background preloader

La Révolution Française

Facebook Twitter

Révolution française. Le 14 juillet 1789, jour de la prise de la Bastille, est devenu la date symbolique de la Révolution française. La révolution française de 1789, couramment nommée Révolution française (car c'est la plus importante révolution qu'ait connue la France), est un événement fondateur de la France moderne. Très mécontent de l'injustice sociale, fiscale et politique qu'il subit, le tiers état (c'est-à-dire 98%, la très grande majorité, des Français) détruit l'Ancien Régime et la monarchie absolue qui caractérisaient jusqu'alors la France.

Mais la reconstruction d'une France nouvelle et la stabilisation politique vont demander une dizaine d'années et créer des luttes politiques et sociales entre les Français. La fin de la monarchie absolue et de l'Ancien Régime[modifier | modifier le wikicode] En 1788, le gouvernement royal est en très grand déficit (il traverse une période de crise financière).

La construction d'une France nouvelle[modifier | modifier le wikicode] Prise de la Bastille et déclaration de l'Homme et du citoyen - Notre Histoire. La Révolution française : « la faute à Rousseau » ? Loin de croire qu’il serait nécessaire de « tout » balayer pour bâtir à neuf, Rousseau au contraire ne cesse de montrer que la vie des corps politiques et des institutions repose sur les mœurs, sur la « loi, gravée dans le cœur des citoyens ». Quand un penseur est persuadé comme il l’est, que les relations sont indissolubles entre politique et éducation, il ne saurait prêcher révolution et guerre civile. Il y a plus : aucune philosophie politique n’est programmatique. Penser la nature du politique ne consiste pas à élaborer des propositions de changements. Or, la notion de contrat social, comme celle de volonté générale, ne désignent aucun phénomène réel, passé ou à venir ; rappelons qu’aucun penseur du « pacte social » à l’âge classique ne songe à une situation primitive qui aurait existé, mais tous cherchent à cerner les principes sur lesquels se fonde toute société politique.

Cela signifie que la volonté générale est la volonté de chacun et non une fictive volonté collective. De la révolution française à la Vème République. La Révolution française.