Google m'a tuer

Facebook Twitter
La bataille du Web La bataille du Web Souvenez-vous : à la fin des années 90, la guerre des navigateurs entre Netscape Navigator et Microsoft Internet Explorer se termine par la disparition du premier et la stagnation pendant de trop longues années du second, faute de compétiteur... Jusqu'à ce que Firefox, le navigateur développé par la fondation à but non lucratif Mozilla, pointe le bout de son museau au milieu des années 2000 et relance la compétition, permettant par la même occasion l’émergence d'une nouvelle et saine concurrence (pour le Web et ses utilisateurs) incluant Apple Safari et Google Chrome. Mission accomplie ? Certes.

Government Requests – Google Transparency Report

Comme d'autres entreprises spécialisées dans les technologies et les communications, Google reçoit régulièrement des demandes d'autorités administratives et de tribunaux du monde entier exigeant la suppression de contenus de nos services ou l'examen de ces contenus pour déterminer s'ils respectent bien le règlement de la communauté d'un produit donné. Dans ce rapport, nous divulguons le nombre de demandes que nous recevons de la part de chacune de ces autorités administratives sur une base semestrielle avec certaines limitations. Un gouvernement peut être amené à demander à des entreprises de supprimer ou d'examiner des contenus pour de nombreuses raisons différentes. Par exemple, certaines demandes de suppression de contenu sont dues à des allégations de diffamation, tandis que d'autres sont basées sur le non-respect des lois locales interdisant l'incitation à la haine ou tout contenu réservé aux adultes. Government Requests – Google Transparency Report
La Grande-Bretagne et les Etats-Unis comptent parmi les pays faisant le plus de demandes au groupe internet Google pour qu'il supprime des liens ou livre des informations sur ses utilisateurs, selon des tableaux publiés lundi 27 juin portant sur le deuxième semestre 2010. C'est de Grande-Bretagne que Google a reçu le plus de demandes pour retirer des liens ou vidéos entre juillet et décembre 2010 : 93 518, dont 93 360 effectivement ont été supprimés à la demande des autorités, pour éliminer des publicités mensongères. La Corée du Sud a soumis 32 000 demandes, essentiellement pour éviter la divulgation d'un numéro d'identité national (RNN). LA FRANCE, 5e PAYS À DEMANDER DES INFORMATIONS SUR DES INTERNAUTES Google révèle la liste pays lui demandant de supprimer des liens Google révèle la liste pays lui demandant de supprimer des liens
Portail Tous les articles Articles en français Articles sélectionnés Tutoriels Articles de fond Logiciels Evénements Art et Culture Système d'exploitation Statut de la page Steam et libc6 sous Wheezy 64 bits Ce soir j’ai un peu de temps libre et pour passer mes nerfs de la journée j’ai voulu me défouler en fragant (comme on dit dans le jargon) quelques méchants dans Half-life 2 sur Steam.

Planet Libre

Planet Libre
iPhone : vos applications font joujou avec votre carnet d'adresses iPhone : vos applications font joujou avec votre carnet d'adresses Captures d’écrans d’iPhone (Apple) Au début du mois, Path – une application pour iPhone – était épinglée pour avoir stocké sur ses serveurs les carnets d’adresses de ses utilisateurs sans qu’ils en soient informés. Cette pratique semble être en réalité une pratique courante. De nombreuses applications disponibles sur iPhone et iPad peuvent copier, et parfois stocker, le carnet d’adresses de leurs utilisateurs et son contenu sans que ces derniers soient tenus au courant. Profitant d’une faille dans les pratiques d’Apple. Le 06 de Zuckerberg
Google m'a tuer

Google m'a tuer

Vous vous réveillez un matin et constatez la disparition de la totalité de votre vie numérique ! Plus de mails, plus de contacts, plus de photos, plus de vidéos, plus de documents, plus de calendrier, plus de blog, plus de favoris, plus de flux RSS… tout, absolument tout, s’est évanoui ! De la science-fiction ? Non, un simple compte Google désactivé unilatéralement et sans préavis par la société. En l’occurrence le compte de Dylan M. (@ThomasMonopoly sur Twitter) qui avait décidé peu de temps auparavant de tout faire migrer sur son unique compte Google.

Unhosted : libre et salutaire tentative de séparer applications et données sur le Web

Unhosted : libre et salutaire tentative de séparer applications et données sur le Web Il est désormais possible de se passer de la suite bureautique Microsoft Office et du système d’exploitation Windows en utilisant de fiables alternatives libres (GNU/Linux et Libreoffice pour ne pas les nommer). Mais quid du réseau social Facebook et des services Google par exemple ? Est-il possible de proposer des alternatives libres à ces applications dans les nuages du web qui demandent une énorme bande passante et nécessitent des batteries de serveurs, avec tous les coûts faramineux qui vont avec (et que ne pourra jamais se permettre le moindre projet libre qui commence avec cinq gus dans un garage) ? L’enjeu est de taille car c’est de nos données qu’il s’agit et dont on fait commerce. Une piste de solution, qui sur le papier semble tout autant lumineuse que triviale, serait de pouvoir séparer l’application web des données que cette application traite. L’application serait quelque part sur un serveur et les données ailleurs sur un autre serveur (chez vous par exemple).