background preloader

Votre éloge de la lenteur

Facebook Twitter

BergensBanen minutt for minutt HD (Full video) TOKYO REVERSE - FULL VERSION. Sigur Rós - Route One [Part 1 - 1080p] LENTEUR : Définition de LENTEUR. LENTEUR : Proxémie de LENTEUR. Pratiques et représentations de l'espace. De la vitesse comme doublure du Temps. Le culte de la vitesse est célébré avec une ferveur croissante dans nos sociétés, en liaison avec ces autres veaux d’or que sont la performance, la gloire, la consommation ou la rentabilité.

De la vitesse comme doublure du Temps

C’est au point que nous n’avons plus le temps d’avoir le temps. La logique du chrono a envahi toutes les chronologies. L’urgence s’est comme liquéfiée : elle s’infiltre partout, comme si le monde entier faisait la course avec lui-même, nous transformant en « Turbo-Bécassines » et en « Cyber-Gédéons » (pour parler comme le regretté Gilles Châtelet [1][1] Gilles Châtelet, Vivre et penser comme des porcs, Gallimard,...).

Le monde n’est plus qu’un vaste empressement. Temporellement contractée par cette ivresse chronique, la vie moderne n’ontologise que l’instantané. Coïncidence étrange : des astrophysiciens viennent de découvrir que l’expansion de l’univers s’accélère elle aussi. Les causes psychosociologiques de l'addiction dans une société capitaliste. Le grand mérite de certains auteurs tels Cornélius Castoriadis, des freudo-marxistes tels Marcuse et d’autres psychosociologues est d’avoir introduit l’approche individuelle et psychologique dans l’analyse économique et politique, afin d’éviter une dichotomie trop manichéenne, entre le collectif et l’individu, le déterminisme et la liberté, la sociologie et la psychologie.

Les causes psychosociologiques de l'addiction dans une société capitaliste

À travers ce texte, nous allons chercher à parcourir différentes analyses psychosociologiques des mécanismes de l’addiction. Nous explorerons différentes dimensions. Tout d’abord, nous analyserons l’addiction à la consommation comme compensation d’une insécurité et de carences psychiques, puis l’addiction psychologique au pouvoir comme obstacle à la démocratie dans les organisations. Le sociologue Veblen Thorstein (1970) qualifie de « consommation ostentatoire », l’acte de consommer pour paraître, pour se sentir exister par le regard qu’on imagine envieux et admiratif des autres.

Allegro barbaro. Recensé : Christophe Bouton, Le Temps de l’urgence, Le Bord de l’eau, 2013, 298 p., 19 €.

Allegro barbaro

L’essai de Christophe Bouton s’inscrit dans un ensemble déjà bien fourni de recherches sur la vitesse, l’accélération, l’agitation de la vie quotidienne ou la frénésie au travail. Mais le point de vue qui y est exposé tranche sur la plus grande partie de ces études, pour un certain nombre de raisons dont je voudrais indiquer ici les principales. L’urgence comme norme temporelle d’action La première originalité de l’approche de Bouton concerne la définition du problème lui-même. Hartmut Rosa : « Plus on économise le temps, plus on a la sensation d’en manquer »

[Série] A une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé.

Hartmut Rosa : « Plus on économise le temps, plus on a la sensation d’en manquer »

Nous avons invité des personnalités et des anonymes de tous horizons à se confier sur ce vaste sujet. Cette semaine, le philosophe et sociologue allemand Hartmut Rosa. Sociologue et philosophe, l’Allemand Hartmut Rosa est l’auteur d’Accélération. Une critique sociale du temps (La Découverte, 2010). Il enseigne à l’université Friedrich-Schiller d’Iéna. De la lenteur. Pierre-Henry Frangne.

De la lenteur

Penser la lenteur. Pierre-Henry Frangne est maître de conférences en philosophie de l'art à l'université de Rennes 2 Haute Bretagne (UFR Arts, Lettres et Communication). Hartmut Rosa, Accélération. Une critique sociale du temps. 1Hartmut Rosa est un représentant de la nouvelle Théorie Critique issue de ce qu'on appelle « l'Ecole de Francfort ».

Hartmut Rosa, Accélération. Une critique sociale du temps

Accélération, Hartmut Rosa. De la tyrannie de la vitesse à l’eurythmie : le temps d’exister. Je crois bien que la principale erreur de notre temps, c’est de rechercher en toute chose la vitesse.

De la tyrannie de la vitesse à l’eurythmie : le temps d’exister

Non seulement la vitesse use les machines et consomme de l’énergie bien plus qu’elle ne multiplie les produits, ce qui fait qu’elle nous appauvrit, mais aussi elle abrutit les gens, qui seront bientôt conduits, par ce train des affaires, à la stupidité diligente des abeilles. 1 Alain, philosophe français, de son vrai nom Émile-Auguste Chartier. Alain1 1Février 2007, nous sommes une dizaine, accompagnés d’enfants et de bébés, en vacances au Viêtnam. Nous souhaitons passer quelques jours dans le delta du Mékong afin d’échapper à l’effervescence bruyante et mouvementée de Hô Chi Minh-Ville.

