background preloader

Nigéria

Facebook Twitter

Présentation du Nigeria. Nigeria : Biafra, quand l'histoire se répète. On croyait la guerre depuis longtemps oubliée, mais un sécessionnisme biafrais a refait surface dans le sud-est du pays.

Nigeria : Biafra, quand l'histoire se répète

Signe d'un profond malaise et d'une mémoire toujours à vif. Près de cinquante ans après la guerre du Biafra, qui a fait 1 million de morts entre 1967 et 1970, la rébellion biafraise a un nouveau visage. Après le colonel Ojukwu, décédé à Londres en novembre 2011, voici Nnamdi Kanu, un Anglo-Nigérian de 45 ans, qui s’appuie sur un parti sécessionniste, Indigenous People of Biafra (Ipob), et un média de propagande, Radio Biafra, basé à Londres et interdit au Nigeria depuis juillet 2015. L’objectif de Kanu ? Chronologie du Nigéria. Histoire précoloniale 500 ans avant JC : civilisation Nok.

Chronologie du Nigéria

XIe siècle : Premières têtes en bronze d’Ife, centre spirituel des Yoruba (Nigéria).XIIe-XIIIe siècle : Apparition des royaumes d’Oyo et du Bénin (sud-Nigéria)XVIIIe siècle : Développement du royaume haoussa de Katsina (nord-Nigéria).Début du XIXe siècle : L’Empire musulman (le califat de Sokoto) domine le nord du Nigéria. Histoire coloniale À partir du XVIIIe siècle, Lagos devient un important centre de commerce avec les Européens, notamment pour la traite des esclaves. 1861 : Annexion de Lagos qui devient colonie de la couronne anglaise. De 1830 à 1920 : Grâce à l’activité des sociétés marchandes autour du delta du Niger, le Nigéria est le premier producteur mondial d’huile et d’amandes de palme. 1901 : La Royal Niger Company qui gérait les intérêts coloniaux britanniques par le biais d’une charte cède ses droits au gouvernement britannique. 1er octobre 1960 : indépendance du Nigéria et mise en place de la première République.

NIGERIA, La colonisation. La présence européenne demeure concentrée autour de quelques enclaves côtières jusqu'au début du xixe siècle.

NIGERIA, La colonisation

À compter de 1840, la marine britannique, tirant prétexte de l'interdiction de la traite, entreprend de consolider ses positions commerciales en négociant avec les souverains locaux des traités visant à l'abandon de cette pratique. L'interventionnisme croissant des représentants de la Couronne aboutit à la création de la colonie de Lagos en 1861. La Grande-Bretagne acquiert ainsi la mainmise sur le commerce avec l'hinterland yorouba ; dans l'est du Nigeria, la situation de monopole des intermédiaires du delta est également brisée ; parallèlement, les expéditions se multiplient (Park, Clapperton, Barth, Baikie, les frères Lander) et fournissent les éléments d'information qui permettront de remonter à l'intérieur des terres.

Les bases d'une reconnaissance de l'influence britannique sont posées. Le mouvement s'accélère après la Conférence de Berlin (1884-1885). NIGERIA. Écrit par : Daniel C.

NIGERIA

BACH Écrit par : Michel FABRE Né à Ogidi, au , Achebe a étudié à et à Londres avant de travailler, dès 1954, à la radio nigériane comme producteur puis directeur régional. Directeur des éditions Citadel Books à Enugu, il a fondé et dirigé de 1962 à 1972 la célèbre collection Écrivains africains aux éditions Heinemann… Lire la suite AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations Écrit par : Marc MICHEL Dans le chapitre "L'Afrique noire anglophone" : … La fédération de aurait dû connaître des changements encore plus rapides que la Gold Coast, si cet immense territoire n'avait pas posé déjà le problème si grave de l'unité nationale auquel allait se heurter la plupart des États héritiers des colonisateurs.

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Littératures Écrit par : Jean DERIVE, Jean-Louis JOUBERT, Michel LABAN AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions Écrit par : Jean DEVISSE, E.U., Francis GEUS, Louis PERROIS, Jean POLET AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles. Nigeria histoire. En politique intérieure Après la Deuxième Guerre mondiale, la vie politique du Nigeria est secouée par la montée du mouvement nationaliste.

Nigeria histoire

Cet ex-protectorat britannique accède à l'indépendance en 1960. Des tensions raciales dégénèrent en conflit en 1967 alors que la minorité ibo déclare la sécession du Biafra, une région du sud-est riche en ressources pétrolières. Une guerre sanglante ainsi qu'une famine, qui émeut l'opinion internationale, déchirent le pays qui est réunifié à la fin des hostilités, en 1970. À l'exception d'une courte période, entre 1979 et 1983, les militaires assument le pouvoir de façon autoritaire. En politique extérieure. Histoire du Nigeria. Histoire antique On sait peu de chose de la préhistoire du Nigeria.

Histoire du Nigeria

Des vestiges archéologiques témoignent d'un peuplement du sud-ouest du Nigeria 9000 ans avant J. -C. 4000 ans avant J-C, les éleveurs, au nord, connaissaient la céramique et utilisait des outils en silex. A partir du premier millénaire avant J-C, au sud, les populations de chasseurs-cueilleurs se sédentarisèrent et commencèrent à vivre de l'agriculture.

La première civilisation connue au Nigeria est la civilisation nok (du nom de la ville où les premières découvertes archéologiques ont été faites - 800 avant JC à 200 après JC), apparaît sur le plateau de Jos, au nord-est du pays. Le Nigeria est soumis tout au long du Moyen Âge à un intense brassage de populations, au cours duquel, du 7ème au 9ème siècle, les Haoussas s'installent dans le Nord et les Yorubas dans le Sud-Ouest, tandis que les groupes ethniques plus anciens se réfugient dans le plateau de Jos et les forêts marécageuses de l'Est. Nigeria : histoire. 1.

Nigeria : histoire

La préhistoire 1.1. Le paléolithique Quelques outils paléolithiques (« pebble culture ») ont été découverts à Beli, dans l'État du Borno (olduvien). L'histoire du Nigéria. La culture Nok La culture Nok apparaît au VIIe siècle avant J.

L'histoire du Nigéria.

-C. Situé sur le plateau du Bauchi (Nigeria septentrional), ce centre d'art prospère jusqu'au IVe siècle de notre ère autour de l'actuel centre minier de Nok, où fut mis au jour un ensemble de figurines et de statues unique en Afrique. Nok, village situé au nord du confluent du Niger et de la Bénoué dans le Nigeria central, a donné son nom à une culture préhistorique de première importance dans le développement de la statuaire africaine. La culture de Nok fut identifiée en 1943 d'une vingtaine de sites répartis dans une vaste aire qui, d'est en ouest, s'étend sur plus de cinq cents kilomètres.

Il n'y aurait là rien de surprenant si la culture nok n'était séparée des sculptures yoruba par vingt-deux ou vingt-trois siècles, et de la période classique d'Ifé (XIIIe et XIVe siècles apr. Les Nok connaissaient les techniques de fabrication des outils de fer; ils étaient, selon d'autres indices, vraisemblablement agriculteurs.