background preloader

Geologie

Facebook Twitter

Ma tablette aime les SVT. RevBac-Geol-2015. Rochests. MÉTAMORPHISME. L'histoire géologique d'une planète, en particulier celle de la Terre, est conditionnée, depuis sa genèse, par son évolution thermique.

MÉTAMORPHISME

C'est la dissipation de l'énergie thermique qui fait fonctionner la machine Terre. Volcanisme et flux de chaleur sont des exemples manifestes de l'énergie thermique interne du globe : ils résultent des transferts de la chaleur des zones profondes vers la surface, associés au lent refroidissement de notre planète. De même, la tectonique des plaques est liée à de vastes mouvements de convection dans le manteau dont le moteur est l'énergie thermique. Cependant, pour renseigner sur la situation thermique à l'intérieur de la lithosphère, à différents moments de son histoire, il faut des indices « fossiles », des traceurs qui ont enregistré cette situation thermique et les perturbations éventuelles.

Subduction.pdf. Magmatisme_collision.pdf. Le magmatisme. Le magmatisme C'est l'ensemble des phénomènes liés à la formation et aux déplacements des magmas.

Le magmatisme

On appelle magma un liquide silicaté à haute température (>600°C) contenant des gaz dissous qui donne par refroidissement une roche magmatique. Un silicate étant un minéral (SiO4) dont le motif élémentaire est un tétraèdre formé d'atomes de silicium et d'oxygène auxquels peuvent s'ajouter des atomes d'aluminium sous forme d'alumine (Al2O3) et des atomes de fer et de magnésium. 1. Magmatisme intra-plaques ou d'anatexie crustale. Au cours de l'orogénèse consécutive à la rencontre de deux plaques continentales, l'épaississement crustal s'accompagne de la fusion partielle ou anatexie de la croûte donnant un magma de composition granitique, on parle de magmatisme d'anatexie crustale. 2. 2.1.Au niveau des dorsales médio-océaniques ou rides.

Ce sont des "marges actives" au niveau desquelles se manifestent. Com.univ.collaboratif.utils. Tp2rocmagcorrig.pdf. Métamorphisme et roches métamorphiques. La Terre est une planète géologiquement active.

Métamorphisme et roches métamorphiques.

Très peu de terrains sont restés intacts depuis leur formation. Ils subissent l'influence des phénomènes géologiques ultérieurs à leur mise en place. Lors de cette remobilisation les roches vont êtres déformées, enfouies, transformées. Granite. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Granite

Ne doit pas être confondu avec granit. Granite poli de type Giallo Les roches volcaniques correspondantes sont les rhyolites. La composition chimique moyenne du granite est : 74,5 % de SiO2, 14 % de Al2O3, 9,5 % de (Na2O, K2O), 2 % d'oxydes (Fe, Mn, Mg, Ca). Le granite est une roche acide et dense (densité moyenne : 2,7) [1]. Le granite et ses roches associées forment l'essentiel de la croûte continentale de la planète[2]. Le terme granite peut être pris dans le sens plus large des granitoïdes. Différence entre granite et granit[modifier | modifier le code] Il ne faut pas confondre « granite » et « granit ». La graphie granit pour désigner le granite des géologues est toutefois admise par de nombreux dictionnaires[4] ainsi que par l'Académie française[5]. Genèse des granites[modifier | modifier le code] Le plus gros monolithe granitique du monde au parc du Yosemite, Californie Typologie[modifier | modifier le code] Quelques monuments en granite: Définition de « anatexie » - Trouver la définition d'un mot - SVT - Terminale S.

Qcm «Science et vie de la Terre» - En géologie, qu'appelle-t-on principe de superposition. Test_QCM_geologie_mai_2011_CORR.pdf. Sans titre. Q.C.M. de Geologie (N.C. TS3 validé jcl) TP_Carto.pdf. Transgression et Régression. Ech_strati_generale_4.gif (GIF Image, 1166 × 3000 pixels) - Scaled (33%) Introduction à la pétrographie et à la stratigraphie. Autres glossaires : Formes de Relief, déformations tectoniques, régions géologiques des Alpes, termes divers ...

Introduction à la pétrographie et à la stratigraphie

(notions de pétrographie et stratigraphie) 1/ Distinctions fondamentales Deux types d'ensembles rocheux sont distingués par le géologue : - le véritable sous-sol, formé de roches cohérentes parce que cimentées de longue date, donc dures en règle générale (bien que selon des degrés variables d'un type à un autre). Dans les massifs subalpins il s'agit uniquement de roches sédimentaires, disposées en "strates" superposées, continues sur de longues distances, formées dans des conditions qui sont celles de la surface du globe terrestre, rarement ou peu cristallisées. . - les "formations superficielles", le plus souvent meubles (parce que de dépôt relativement récent), disposées et réparties capricieusement, qui ne constituent qu'une pellicule épaisse de quelques mètres en général (parfois plus) et qui masquent le véritable sous-sol. 2/ Principales catégories de roches Aller à la page.

3_stratigraphie.pdf.