Par commodité, nous choisissons de passer par une agence de voyages. 3Voilà une première expérience de voyage organisé plutôt éprouvante dans l’ensemble ! Traversées urbaines (4) Un protocole. Donc, expérimenter la centralité et la périphéricité ; le faire physiquement en mobilisant le plus largement possible les sens.

Traversées urbaines (4) Un protocole

La première question est celle du mode de déplacement. Je vois d’emblée deux impératifs : la lenteur et le contact le plus direct possible avec l’environnement urbain. La lenteur afin de pouvoir prendre le temps, le temps d’observer, de prendre des notes, des faire des photos, d’apprécier ce qui environne ; le contact direct pour ressentir, exercer ses sens. Le tri est vite fait ; ne reste pas grand chose d’autre que la marche et le vélo, la trottinette ou les rollers peut-être, ou encore ces drôles d’engins qui se multiplient dans nos villes et sont appelés (notamment) gyropode ou gyroroue. Mais tout ce qui roule va encore trop vite à mon goût ; trop de contraintes aussi pour s’arrêter, ranger son « véhicule », passer par des escaliers… Tout est plus simple à pied. Lenteur, Mode d’Emploi. “Après Éloge de la lenteur, son dernier titre, Carl Honoré nous revient avec Lenteur mode d’emploi.

Lenteur, Mode d’Emploi

Pionnier du slow movement, il nous explique comment mieux vivre dans un monde où tout va très vite. Très bien documenté, ce livre est surprenant et offre une perspective nouvelle sur notre façon de vivre. À lire pour comprendre et mieux penser.” Huffington Post, Québec. Moins loin, moins vite, comment veut-on vivre dans le futur ? Les "Siestes électroniques" de Paris, éloge de la lenteur et de l'éloignement.

Slow versus fast. 1 Extrait du site internet Terra Madre : [consulté en nov. 2012]. 1Fin novembre à Turin, les cars affluent chaque jour par dizaines à l’Oval, une grande structure sportive construite pour les Olympiades de 2006.

Slow versus fast

Tous les deux ans, cet espace accueille environ quatre mille producteurs en provenance du monde entier pour discuter des politiques alimentaires, du futur de l’alimentation et des modes de production durables. Slow TV, slow food, slow cities… Cinq façons de ralentir le rythme. "Lent(e)". Dans la langue française, cet adjectif reste péjoratif. Dans sa version anglaise, "slow", il désigne depuis les années 1990 un mode de vie tendance, avec le slow food, les slow cities, le slow art, la slow science, la slow life… et plus récemment la slow TV. Les programmes de la chaîne publique norvégienne NRK, qui proposent des jours entiers d'images de paysages, de tricot ou de pêche, battent des records d'audience. De la “slow-food” à la “slow-life” L’association Slow Food est née en 1986, à Rome, en réaction à la malbouffe. Elle revendique aujourd’hui près de 100 000 membres dans le monde.

Entretien avec son fondateur, Carlo Petrini. Comment définiriez-vous le mouvement Slow Food ? Comment retrouver l'art de bien manger ? En 1986 s’ouvre le premier McDonald’s à Rome. Contre cette intrusion de la cuisine “fast-food”, Carlo Petrini écrit un manifeste : Slow Food est né. Militants de la gastronomie, par Carlo Petrini (Le Monde diplomatique, août 2006)

Slow Food France. Carlo Petrini, fondateur du mouvement Slow Food. Accueil > Recherche > Débats et conférences Président et fondateur du mouvement Slow Food, Carlo Petrini est né en Italie en 1949. Cités du bien vivre… Pour un Slow Urbanism. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org.

Éloge de la lenteur : ralentissons la ville ! Welcome to Cittaslow International. Deux ou trois mots sur la lenteur. Oxmo Puccino - Slow Life. Youtube. John Cage - Organ2/ASLSP (As Slow As Possible) - Christoph Bossert - Orgel. Cinq lois à connaître pour être plus efficace au travail (saison 3) Le slow management ou l'art de simplifier le travail. Slow Science. La Slow Science appelle les citoyens à devenir coproducteurs d'un nouveau modèle scientifique pour construire une science citoyenne.

Notre invité : Léo Coutellec est Chercheur en épistémologie et éthique des sciences contemporaines, Département de Recherches en Ethique de l'Université Paris Sud - EA 1610 "Etudes sur les sciences et techniques - Espace de réflexion éthique Ile de France. Slow Science. Le rythme (2/5) : Le montage, pratique rythmique. La Course de lenteur.