background preloader

Grandes decouverte

Facebook Twitter

Grandes découvertes. Grandes découvertes maritimes. « Grandes découvertes maritimes » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior La nao Victoria de Magellan (1519), représentée sur la carte d'Ortelius, 1590.

Grandes découvertes maritimes

Les grandes découvertes maritimes dénomment le mouvement d'exploration de la surface terrestre entrepris par les Européens aux XIVe et XVe siècles. La volonté de reprendre la guerre contre les Musulmans, la nécessité de trouver des routes directes pour s'approvisionner en produits de luxe d'Orient et en or africain, poussent les Européens sur les mers. L'utilisation de nouvelles techniques de navigation permet cette aventure sur des mers inconnues. Les Portugais, puis les Espagnols, et ensuite les Français et les Anglais, sont les acteurs de ce mouvement qui bouleversa l'histoire des peuples « découvreurs » et des peuples « découverts ».

Pourquoi ces explorations ? Réplique de la nao Victoria, l'un des cinq navires avec lesquels Magellan fit le premier tour du monde (1519-1521). Il y a aussi des causes économiques. La représentation du Brésil et de ses habitants dans l’Europe de la fin du xvie siècle. 1 Christophe Colomb est convaincu, jusque sa mort en 1506, qu’il a atteint les Indes (occidentales) (...) 2 Pour un développement sur ce traité, cf.

La représentation du Brésil et de ses habitants dans l’Europe de la fin du xvie siècle

B. Bennassar, « Tordesillas : le premier partage du monde (...) 3 Il s’agit en réalité du partage du monde suite au Déluge, Bible, Genèse, IX, 20-27. 4 Cité par A. Milhou, in B. de Las Casas, La destruction des Indes, Chandeigne, 1995, p. 32. 1Dès la découverte de l’Amérique, en 1492, par le Génois Christophe Colomb1, les puissances ibériques parviennent à prendre possession de ce territoire, qui prend rapidement le nom de Nouveau Monde.

En 1494, le pape Alexandre VI (1492-1503) Farnèse signe, avec l’Espagne et son voisin lusitanien, le traité de Tordesillas2, par lequel il affirme que la péninsule ibérique, de par le testament d’Adam3, se voit octroyer la possession des terres découvertes et à découvrir. Figure 1 Le partage du monde en 1494. AMERIGO VESPUCCI. BARTOLOMEU DIAS. Vasco de Gama. Grandes explorations. Grandes découvertes. Les grandes découvertes désignent un vaste mouvement de reconnaissance entrepris par les Européens aux xve et xvie s. Cependant, les hommes n'ont pas commencé à découvrir le monde depuis seulement cette époque. Dès la préhistoire, ils ont exploré et peuplé tous les continents, se sont séparés pour se découvrir à nouveau. 1.

Avant les grandes découvertes 1.1. Les hommes se sont déplacés depuis le berceau africain originel pour occuper, en vagues successives, presque toutes les terres émergées (Asie, Europe, Australie, Amérique), à l'exception du continent antarctique, trop hostile. Des voyages d'exploration vers l'inconnu, nous ne savons le plus souvent presque rien avant l'Antiquité, à cause de l'absence de documents témoins (ainsi, aucune relation de voyage ne nous est parvenue des très audacieuses navigations des Mélanésiens et des Polynésiens qui sillonnèrent le Pacifique, le plus vaste océan du monde, pour en peupler la plupart des îles).

Ferdinand MAGELLAN. Jean Cabot. Pedro Alvares Cabral. Hernan Cortès. Christophe Colomb. Causes et conséquences des grandes découvertes. Les causes des grandes découvertes La recherche d'une route vers les Indes Après la prise de Constantinople par les Turcs en 1453, tous les pays européens se mettent à la recherche d’une nouvelle route maritime vers les Indes.

Causes et conséquences des grandes découvertes

En effet, l’accès via Constantinople n’est plus possible. Puisque les Indes sont constituées de terres riches en épices et en métaux précieux, tous les pays veulent poursuivre le commerce avec cette région du monde. C’est pourquoi les pays les plus riches se lancent dans la conquête des mers inconnues : le premier d’entre eux à atteindre les Indes s’assure d’un commerce extrêmement rentable sur tout le continent. Les avancées technologiques Plusieurs avancées technologiques permettent d’explorer les mers : meilleures méthodes de cartographie, bateaux plus résistants et efficaces, nouveaux outils de navigation.

Méthodes de cartographie Les méthodes de cartographie se sont grandement développées à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance. Magellan. Jacques CARTIER. Grandes découvertes. Les Grandes Découvertes. La traversée de l’Atlantique aux XVIIe et XVIIIe siècles. Aujourd’hui, lorsque nous traversons l’Atlantique Nord dans le confort d’un Airbus ou d’un Boeing, il nous est difficile d’imaginer les conditions difficiles que connurent ceux et celles qui osèrent s’aventurer sur l’océan aux XVIIe et XVIIIe siècles.

La traversée de l’Atlantique aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Bien que moins périlleuse qu’au XVIe siècle, la traversée était toujours une rude épreuve que marins et passagers n’entreprenaient pas sans crainte. Essentiellement terrienne depuis un millénaire, la civilisation européenne associait la mer aux pires images de détresse et de peur. À l'époque, plusieurs proverbes et dictons circulaient en Europe et conseillaient de ne pas se risquer sur la mer : « Louez la mer, mais tenez-vous sur le rivage » disaient les Latins. « Mieux vaut être sur la lande avec un vieux chariot que sur mer dans un navire neuf » affirmaient les Hollandais. « Si tu veux apprendre à prier, va sur la mer », déclarait le personnage de Cervantès Sancho Pança.