background preloader

Vidéo à la demande : Netflix arrive en Europe (09/2014)

Facebook Twitter

Netflix est arrivé dans le paysage audiovisuel français (et celui de cinq autres pays européens) le 15 septembre. L'arrivée de ce géant américain de la vidéo à la demande suscite de nombreux débats.

Le centre de ressources du Clemi vous propose une sélection d'articles qui en rend compte. Netflix : « Nous pensons séduire un foyer français sur trois en cinq ans » | La Tribune. Vous avez réussi à créer un énorme buzz, mais cela suffira-t-il pour recruter massivement ? L'accueil a été fantastique en France jusqu'ici, avec beaucoup de réactions positives sur Twitter par exemple. Nous lancerons une grande campagne publicitaire sur Internet et à la télévision principalement. Nous voulons d'abord que les Français entendent parler de nous et nous essaierons de les convaincre d'aller s'inscrire pour un mois d'essai gratuit, c'est sans engagement, plutôt que de décrire notre service.

Ils pourront juger sur pièce et voir comme il est facile d'utilisation. Et demain, nous lançons notre service en Allemagne, le jour d'après en Autriche, puis en Suisse, en Belgique. D'après ce que nous avons vu dans les autres pays où nous sommes présents, si beaucoup de gens essaient, à titre gratuit le premier mois, ils sont nombreux à rester ensuite. Les autres reviennent souvent trois à six mois plus tard. Quelles catégories de public visez-vous, les jeunes, les familles ? Netflix, qu'est que c'est ? | Courrier international. Le géant américain de la vidéo en ligne Netlix débarque en France. Avec Amazon, ils relancent la guerre des écrans. ●●● Netflix a 14 millions d’abonnés hors des Etats-Unis (l’entreprise est déjà présente au Canada et en Amérique latine) et vise à long terme les 100 millions, indique le site Broadandtrends. ●●● “Le potentiel européen est énorme”, notait début juillet The Hollywood Reporter.

L’Europe de l’Ouest compte 134 millions de connexions haut débit, contre 88 millions aux Etats-Unis, selon un analyste de Morgan Stanley. ●●● Le groupe américain a choisi d’avancer par étapes. Mais ses principaux rivaux (Canal+ en France, Sky Deutschland en Allemagne) ont eu le temps de développer des offres concurrentes et de faire main basse sur les droits de plusieurs séries phares. CARTOGRAPHIELa déferlante Netflix en Europe Les producteurs L’arrivée de Netflix en France et dans cinq autres pays d’Europe est annoncée pour le 15 septembre. Echo allemand ●●● Même cause, même résultat.

Disparue dans vingt ans, la télé ? [...] | Télérama. Avec Netflix, la « télévision du futur » arrive en France | Le Monde. Télévision : les algorithmes, qui analysent les usages, suscitent un grand débat | Le Monde. La télévision à la papa, c'est fini ! | Le Monde. L'onde de choc Netflix fait tanguer les télés françaises | Le Point. Le géant américain Netflix a lancé lundi en France son service de vidéo illimité, sur Internet et bientôt sur les box de Bouygues Télécom, une petite révolution dans la consommation de films et de séries qui fragilise la télé traditionnelle. Netflix doit poursuivre son offensive européenne tout au long de la semaine en se lançant en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Belgique et au Luxembourg.

En France, Netflix est disponible pour 7,99 euros par mois et sera finalement accessible sur les box de Bouygues les plus récentes dès novembre, ont annoncé le P-DG du groupe américain et l'opérateur. Après avoir conquis 36 millions d'abonnés aux États-Unis et 14 millions à l'international, dont le Royaume-Uni et plusieurs autres pays européens, Netflix part à l'offensive du marché français en s'appuyant sur son vaste catalogue de séries américaines. Deux millions d'abonnés en France d'ici 2019 "Binge-watching" "La télé ? Un iPad géant où Netflix, beIN Sports et Canal+ se battent pour votre temps" | Le Point. "Imaginez la télévision comme un iPad géant où les applications Netflix, beIN Sports et Canal+ se battent pour votre temps", raconte le patron et fondateur de l'américain Netflix Reed Hastings, qui lance sa plateforme de vidéos illimitées lundi en France, avant cinq autres pays européens cette semaine.

Quel est votre objectif sur le marché français ? Ne risque-t-il pas d'y avoir une déception pour ceux qui s'attendent à trouver sur Netflix des films récents ? Reed Hastings : Sur le long terme, dans cinq à dix ans, nous visons un tiers des foyers français abonnés à Netflix, comme c'est le cas aux États-Unis. Mais à court terme, durant la première année, la réputation sera notre priorité. Arriverons-nous à avoir une bonne réputation auprès des utilisateurs français grâce au service que nous offrons ? Le travail sur la plateforme, la qualité et la définition, la sélection, la facilité d'utilisation... Après cette étape d'expansion européenne, quels sont les plans pour Netflix ? Oui. Netflix, un géant à l’assaut de la France | InaGlobal. Netflix en France : tout ce qu'il faut savoir pour son lancement | La Tribune. Comment l'audiovisuel français prépare sa riposte à Netflix ? | Huffington Post.

