background preloader

Internet et reseaux sociaux

Facebook Twitter

Facebook : 10 effets secondaires que vous ne soupçonnez pas encore. Régulièrement, des universités ou autres instituts à travers le monde publient des études sur les conséquences d’une utilisation excessive de Facebook.

Facebook : 10 effets secondaires que vous ne soupçonnez pas encore

Certains de ces effets secondaires n’ont rien de bien surprenant, d’autres le sont beaucoup plus. Retour sur 10 effets secondaires d’un excès de cet outil. Malgré de récentes études témoignant d’un intérêt croissant des jeunes pour des plateformes concurrentes, le réseau social reste extrêmement populaire. Au dernier relevé officiel, il affichait pas moins de 1 milliard d’utilisateurs actifs. Pour vous faire prendre conscience de son gigantisme, il faut savoir que si ce service en ligne était un pays, il serait le 3ème le plus peuplé au monde derrière l’Inde et la Chine. Facebook c’est aussi plus d’1 milliard de « Like », près de 150 millions de connections entre amis et plus de 200 milliards de photos téléchargées (chiffres octobre 2012). 1. 2. 3. L‘étude montre que 70% de ces accrocs sont des phobiques sociaux. 4. 5. Réseaux sociaux numériques et marché du travail.

Quels bénéfices peut-on a priori attendre, au regard des problématiques du recrutement par Internet, de la mobilisation des réseaux sociaux ?

Réseaux sociaux numériques et marché du travail

En quoi le fonctionnement et les usages des plates-formes Internet dédiées relèvent-ils des théories sociologiques qu’elles mettent systématiquement en avant ? Les motivations à l’origine de l’utilisation des réseaux sociaux numériques sont-elles comparables à celles que l’on relevait avant Internet ? Et, fondamentalement, la numérisation change-t-elle la nature des réseaux sociaux ? Telles sont les questions sur lesquelles nous nous proposons maintenant d’apporter de premiers éléments de réponse. Anorexie-boulimie : les blogs d’ados font parfois du bien. Jugés trop incitatifs, les blogs « pro-ana » (pro-anorexie) et « pro-mia » (pro-boulimie) sont essentiellement perçus comme des machines à tuer.

Anorexie-boulimie : les blogs d’ados font parfois du bien

Une loi devait même les interdire. Mais elle s’est perdue entre l’Assemblée et le Sénat et des milliers de jeunes filles (dans neuf cas sur dix, la victime est féminine) continuent à échanger conseils et témoignages sur leur mal-être. A-t-on tort de s’alarmer ? C’est ce que pensent aujourd’hui les sociologues qui étudient le fonctionnement des réseaux qui se tissent autour des troubles du comportement alimentaire (TCA). Explication en quatre temps.

Comment les réseaux sociaux ont modifié les relations humaines. Les résultats d'une étude commandée par l'association britannique Cystic Fibrosis Trust, révèlent l'importance des réseaux sociaux dans les processus de relations humaines.

Comment les réseaux sociaux ont modifié les relations humaines

Les réseaux sociaux ont considérablement modifié les relations humaines. Pour tenter de comprendre comment se traduit une telle évolution, l'association britannique Cystic Fibrosis Trust a commandé une étude sur le phénomène. Ce groupe s'occupe essentiellement de la prise en charge des patients atteints de mucoviscidose pour qui les réseaux sociaux représentent un outil au cœur de leur quotidien. Helen Oxley est psychologue pour adulte au centre associatif de Manchester. Elle déclare au Gardian :"Pour la plupart des gens, l'Internet est un moyen de rester en contact avec leurs proches, mais pour les gens qui sont isolés en raison de maladie, il joue un rôle plus important et peut souvent agir comme une bouée de sauvetage".

Les utilisateurs ont deux fois plus d’amis en ligne que dans la vraie vie Vous nous aimez déjà ? Le développement des communautés virtuelles ou réseaux sociaux. I- Caractéristiques des communautés virtuelles A- Définition et typologies des communautés virtuelles La communauté virtuelle est un concept qui se trouve au cœur du développement actuel d’Internet.

Le développement des communautés virtuelles ou réseaux sociaux

Le principe est de réunir, sur un site Web, des internautes possédant un centre d’intérêt commun (animaux, sport, cuisine...) ou présentant une caractéristique sociodémographique commune (parents, femmes, seniors, homosexuels...). Sur le site Internet, les membres de la communauté vont trouver des informations et des outils pratiques ainsi que des lieux d’expression communautaire en relation avec leurs centres d’intérêt. Le phénomène communautaire sur Internet n’est pas récent et a débuté approximativement avec la création de l’Internet moderne. Face à cette diversité, plusieurs termes sont utilisés pour désigner une communauté virtuelle : communauté en ligne, communauté électronique, communauté d’intérêts, communauté virtuelle d’intérêts économiques, site de réseau social, etc. Conclusion : Precautions_d_usage_internet_et_reseaux_sociaux.pdf.