background preloader

Tchad

Facebook Twitter

Les origines des Kanembou – TCHAD NOTRE MAISON. Une petite présentation historique Le noyau de l’ethnicité Kanembou est un mélange des origines nilotiques et tchadiques – nilotiques parce qu’ils descendent de la même souche du Nil que la plupart des ethnies au Tchad, c’est à dire avant à la chute du royaume de Méroé et Makourie, et qui vivaient au long du Nil dans le sud de l’Egypte et le nord du Soudan avant qu’ils quittèrent complètement la région du Nil pour s’installer dans le sud de la Lybie ancienne et le Tou (Tibesti), plus précisément à Berdoa.

Les origines des Kanembou – TCHAD NOTRE MAISON

Les Kanémbou sont Tchadiques à cause du mélange des clans Magoumi, d’origines nilotiques, qui ont descendu du nord pour s’installer au Kaném chez les clans tchadiques qui sont les indigènes du Kaném et habitaient aux environs du lac Tchad et la région du Kanem avant l’arrivée des Magoumi. La langue Kanémbou Il faut rappeler que ces clans Kanembou qui ont déménagé aux Borno se sont nommés les Kanouri (qui signifie les gens éclairés, éclairés à par la connaissance de l’islam).

Conclusion. L’histoire du Tchad entre 1700 – 1900 et la traite négrière inter-Tchadienne – TCHAD NOTRE MAISON. Avant l’arrivée des forces coloniales, la situation au Tchad peut être mieux caractérisée comme celle de l’état de nature mortifère, pour utiliser le language du philosophe Thomas Hobbes, où toutes les communautés Tchadiennes furent en guerres permanentes les unes contre les autres , où toutes cherchèrent uniquement à survivre, à assurer leur propre préservation, par tous les moyens nécessaires contre l’asservissement.

L’histoire du Tchad entre 1700 – 1900 et la traite négrière inter-Tchadienne – TCHAD NOTRE MAISON

Dans un tel cas, la société fut en situation de chaos et de guerre civile, selon la formule bellum omnium contra omnes (« guerre de tous contre tous » en latin). Histoire du Tchad - Le blog de Koulamallah souradj. Le Tchad est vieux de plus Sept millions d’années.

Histoire du Tchad - Le blog de Koulamallah souradj

L’âge de Toumaï, des statuettes funéraires et les traces de combats entre le peuple Sao et les soldats du Kanem le démontre .Le premier royaume connu dans la région fut le Kanem, qui prit son essor à la fin de 11ème siècle sous la dynastie de Sefawad. Les relations commerciales avec le nord du continent et la conversion des mains (souverains) vers l'an 1100 répandirent l'islam dans toute la sous région. Le Kanem possédait une armée forte et entraînait un réseau de fonctionnaires chargés de maintenir l'ordre et de prélever les impôts jusque dans les régions lointaines. Mais des querelles de pouvoir et de dissensions religieuses affaiblirent l'empire.

Les Boulala, vaisseaux du Kanem, en profitèrent pour se révolter. En 1879 un soldat et marchand originaire du Soudan Rabah lança une vaste opération de conquête du Ouaddaï. En 1982 les forces de Hissein Habré investissent N’djaména. Tchad République du Tchad. État d'Afrique centrale, le Tchad est bordé au nord par la Libye, à l'est par le Soudan, au sud par la République centrafricaine, au sud-ouest par le Cameroun, à l'ouest par le lac Tchad, qui le sépare du Nigeria, et le Niger.

Tchad République du Tchad

Superficie : 1 284 000 km2 Nombre d'habitants : 12 825 000 (estimation pour 2013) Nom des habitants : Tchadiens Capitale : N'Djamena Langues : arabe et français Monnaie : franc C.F.A. Chef de l'État : Idriss Déby Itno Chef du gouvernement : Albert Pahimi Padacké Nature de l'État : république à régime semi-présidentiel Constitution : Adoption : 31 mars 1996 Pour en savoir plus : institutions du Tchad Au nord, le Tchad (qui couvre plus du double de la superficie de la France) s'étend sur le Sahara méridional, partiellement montagneux et volcanique (Tibesti), peu peuplé, domaine de l'élevage transhumant (bovin, ovin et caprin).

La population juxtapose surtout Noirs et Arabes. Elle est aujourd'hui en majeure partie islamisée. 1. 2. 1. 1.1. 1.2. Géographie et histoire. Géographie Le Tchad est un pays divisé entre, d’une part, un Nord et un Centre désertiques et dépourvus de ressources naturelles et, d’autre part, des régions méridionales de climat pré-équatorial, riches en ressources naturelles et humaines.

Géographie et histoire

La complexité ethnique du Tchad ne recoupe pourtant pas exactement cette ligne de fracture géographique. Le Nord et le Centre représentent les deux tiers de la superficie du pays et comptent environ 30% de la population totale. Ces régions sont peuplées de populations sahariennes disparates, mais toutes musulmanes, appartenant aux groupes linguistiques saharien et soudanais oriental (par rapport à la population totale : Toubous : 2,5% ; Goranes, Kredas : 4,5% ; Zaghawas, Bideyats : 1,5% ; Kanembous : 8,5% ; Ouaddaïens : 15%).

Histoire Le pays tient son nom du lac que les explorateurs arabes appelaient Lû Sad ou Chad. 1895-1900 : missions françaises de Lamy, Foureau et Gentil. TCHAD, Évolution politique depuis l'indépendance. • Le régime autoritaire de Tombalbaye (1960-1975) L' indépendance fut proclamée le 11 août 1960 par François Tombalbaye.

TCHAD, Évolution politique depuis l'indépendance

Le premier chef d'État du Tchad indépendant neutralisa rapidement les opposants en les éliminant politiquement sinon physiquement. Son principal rival, Gabriel Lisette, fut contraint à l'exil.