Comment résister à l'arrivée de Netflix en France ? Le géant américain, spécialisé dans la vidéo à la demande par abonnement (SVOD), a conquis en un temps record la plupart des marchés sur lesquels il s'est installé notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni ou encore aux Pays-Bas. Avec 50 millions d'abonnés à travers le monde, il est même devenu depuis deux ans le premier loueur/vendeur de vidéo en termes de part de marché aux Etats-Unis, détrônant l'iTunes d'Apple. Son arrivée en France, qui suscite de vives inquiétudes parmi les acteurs de l'économie culturelle, a déjà un impact sur notre écosystème audiovisuel aussi bien en termes de diffusion que de productions des œuvres françaises.

Les principaux acteurs français, à commencer par Canal+ et son offre SVOD Canal Play, ont néanmoins des atouts à faire valoir pour riposter à Netflix. LIRE AUSSI» Netflix : ce que propose la concurrence» Les 4 bêtes noires de Netflix» Bouygues a-t-il révélé qu'il offrirait Netflix sur sa prochaine box ? Ne nous trompons pas de réforme de l'audiovisuel ! | Les Echos. Tourisme - Transport Brétigny : RFF mis en examen Réseau Ferré de France, le gestionnaire des infrastructures ferroviaires, a été mis en examen pour « homicides involontaires » après le dramatique... DOSSIER Brétigny : les dessous d’une catastrophe ferroviaire Sept morts et 61 blessés : tel est le bilan du déraillement d’un train en gare de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet 2013.

La défaillance d’une éclisse, une pièce métallique servant à fixer deux rails dans l’aiguillage, serait à... Politique Vote de confiance : vers une trentaine d'abstentions EN DIRECT - Cinq mois après avoir obtenu la confiance de l’Assemblée nationale, Manuel Valls répète l’exercice ce mardi pour reprendre la main après une... Netflix : Le président du CSA encourage une concurrence française | 20 minutes. MEDIAS - Le service de vidéo à la demande sur abonnement doit arriver en France le 15 septembre prochain… Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) encourage les groupes de télévision français à riposter à l'arrivée prochaine en France de l'américain Netflix en créant une offre de vidéo à la demande par abonnement concurrente, a déclaré ce dimanche le président du CSA Olivier Schrameck.

«J'ai réuni en mars l'ensemble des présidents des groupes audiovisuels et je les ai encouragés à développer leur propre technologie, ce qu'ils sont en train de faire», a-t-il dit dans l'émission «Médias le Mag» sur France 5, citant CanalPlay (groupe Canal+), Orange et France Télévisions. Une régulation européenne? Basé à l'étranger, Netflix va prochainement lancer en France son service bon marché de vidéo à la demande sur Internet, poursuivant son expansion mondiale. Une situation privilégiée Le dossier LCI, brûlant «Le CSA a apprécié la situation des médias, qui est aujourd'hui extrêmement fragile».

Tout ce qu'il faut savoir sur Netflix | Le Point. Netflix : ce mot est presque entré dans le vocabulaire courant aux États-Unis, mais reste peu connu en France. Du moins, jusqu'à cette rentrée ! Car le 15 septembre, le service de vidéo à la demande arrive en France. Voici tout ce que vous devez savoir sur Netflix, la société qui fait trembler les acteurs hexagonaux de la VOD. Ce qu'on y trouve Netflix propose des films et des séries, en abonnement illimité. L'objectif du service est de tout proposer, aussi tôt que possible, mais ce n'est évidemment pas aussi simple. Les films sont proposés dès leur arrivée sur le marché de la vidéo à la demande, soit quelques mois après leur sortie en salle, mais généralement avant leur sortie en Blu-ray et DVD. Les séries sont, quant à elles, disponibles selon les accords spécifiques à chaque pays. Comment on y accède Netflix est disponible sur de nombreuses plateformes : PC, Mac, tablette, smartphone, mais aussi consoles (PS3, XBoX et Wii), et certaines box.

Combien on paie Quelques chiffres La polémique. Publicité : la « Massive Attack » de Netflix | Les Echos. Europe Fiat et Starbucks devront rembourser 20 à 30 millions d’euros Cette décision illustre la volonté de Bruxelles de sévir contre les dérives des rescrits fiscaux - ou « tax rulings ». Budget fiscalité Optimisation fiscale : la France va renforcer son arsenal Le reporting pays par pays pourrait être inscrit dans le projet de loi de Finances rectificative de fin d’année.

Evasion fiscale : les principales recommandations de l’OCDE +VIDEOS.