HADOPI VU PAR NUMERAMA

Facebook Twitter

Hadopi.fr : les premières pages en images. Après la révélation aujourd'hui sur Numerama de la page d'accueil du futur site officiel Hadopi.fr, le "twitteur" Webbeur a diffusé ce mercredi soir une série de captures des pages intérieures du site.

Hadopi.fr : les premières pages en images

Elles confirment que les abonnés avertis ne trouveront pas de réponses précises aux questions pratiques qu'ils se poseront, notamment sur les logiciels de sécurisation à choisir. "Un moyen de sécurisation peut être efficace sans être labellisé", prévient le Haute Autorité. Peut, ou peut ne pas, comme dirait sa Présidente. (cliquez pour zoomer) Hadopi : Jacques Toubon assure qu'il n'y a pas automatisation. Jacques Toubon, ancien ministre de la Culture et actuel membre du collège de l'Hadopi, était invité de la Télévision du Droit pour un débat sur le bilan de l'Hadopi.

Hadopi : Jacques Toubon assure qu'il n'y a pas automatisation

Face à lui étaient présents Olivier Itéanu, avocat spécialisé dans le droit des nouvelles technologies et Maxime Rouquet, représentant du Parti Pirate. En réponse au juriste, qui s'inquiétait du caractère automatique de la riposte graduée, M. Toubon a tenu à affirmer qu'il "n'y a pas d'automatisation et il n'y en aura pas". "Le système n'est pas automatique. Il est maîtrisé par la Commission de protection des droits, composée de trois magistrats, du début jusqu'à la fin. La Hadopi vise 200 000 saisines par jour d'ici la fin de l'année. C'est à un rythme effréné que sera soumis le nouveau système de traitement de la riposte graduée.

La Hadopi vise 200 000 saisines par jour d'ici la fin de l'année

Selon un appel d'offres publié à la mi-mars sur le bulletin officiel des annonces des marchés publics et signalé par PC Inpact, la version opérationnelle du nouveau mécanisme devra être capable d'acheminer une base minimum de 200 000 saisines quotidiennes. "La version opérationnelle au premier décembre 2011 devra pouvoir intégrer les saisines transmises à la commission de protection des droits (CPD) sur une base de 200 000 saisines reçues par jour [et] absorber des pics réguliers (poids moyen d'une saisine 500ko compris majoritairement entre 200ko et 100Mo)" est-il expliqué. Cet objectif est nettement plus exigeant que le rythme de croisière précédent, estimé à 80 000 mails d'avertissement envoyés chaque jour. La Hadopi est royalement inutile, selon Louis Bertignac. Les artistes seraient-ils finalement des internautes comme les autres ?

La Hadopi est royalement inutile, selon Louis Bertignac

Depuis que le débat sur le téléchargement illégal a émergé en France, nombreux sont les chanteurs et musiciens à avoir pris leurs distances avec le gouvernement et les maisons de disques sur la manière d'y répondre. Si certains restent toujours convaincus de l'efficacité de la riposte graduée, d'autres s'y opposent de plus en plus ouvertement.