Histoire

Facebook Twitter
Browse journals > ALTER. European Journal of Disability research, Journal européen de recherche sur le handicap ALTER is a peer-reviewed European journal which looks at disability and its variations. ALTER. European Journal of Disability research, Journal européen de recherche sur le handicap ALTER. European Journal of Disability research, Journal européen de recherche sur le handicap
ALTER - European Journal of Disability Research / Revue Européenne de Recherche sur le Handicap | Vol 5, Iss 2, Pgs 57-138, (April–June, 2011) | ScienceDirect.com
ALTER : Société internationale pour l’Histoire des infirmités, déficiences, inadaptations, handicaps... / ALTER : International Society for the History of Infirmity, Impairment, Handicaps, Disabilities... - Editorial board ALTER : Société internationale pour l’Histoire des infirmités, déficiences, inadaptations, handicaps... / ALTER : International Society for the History of Infirmity, Impairment, Handicaps, Disabilities... - Editorial board Editor Henri-Jacques STIKER, Université Paris 7 (France). Associate Editors Alain LEGENDRE, CNRS (France). http://www.lpenv.org/article/39/alain-legendre Florence PATERSON, Centre de sociologie de l'innovation (CSI), ENSM Paris (France). http://www.csi.ensmp.fr/index.php?page=EIE⟨=&IdM=22 Isabelle VILLE, INSERM (France). http://cermes.vjf.inserm.fr/spip.php?article48 Editorial Board Gary ALBRECHT, University of Illinois at Chicago (USA). http://www.ahs.uic.edu/ahs/php/content.php?
Enseignements de Isabelle Ville, directrice de recherche à l'INSERM, en 2011-2012
Sandrine Amare, L'école et les établissements médico-sociaux face à la scolarisation des enfants en situation de handicap.
Éthique du care et handicap, 7 juin 2102 de 9h a 17h à l'Institut océanographique, 195 rue saint jacques, 75005 paris participation gratuite sur inscription Interprétation en Langue des signes française - Accès aux personnes à mobilité réduite "Agir pour le care", avec le soutien d'HUMANIS, groupe de protection sociale complémentaire, organise son quatrième colloque annuel, coordonné par Aurélie Damamme et Patricia Paperman La loi de 2005 a contribué à transformer la conception du handicap en plaçant, en son centre, la question de l’égalité des chances et de la citoyenneté des personnes. Les nouvelles analyses et actions développées notamment par les personnes en situation de handicap offrent ainsi une occasion de discuter des conceptions de l’autonomie et de la citoyenneté proposées par les théories du care. Éthique du care et handicap Éthique du care et handicap
les%20propositions_fegapei_2012
Le droit criminel - Droit pénal - Procédure pénale - Page d'accueil
Soviet Psychology: Alexander Luria Soviet Psychology: Alexander Luria “There is no hope of finding the sources of free action in the lofty realms of the mind or in the depths of the brain. The idealist approach of the phenomenologists is as hopeless as the positive approach of the naturalists. To discover the sources of free action it is necessary to go outside the limits of the organism, not into the intimate sphere of the mind, but into the objective forms of social life; it is necessary to seek the sources of human consciousness and freedom in the social history of humanity. To find the soul it is necessary to lose it". A.R Luria Biography:
Alexander Romanovich Luria (Russian: Алекса́ндр Рома́нович Лу́рия; 16 July 1902 – 14 August 1977) was a famous Soviet neuropsychologist and developmental psychologist. He was one of the founders of Cultural-Historical Psychology, and a leader of the Vygotsky Circle. Luria's magnum opus was his textbook on neuropsychology titled Higher Cortical Functions in Man (1962) which has been translated into multiple laguages, and which was supplemented with his book titled The Working Brain in the 1970s. Apart from his work with Vygotsky, Luria is widely known for his later work with two extraordinary psychological case studies, his study of a man with a highly advanced memory, published as "The Mind of a Mnemonist", and the study of a man with traumatic brain injury, published as "The Man with a Shattered World". Processing - Please Wait. Processing - Please Wait.
