background preloader

TPE SES: Déviances et délinquance

Facebook Twitter

Quelles sont les causes de la déviance et de la délinquance dans la société d'aujourd'hui?

TPE - scenario reportage du tpe sur les SDF. Les S.D.F. sont des personnes sans domicile fixe ou vivant en foyer d'accueil. En France le mot SDF qualifie des personnes ne bénéficiant pas d'une adresse postale pour l'administration. Ils vivent dans la précarité la plus extrême, et dans les conditions les plus difficiles. Avec ou sans travail, seul ou a plusieurs ils sont rejetés par la société. A l’avant-guerre, environ 1.9% de la population était compté comme SDF (Nomade, Gitans, Tziganes et SDF), ils ont à cet époque une plus large liberté de mouvement.

Durant les deux guerres, le nombre de SDF et nomades diminue très fortement, car ils sont enrôlés dans l’armée et dans les entreprises comme main d’œuvre, cette période vas durer toute la guerre en en mobilisant de plus en plus. Après chaque guerres ils ont toujours du travail, grâce à la reconstruction mais vient toujours dans la rue. Mais, quelle vie, quels problèmes, et quelles possibilités d'aides s'offrent au SDF?

Sommaire : Introduction Sommaire 2/ Comment devient devient-on SDF ? Près de la moitié des SDF souffrent de troubles mentaux. Population très touchée par les maladies psychiques, les SDF pourraient bénéficier d'un programme de soins testé dans quatre grandes villes françaises. Les chiffres sont terribles : 30 à 50 % des personnes sans domicile fixe (SDF) sont atteintes de très graves maladies psychiques : schizophrénie ou troubles bipolaires sévères. Des personnes livrées à elles-mêmes, sans soins, désocialisées et souvent atteintes d'alcoolisme et de toxicomanie. «Or, on sait aujourd'hui que ces trois facteurs multiplient par huit le risque de délinquance et de criminalité avec des conséquences graves, d'abord pour ces malades eux-mêmes, mais aussi pour les autres», explique le professeur Jean-Pierre Olier, psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne à Paris, qui se refuse pourtant à stigmatiser cette population.

«À condition qu'il soit correctement soigné et pris en charge, un schizophrène n'est pas plus dangereux qu'une personne que l'on pourrait qualifier de normale», poursuit-il. Soigner les SDF. Des vagabonds aux S.D.F. [sans domicil fixe]: approches d'une marginalité - Marie-Thérèse Avon-Soletti. Google. SDF : comment sortir de la rue. "On n'est jamais brisé totalement" " Depuis une semaine seulement, je réussis à dormir sur le lit et à fermer la porte de ma chambre. " Latifa, 37 ans, coffreuse et bientôt grutière sur des chantiers de BTP, a passé onze mois dans la rue. Depuis un mois, elle habite un studio à Paris, dans une résidence sociale de La Mie de Pain, association de secours et d'insertion de sans-abri. « C'est trop ! Je n'y crois pas, tout peut s'arrêter. Et la rage qui m'a permis de tenir et de sortir de la rue, de trouver un boulot qui me plaît... je ne l'aurai pas une seconde fois. » Partir ou mourir.

Un toit et trois repas chauds Grâce à la loi qui régit la protection de l'enfance, les femmes avec enfants ­ 30 000 d'entre eux accompagnent leurs parents sans domicile (Insee) ­ sont placées en priorité dans les structures d'hébergement d'urgence. Se réinsérer ? Nous avons demandé à trois femmes qui ont été sans domicile (2) ou sans abri de nous raconter, à visage découvert, ce qu'il leur est arrivé. 1. 2. Qui sont les SDF ? Qui sont les SDF en France ? Le sigle SDF, repérable dès le XIXe siècle sur les registres de police est aujourd’hui massivement employé en France pour désigner la population sans domicile fixe. Le mot intègre les significations de sans-logis (absence de logement), de sans-abri (victime d’une catastrophe), de clochard (figure pittoresque n’appelant pas d’intervention publique structurée), de vagabond (qui fait plutôt peur), ou encore de mendiant (qui sollicite dans l’espace public). Des hommes isolés (les clochards), des familles (les sans-logis de 1954) et des phénomènes assez différents (absence de logement, spectacle de la déréliction dans l’espace public, mendicité, etc.) sont ainsi assemblés dans une même appellation.

Depuis une vingtaine d’années, les connaissances ont grandement progressé, notamment en raison des investissements de l’INED et de l’INSEE. Les trajectoires, les situations et les différences qui caractérisent cette population hétérogène sont beaucoup mieux connues. 5 manières de aider les sans‐abris. Étapes Méthode 1 Ce que vous pouvez faire 1Donnez de l'argent. Le moyen le plus simple d'aider les sans-abris est de faire un don d'argent. Cela permet aux professionnels connaissant les besoins de ces gens d'avoir les ressources nécessaires pour les aider. Méthode 2 Promouvoir le changement politique 1Soutenez les services de santé mentale. Méthode 3 Pour les professionnels 1Évaluez les besoins immédiats des sans-abris. Méthode 4 À faire 1Respectez les sans-abris. Méthode 5 À ne pas faire 1Ne proposez pas de transport. Avertissements Ne vous mettez pas en danger. Détails de l'article Catégories: Gestion des relations difficiles | Gestion de l'argent | Relations Sociales Autres langues: English: Help the Homeless, Italiano: Aiutare i Senza Tetto, Español: ayudar a las personas sin hogar, Русский: помочь бездомным, Deutsch: Obdachlosen helfen, Português: Ajudar os Mendigos, 中文: 帮助无家可归的人, Bahasa Indonesia: Menolong Para Tunawisma, Čeština: Jak pomáhat bezdomovcům, Nederlands: Daklozen helpen.

