background preloader

LPC

Facebook Twitter

Evaluations nationales

Cerise Prim. Untitled. LSN - Livret Scolaire Numérique. Socle commun - Livret personnel de compétences. Pour 2012-2013, un livret personnel de compétences simplifié Pour l'année scolaire en cours, le processus de validation du socle commun est simplifié.

Socle commun - Livret personnel de compétences

Le principe selon lequel seule la validation des compétences est obligatoire est réaffirmé. L'effort de simplification porte sur le processus de validation et l'information des familles. Les conditions de validation du socle commun dans le cadre du diplôme national du brevet ne seront pas modifiées pour la session 2013.

Utiliser le livret, de l'école au collège L'acquisition du socle commun est progressive. A l'école primaire, le livret personnel de compétences est une des composantes du livret scolaire. Au collège, le livret contribue à l'évaluation des élèves, comme le bulletin scolaire. Évaluer et valider les acquis des élèves avec le LPC Au collège, Des grilles de référence présentent les éléments du socle exigibles en fin de collège. La validation privilégie une démarche collégiale. À consulter : Examens et diplômes. Le socle commun de connaissances et de compétences.

Le nouveau socle commun de connaissances, de compétences et de culture La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l’ensemble des enseignements dispensés.

Le socle commun de connaissances et de compétences

Ce socle commun doit : permettre la poursuite d’études, la construction d’un avenir personnel et professionnel préparer à l’exercice de la citoyenneté À partir de la session 2017, le contrôle continu qui entre dans le calcul des points pour l’obtention du DNB prendra en compte exclusivement l’évaluation des huit composantes du socle commun de compétences, de connaissances et de culture évaluées grâce à une échelle de maîtrise sur quatre niveaux.

Une réforme pédagogique La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’École de la République énonce des priorités qui fixent les axes de travail du Conseil supérieur des programmes. Inspection de l'Education Nationale de Cluses - Travailler par compétences. Présentation du livret personnel de compétences : diaporamas. Le nouveau livret de compétences : un début ou une fin ? Par François Jarraud Suffit-il de circulaires pour faire entrer le socle commun des compétences dans le système éducatif ?

Le nouveau livret de compétences : un début ou une fin ?

Une nouvelle circulaire encadre la mise en place du nouveau livret de compétences. Elle précise le cadre administratif d'une évaluation et reste axée sur les formalités (le livret). On y chercherait en vain une réflexion sur le socle commun, l'évaluation ou même l'utilité de ce livret. Pour le ministère l'essentiel c'est d'évaluer le niveau de maths et de français… "Le livret personnel de compétences, tel que défini par l'arrêté du 14 juin 2010 et dont la présente circulaire fixe les modalités d'utilisation, entre en vigueur dans tous les établissements scolaires du premier degré et du second degré publics et privés sous contrat scolarisant des élèves de 6 à 16 ans, à compter de la rentrée scolaire 2010", stipule une nouvelle circulaire publiée au B.O. du 8 juillet. Quel espace pour la validation ? Qui et quand valider ? Une étape ou un enterrement ? Les actes.

Livret de compétences : nous ne sommes pas condamnés à l'« usine à cases » - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques. Cette année, les enseignants de collège vont avoir à remplir le « livret personnel de compétences » visant à valider le socle commun.

Livret de compétences : nous ne sommes pas condamnés à l'« usine à cases » - Le Cercle de Recherche et d'Action Pédagogiques et les Cahiers pédagogiques

Il y a urgence pour soutenir les équipes dans cette démarche novatrice et prometteuse, ce qui est toute autre chose que demander un moratoire, prélude à un enterrement, comme vient de le faire une organisation syndicale. Comment ne pas partager la perplexité des équipes devant ces livrets de compétences, alors que la confusion règne dans leur mise en œuvre ? Les diverses autorités institutionnelles, du ministère aux inspections pédagogiques régionales, envoient des messages confus, contradictoires même, ne serait-ce que sur l’articulation entre ce livret très novateur et un diplôme national du brevet à l’ancienne, inchangé.

L’accompagnement des équipes pédagogiques est dérisoire, faute de moyens pour la formation continue. Le socle commun, nous dit-on, « écrase des pans entiers de la culture scolaire ». La « course à la croix » n’a rien d’inéluctable.