Alexander Luria
Le dossier Coordination : Ludivine Bantigny La période du gouvernement de Vichy se caractérise, du point de vue de son intérêt pour les jeunes [1] , par l’instauration d’une politique activiste visant à former une jeunesse « maréchalisée ». Dénoncée comme décadente, la jeunesse française se retrouve au centre des préoccupations du gouvernement qui voit en elle le pilier de la France nouvelle. La prolifération des organisations de jeunesse à la gloire du Maréchal ainsi que l’intense propagande mise en place témoignent de cette ambition politique : endoctriner et contrôler la jeunesse. L’exemple le plus significatif de cette entreprise d’intervention idéologique est sans aucun doute celui des Chantiers de la Jeunesse. 04 : Le dossier : Les jeunes, sujets et enjeux politiques (France, XXe siècle) 04 : Le dossier : Les jeunes, sujets et enjeux politiques (France, XXe siècle)
Avec Lucien Bonnafé
Roger Misès: Un psychanalyste en pédopsychiatrie - DID, Documents pour l'Intégration et le Développement
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Emmanuel Gounot (1885-1960) est un juriste français spécialiste du droit de la famille[1]. Sa carrière professionnelle[modifier | modifier le code] Emmanuel Gounot Emmanuel Gounot
Les centres d'accueil et de triage de l'Éducation surveillée : 1941-1950 1La loi du 27 juillet 1942 substitue à la notion de discernement celle d'éducabilité. Elle crée une nouvelle juridiction des mineurs dotée de magistrats spécialisés. 2La nouvelle législation conjugue des impératifs à la fois économiques, sociologiques et idéologiques avec les attentes des professionnels de la "jeunesse irrégulière". Entre rupture et continuité cette loi s'inscrit dans un moment particulier de la France. Si elle permet de s'orienter, semblet-il, définitivement sur la route de la primauté de la mesure éducative, il n'en demeure pas moins qu'elle comporte les moyens d'un retour au pénitentiaire, notamment à l'aide des colonies correctives qu'elle prévoit pour les mineurs les plus difficiles. Cependant, elle instaure en France ce qui se pratique depuis plusieurs années en Europe, l'individualisation de l'action éducative reposant sur l'observation du mineur. Les centres d'accueil et de triage de l'Éducation surveillée : 1941-1950
L’école des contremaîtres ouvre ses portes au mois de juillet 1839. La promotion est composée d’une vingtaine d’hommes relativement jeunes, d’origine modeste, choisis par les fondateurs pour leur bonne moralité. Des matières très disparates composent le programme de formation (enseignement général et professionnel). Demetz et de Courteilles ont parfaitement compris que pour passer de la surveillance à l’éducation, la nécessité d’un personnel spécialement formé s’impose avant son entrée dans la fonction. La direction conjointe fonctionne à merveille. À Mettray, les contremaîtres jouent un rôle prépondérant. L'historique de la profession d'éducateur technique spécialisé L'historique de la profession d'éducateur technique spécialisé
Juliette Jover, Maurice Capul, Patricia Timsit (sous la direction de) « L'enfance en difficulté dans la France des années 40. L'exemple de Toulouse Saint-Simon » Voici un ouvrage qui nous plonge en pleine période de guerre à Toulouse. L'exode est encore proche ; de nombreux réfugiés se sont repliés dans le Sud-ouest. Les problèmes liés à l'enfance se multiplient abandon, délinquance, errance... C'est dès juin 1941 que va ouvrir l'institut pédotechnique Saint-Simon, qui est l'objet de cette recherche à dimension historique. L'institut tient à la fois de l'école des cadres pour former de jeunes éducateurs, un métier qui est en train de naître, et du centre d'observation, qui sera le point central du dispositif mis en place par la loi du 27 juillet 1942 sur l'enfance délinquante. Deux personnages pionniers président successivement à cette institution et sont au cœur du livre : un prêtre, l'abbé Plaquevent, qui dirigera Saint-Simon jusqu'en 1947 ; un médecin psychiatre, le docteur Chaurand. Juliette Jover, Maurice Capul, Patricia Timsit (sous la direction de) « L'enfance en difficulté dans la France des années 40. L'exemple de Toulouse Saint-Simon »
A.R.S.E.A.A. - Association Régionale de Sauvegarde de l'Enfant, de l'Adolescent et de l'Adulte Creuset de ce qui deviendra l'A.R.S.E.A.A., l'Institution est créée en 1942 par l'Abbé PLAQUEVENT : c'est l'Institut Pédotechnique alors indissocié de l'École de Formation à la fonction d'éducateur créée en son sein : Éducation et Enseignement sont intimement liés. L'Institut Pédotechnique accueille des "enfants déplacés" dans cette période difficile et troublée de la Guerre et de l'Après-Guerre. A partir de 1947, l'Etablissement est dirigé par le Docteur André CHAURAND, promoteur avec le Docteur François TOSQUELLES et le Groupe de Saint-Alban de la Psychothérapie Institutionnelle. Ce courant théorique orientera le travail des équipes de ce qui sera alors le Centre d'Observation et de Réadaptation. L'Etablissement deviendra en 1972 le Centre Psychothérapique, puis l'Institut de Rééducation Psychothérapique en 1977.
