugène Grindel dit Paul Éluard. Poète français (Saint-Denis 1895-Charenton-le-Pont 1952).

Eugène Grindel dit Paul Éluard

L'un des principaux membres du surréalisme, Paul Éluard aspira à rénover les techniques du langage tout en cherchant un moyen d'accéder à l'inconscient. Poète de la Résistance sous l'Occupation, il devint le symbole d'un idéal de liberté et de fraternité. Le disciple surréaliste Eugène Grindel, dit Paul Éluard, est le fils d'un comptable et d'une couturière issus de la petite-bourgeoisie.

D'une santé fragile, il fait, de 1911 à 1913, un séjour dans un sanatorium en Suisse. À son retour à la fin de l'année 1924, Éluard reprend sa place dans le groupe surréaliste et la direction de sa revue Proverbe, créée en 1920. Le poète résistant Progressivement, Éluard abandonne l'écriture automatique chère à Breton. La guerre terminée, Éluard publie Poésie ininterrompue (1946), où transparaît l'enthousiasme né de la Libération. Les principales œuvres de Paul Éluard. « Liberté » de Paul Éluard : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique.

Paul Éluard, « Liberté » Pistes pédagogiques Écrivain en prise avec son temps, Paul Éluard choisit d’adhérer au parti communiste français en 1927 avec Louis Aragon, André Breton, Benjamin Péret et Pierre Unik.

« Liberté » de Paul Éluard : Pistes pédagogiques - Poètes en résistance - Centre National de Documentation Pédagogique

Ensemble, ils écrivent « Au Grand Jour », tract collectif dans lequel ils justifient leur prise de position. Poète très engagé dans la Résistance – il s’était déjà violemment insurgé contre le soulèvement franquiste (son poème « Victoire de Guernica » en témoigne) –, Paul Éluard publie, en 1943, L’Honneur des poètes avec des auteurs résistants comme Pierre Seghers et Jean Lescure.L’année précédente, en 1942, paraît Poésie et Vérité, un recueil de poèmes de lutte qui tentent d’atteindre les combattants en soutenant leur cause, en maintenant leur espoir en une possible victoire. Le poème « Liberté » est à ce titre un texte emblématique de la Seconde Guerre mondiale, de l’engagement des hommes et de la lutte pour un idéal. Questions sur le texte 1. Qui parle ?