background preloader

Amazon

Facebook Twitter

Jusqu'à quand Amazon se moquera-t-il de sa rentabilité. L'empire de Jeff Bezos ne cesse de grossir et de gagner des parts de marché. Mais les profits et les dividendes ne sont pas là. Audace maîtrisée ou fuite en avant ? Les amateurs de foot se passionnent pour la Champions League. Chez les fans de jeux vidéo, ce sont plutôt les parties de League of Legends, StarCraft II et Counter-Strike qui tiennent la vedette. Et pour voir évoluer les meilleurs joueurs, ils se retrouvent le plus souvent sur Twitch.tv, la plate-forme Internet qui a popularisé ce nouveau genre de retransmissions. Un divertissement anecdotique ?

Pas pour Amazon qui, fin août, s'est offert ce site pour près de 800 millions d'euros. Ses résultats financiers sont décevants Toujours plus gros : telle pourrait être la devise du leader mondial du commerce en ligne, qui enchaîne les croissances annuelles à 20%. Longtemps, les investisseurs ont suivi. La comparaison avec Alibaba, l'«Amazon chinois» qui s'est introduit en Bourse en septembre, est de ce point de vue éloquente. "Les salariés d’Amazon ? Des poulets de batterie" Pourquoi avoir choisi le mode de l’infiltration pour enquêter sur Amazon ? Quand je suis dans une ville, je cherche les librairies indépendantes. De plus en plus ferment. Je me suis demandé qui les remplaçait. Réponse : l’e-commerce industriel dont Amazon – qui représente 8 % des ventes de livres en France – est leader. J’ai cherché à rencontrer des employés à la sortie de leur travail à Montélimar.

Ils étaient effrayés. Pouvez-vous décrire les conditions de travail ? Je travaillais en horaires de nuit, de 21 h 30 à 4 h 50 avec deux pauses de 20 minutes. Dans un entrepôt grand comme quatre terrains de foot, on parcourt plus de vingt kilomètres par nuit. Les méthodes de management sont aussi très contestables… Oui, absolument.

Amazon cultive sans complexe le stakhanovisme et demande aux travailleurs d’applaudir les “top-performers”, les “leaders”. Comment expliquez-vous la passivité des syndicats et des salariés ? Amazon est extrêmement hostile aux syndicats en France. . * En Amazonie. Amazon.com. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Amazon.com, Inc. Elle a fait le choix de proposer plusieurs sources en concurrence pour les produits qu'elle propose, plutôt que d'avoir une stratégie d'affiliation unique. Cette stratégie la prive d'éventuels revenus d'affiliation exclusive, mais permet d'offrir des prix plus serrés (donc d'espérer de plus grands volumes).

La firme acquiert par ailleurs de ce fait une réputation de neutralité qui en fait une concurrente directe de Google comme source d'information sur les produits[3]. Créée par Jeff Bezos en juillet 1994, elle a été introduite en bourse au Nasdaq en juin 1997. La filiale française a ouvert en 2000. En 2012, la société emploie 51 300 personnes dans le monde et a établi, outre le site originel américain, des sites spécifiques pour le Canada, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Brésil, le Japon, et la Chine. Amazon fait partie avec Apple, Google et Facebook des quatre grands d'Internet. Séries futures. Amazon acquiert 25% de Colis Privé (pour mettre la pression sur La Poste) - Le blog de cgt-fapt-37. Selon nos informations, le géant américain de l'e-commerce vient d'entrer au capital de l'opérateur privé de livraison de colis. Son premier investissement dans une entreprise française.

Amazon consacre chaque trimestre un milliard de dollars à financer ses frais de port. Pas étonnant dès lors que se multiplient des rumeurs lui prêtant l'intention de développer son propre service de livraison : aux Etats-Unis, pour diminuer sa dépendance à Fedex et UPS, l'e-commerçant serait en train de tester son propre réseau de livraison du "dernier kilomètre" à New York, Los Angeles et San Francisco. Mais en France, Amazon a opté pour une autre stratégie. Selon nos informations, il a en effet signé l'acquisition de 25% du capital de son partenaire Colis Privé. Pour réduire sa dépendance à la Poste, d'une part.

Mais aussi, très certainement, pour inciter l'opérateur historique à baisser ses tarifs, sous peine de réduire encore les volumes de colis qu'il lui confie. Qui est Colis Privé ? O AMAZON INSTANT VIDEO PILOTS facebook. Documentation ds GORTAIS Clément. Chiffres clés : l'e-commerce en France.

Comme… e-commerce : mobile, mon amour ! Au 3e trimestre, la croissance du e-commerce est restée forte (12%). C'est moins cependant que lors du précédent trimestre (15%). Pour la Fevad, cela s'explique notamment par un "retournement des chiffres de la consommation des ménages" sur la période (-2,4%). Les ventes sur Internet ont cependant représenté 16,9 milliards d'euros. Les principaux indicateurs sont au vert avec par exemple une hausse des transactions de 17% à 227 millions. "Cette baisse est le reflet de l’évolution des comportements d’achat sur internet et tend à rapprocher progressivement le panier moyen sur internet de celui en magasin" est-il précisé. L'organisation de la vente à distance se félicite par ailleurs de l'activité sur smartphones et tablettes.

Le commerce en ligne français se porte bien. Notons que les ventes réalisées depuis les smartphones et tablettes continuent de progresser (+39%). Moyenn… moyen annuel marcha… La taille de ces sites est cependant très disparate. À propos de - Amazon Newsroom France. Aujourd’hui comme au premier jour, la priorité reste la même : proposer aux clients la meilleure expérience d’achat possible avec un choix parmi des millions de produits, des informations détaillées, les commentaires des autres clients, des prix compétitifs et des services de livraisons rapides et garantis. Le tout en bénéficiant d’une offre « satisfait ou remboursé sous 30 jours ». Pour en savoir plus:Le site Amazon.fr, repères et boutiques Amazon et l’emploi en France Les centres de distribution en France.