SDF - Comment n'importe qui peut le devenir !... Solution 2 : Les Aides au Logement : APL ou ALS : Donc, je reprends : Quand la personne est au RSA ou une allocation de chômage assez modeste, elle touche en plus les Allocations Logement (APL). J'ai un copain qui perçoit 312 € d'APL, pour une studette en Résidence Sociale. C'est donc le montant maximum de l'APL que va toucher un mec au RSA. Le montant de ces APL couvre ainsi une grande partie du montant du loyer. Et elles sont donc une très bonne garantie pour les propriétaires quand il s'agit de louer des petites surfaces (F1).

En effet, les aides au logement suivent le montant du loyer et laissent environ 60 € à charge au locataire... jusqu'à concu- rence du montant maximum, donné ci-dessus. En plus, le propriétaire peut exiger le tiers payant auprès de la CAF et le locataire ne peux pas s'y opposer, même dans le parc privé. Stabilité n'est pas employabilité : 10 ou 15 ans dans la même société ! Pire, voyez-vous, les critères de nos grand-pères sont encore les plus débiles ... 140 000 sans domicile en France. 4 juillet 2013 - La France compte 140 000 sans domicile, selon l’Insee, dont 30 000 enfants. 9 % sont des sans abri. Un chiffre en forte augmentation par rapport à 2001. La France compte 140 000 sans domicile, selon une évaluation réalisée par l’Insee [1] dans les centres d’hébergement en 2012.

Parmi eux, 110 000 habitent des villes de plus de 20 000 habitants (dont 30 000 enfants), 8 000 des communes de moins de 20 000 habitants et 22 500 sont des demandeurs d’asile qui vivent dans des centres d’accueil. Les personnes « sans domicile » sont définies comme celles qui ont passé la nuit précédent l’enquête dans un lieu non prévu pour l’habitation, halte de nuit, ou dans un service d’hébergement (hôtel, dortoir ou chambre d’hébergement collectif, etc.). Qui sont les sans domicile ? Une forte hausse Selon l’Insee, le nombre de sans domicile a très fortement augmenté entre 2001 et 2012 : + 44 %. Photo : © absolut - Fotolia. Conditions de vie-Société - L'hébergement des sans-domicile en 2012 - Des modes d'hébergement différents selon les structures familiales. Imprimer la page Des modes d’hébergement différents selon les situations familiales Françoise Yaouancq, Alexandre Lebrère, Maryse Marpsat, Virginie Régnier (Insee) Stéphane Legleye, Martine Quaglia (Ined) Résumé Début 2012, 103 000 adultes ont utilisé au moins une fois les services d’hébergement ou de restauration dans les agglomérations de 20 000 habitants ou plus.

Parmi les adultes francophones sans domicile dans les agglomérations de 20 000 habitants ou plus, près de la moitié étaient en hébergement collectif, un tiers dans un logement payé par une association, un sur dix à l’hôtel et un sur dix étaient sans abri. Près de deux sans-domicile sur cinq sont des femmes. Sommaire Encadrés Publication Le nombre de sans-domicile a progressé de 50 % entre 2001 et 2012 Au cours d’une semaine de collecte, 103 000 adultes ont utilisé ces services. Le nombre de sans-domicile en 2012 n’est pas directement comparable à celui de l’enquête Sans-domicile de 2001.

Retour au sommaire Encadrés. Comment devient-on SDF au XXIème siècle ? | TPE 1ère ES – BOUAM Nedjma, DUGUET Maureen & REGIS Sonia – Comment devient-on SDF au XXIème siècle ? | TPE 1ère ES – BOUAM Nedjma, DUGUET Maureen & REGIS Sonia – Facteurs et nature de la Délinquance - Ecossimo. L’exercice du contrôle social se retrouve dans la réaction sociale face à la délinquance. Il faut distinguer tout d’abord trois notions : Conformité, déviance et délinquance. Conformité : un comportement est qualifié de conforme s’il s’inspire des valeurs de la société et respecte les normes sociales en vigueur.

Déviance : à l’inverse, un comportement est qualifié de déviant s’il s’écarte des normes sociales. Délinquance : comportement déviant, délictueux ou criminel, réprimé par l’application de sanctions négatives. La déviance ne doit pas être confondue avec la délinquance : de nombreux comportements déviants, bien que réprouvés, sont cependant tolérés par la société. Seule la délinquance est punie. Cependant, la frontière entre les notions est parfois mouvante : certains actes ont été considérés comme délictueux, ils ne le sont plus(consommer de l’alcool aux E.U entre 1919 et 1932). Les différents types d’adaptation face à la délinquance Les facteurs de la délinquance. CHAP 3 31 L'analyse sociologique de la déviance et de la délinquance Cours 1ere 2010 2011.