Blogues

Facebook Twitter

Crayons X, avec le Festiblog et le CNRS. Marion Sabourdy – journaliste scientifique, auteur, animatrice de communauté. Le bLoug. Vulgaris. #dinospartout. Pourquoi le ciel est bleu… Quand la Science plane au 7ème ciel. Découvrir la recherche en informatique - Accueil. Sans Emploi. Strange Stuff And Funky Things. Durant mes pérégrinations internautiques, je suis tombé à plusieurs reprises et sans m’en rendre compte sur le travail photographique de Linden Gledhill.

Strange Stuff And Funky Things

De jour, ce chercheur britannique enfile sa blouse de biochimiste afin de concevoir des protéines pour lutter contre le cancer et le diabète. C’est déjà assez super cool en soi, mais le bougre passe également tous ses temps libre à parfaire son talent de photographe. Il se consacre surtout à des sujets liés à la biologie et au monde physique pour en révéler la beauté, grâce à des techniques de macrophotographie et un bon nombre d’installations bricolées pour obtenir des effets inédits. Voici un exemple des dernières œuvres de Linden Gledhill que j’ai découvertes: C’est bien beau, me direz-vous, mais pourquoi nous montrer des pétales de couleurs quand le titre de l’article laisse supposer que Linden Gledhill est un photographe animalier?

C’est beau, mais peut être pas aussi poétique que les clichés de Linden Gledhill. Les fameux Morpho: Strip Science. Le webinet des curiosités. Artistes et scientifiques associés. Bacterioblog. Sirtin » Qu'il est taquin cet Arlequin ! Qu'il est taquin cet Arlequin ! Je lisais tranquillement mon magazine Causette du mois de février 2014 quand soudain !

Qu'il est taquin cet Arlequin !

Je tombe sur ces termes peu courant : tétons ombiliqués. C’est quoi ça ? Hop, petite recherche sur le Net et je tombe sur ce schéma explicite. En fait, il s’agit de tétons qui rentrent dans le sein au lieu d’être […] Il est sympa ce jeu, Camelot où le but est de remporter une victoire dans cinq combats de chevalier : à main nue, au fléau, à la hache, à l’épée et à cheval (joute). Trois ans, j’ai porté l’amour à mes pieds Moi, faut que mes pieds bougent toujours Trois ans, des tas de sols ont défilé Moi et l’Archiduchesse, ma bien-aimée. Dans mes articles abordant de près ou de loin le sperme (voir la liste en-dessous), il est un élément essentiel que j’ai oublié d’aborder : pourquoi le sperme coagule dans mon bain chaud ? J’avais du bois en trop dans ma cave.

Mon oreiller est mort, il est temps de le changer. Telle est la question que j’ai vue dans le magazine Causette du mois de février 2014. Il y a 50 ans explosait la plus puissante des bombes atomiques. Dimanche sera “fêté” le demi-siècle de la plus puissante des explosions nucléaires.

Il y a 50 ans explosait la plus puissante des bombes atomiques

Le 30 octobre 1961, au petit matin, explosait la bombe que les Soviétiques appelaient “Ivan” ou “Vanya”, et qui fut rebaptisée en “Tsar Bomba” à l’Ouest. L’engin était une bombe H de 26 tonnes, mesurant 8 mètres de long sur plus de 2 mètres de diamètre, tellement imposante qu’on ne put la placer à l’intérieur du Tupolev-95 chargé de la larguer. Au lieu de cela on la fixa sous l’appareil de telle façon que seulement 30 à 40 % du corps de la bombe se trouvait à l’intérieur du bombardier. Tsar Bomba fut larguée à 10,5 km d’altitude au-dessus de l’archipel arctique de la Nouvelle-Zemble, situé au nord de la Sibérie. Pour laisser le temps à l’avion et à son équipage de se mettre à l’abri à plusieurs dizaines de kilomètres avant l’explosion thermonucléaire, la bombe était attachée à un immense parachute. Et donc, ce 30 octobre 1961 à 8h33, “Ivan” explosa (voir vidéo ci-dessous). En passant par la Chimie... Matières Vivantes. {sciences²}