background preloader

Décrochage scolaire

Facebook Twitter

Document sans nom. L’échec scolaire : où est le problème ? Socialement, l’échec scolaire n’est un problème que pour une société qui veut que tous ses enfants parviennent, à l’issue de la période de « l’instruction obligatoire », à accéder aux savoirs nécessaires à l’exercice de la citoyenneté. Politiquement, l’échec scolaire est donc insupportable pour une société qui se veut démocratique : il n’y a pas de projet démocratique authentique – même, simplement, comme « utopie de référence » – sans une éducation démocratique à la démocratie.

En effet, la démocratisation de l’accès aux savoirs et le développement systématique de la capacité à « penser par soi-même », peuvent, seuls, permettre d’espérer qu’un régime démocratique ne soit pas gangrené par la démagogie et devienne une oligarchie. L’échec scolaire : que met-on exactement sous cette expression ? L’usage social de l’expression « échec scolaire » est sujet à caution. On désigne, en fait, sous ce vocable, des réalités très différentes. Le decrochage scolaire. La lutte contre le décrochage scolaire. En vidéo : La lutte contre le décrochage scolaireLutte contre le décrochage scolaire : témoignages Toutes les vidéos sur le décrochage scolaire Vaincre le décrochage : un enjeu de cohésion sociale La lutte contre le décrochage constitue un enjeu majeur humain, social et économique. Le préjudice psychologique du décrochage est important en termes d’estime de soi, de qualité de vie.

La non-valorisation des talents est un gâchis pour la société et menace la cohésion sociale. Les jeunes sans diplôme se trouvent plus souvent au chômage, notamment de longue durée, occupent plus souvent des emplois précaires et présentent un état de santé dégradé. Du point de vue économique, le décrochage génère des coûts importants pour la société. Les pays qui ont réussi à réduire significativement le décrochage en ont fait une cause nationale, un enjeu du vivre-ensemble.Le décrochage scolaire n’est pas un phénomène uniforme et homogène. Le décrochage n’est pas une fatalité. Les chiffres du décrochage Prévenir. Bernard Pierre Yves Le Décrochage scolaire. 2 - Cellules de veille.pdf (Objet application/pdf)

Dispositifs relais - Définition et enjeux. Les dispositifs relais sont issus d'une évolution de classes, créées en 1998, d'ateliers ouverts depuis 2002, et des internats institués en 2013. Enjeux Les dispositifs relais répondent au double défi d'assurer une véritable égalité d'accès aux apprentissages, quelles que soient les origines sociales, et de redonner les mêmes chances de réussite à tous les élèves en renforçant la cohésion sociale et le lien civique. La loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'École de la République modifie l'article L.111-1 du code de l'éducation. Le service public de l'éducation doit « lutter contre les inégalités sociales et territoriales en matière de réussite scolaire et éducative ». Principes généraux Ces principes reposent : Les points forts des dispositifs relais sont : Modalités de prise en charge des élèves Suivi des élèves Ce suivi permet : L' équipe pédagogique L'exercice des fonctions d'enseignement en dispositif relais repose sur le volontariat.

Des pratiques exemplaires en Ontario. La prévention du décrochage scolaire passe par l’amélioration des pratiques d’enseignement. C’est précisément cette avenue que privilégie depuis plusieurs années l’Ontario, qui est parvenue à réduire de 16% le taux de décrochage scolaire en une décennie. Cet article de l’Association canadienne de l’éducation (ACE) expose quelques actions mises en œuvre par l’Ontario pour rehausser la qualité de son système d’éducation. [L]es difficultés scolaires, qu’il s’agisse d’échecs ou de faible rendement, constituent le principal facteur prédictif du décrochage scolaire. Enseigner de façon efficace ; c’est la ligne directrice que se donnent bon nombre d’écoles pour réduire le décrochage scolaire chez les élèves.

L’idée est de revoir les pratiques d’enseignement de la lecture, de l’écriture et des mathématiques à l’intérieur d’un établissement pour miser sur celles qui ont fait leurs preuves du côté de la recherche en matière de rendement scolaire. Des pratiques exemplaires [Consultez l’article]