Henri Joubrel, un pionnier E.D.F. de la recherche et de l’action dans le secteur de l’enfance « inadaptée » | Histoire du Scoutisme Laïque Henri Joubrel a été, à partir de son service localisé au siège national des E.D.F., un pionnier de la recherche et de l’action dans le secteur de l’enfance et de la jeunesse "socialement inadaptée". À un moment où le problème de la jeunesse "délinquante" devient un sujet majeur de société, il est intéressant de rappeler son action et quelques-un de ses écrits nés d’une indéniable expérience "de terrain", ainsi que sa participation à la création de l'Association nationale des éducateurs de jeunes inadaptés (A.N.E.J.I.) puis de plusieurs structures internationales. La vie d'Henri Joubrel Jacques Guyomarc’h, éducateur spécialisé, président d’honneur de l’Association nationale des Éducateurs de Jeunes Inadaptés, a écrit un texte sur «la vie d’Henri Joubrel» dont nous extrayons les pages suivantes.
L’article ci-dessus est le résultat d’une commande faite à Annick Ohayon suite à la découverte d’un article de Juliette Boutonier dans la « Revue française de psychanalyse », et c’est avec gourmandise qu’elle m’a répondu immédiatement « oui », alors qu’elle était en cette fin d’année très occupée. Je la remercie chaleureusement de ce billet d’humeur et d’humour qui offre en plus des pistes passionnantes pour la recherche sur la place de l’écrit et le regard des experts. J’avais été frappé pour ma part de la prise en compte de la parole d’un jeune criminel dans un récit autobiographique retranscrit par une assistante sociale, type de document qui aurait tout à fait pu figurer dans son dossier. Jeux de miroirs, jeux de vérité ou jeux de dupes ?
La parole de l’adolescent et le trouble de l’expert « Les pervers », Rééducation, n°24, 1950, pp. 1-94. Il sera fait référence au numéro en indiquant simplement le titre, sans le sous-titre. Sur ces procédures de transformation et de reformulation des catégories, voir : Ian Hacking, Entre science et réalité.
De l'enfance irrégulière à l'enfance délinquante (1945-1950), itinéraire d'une pensée, naissance d'un modèle. Là où hier nous parlions de rééducation, nous parlons aujourd'hui plus volontiers d'aide éducative ou d'aide à l'éducation ; là où il était question de réadaptation, puis plus tard d'intégration et plus récemment d'insertion, nous évoquons plus facilement les conditions à l'insertion et insistons sur l'accompagnement. Le discours sur l'éducatif après la guerre fut porteur d'un projet substitutif d'éducation. Le discours normatif était alors identifié, confondu avec le projet lui-même, à la différence d'aujourd'hui où la disjonction se fait au profit d'une préparation et dans un dispositif plus large, nécessairement partenarial. Le statut du discours a donc lui-même changé.
Livres, ebooks : ENFANCE INADAPTÉE - L'héritage de Vichy - Suivi de L'efficace des années quarante, Michel Chauviere
Quelques éléments pour l'histoire du "Conseil technique de l'enfance déficiente et en danger moral" de 1943
IRTS Montrouge/Neuilly-sur-Marne - Fondation ITSRS
Un résumé de leur histoire