background preloader

Saturne

Facebook Twitter

Pendant qu'une Lune s'éclipse, une autre apparaît. GLACE. Les majestueux anneaux qui entourent Saturne sont composés à 90-95% de glace d’eau. C'est au bord de l'anneau A (le plus externe) que les scientifiques ont remarqué une anomalie : un arc 20% plus lumineux de 1200 km de long et 10 de large apparaît sur les images prises par la sonde Cassini. Les scientifiques ont également constaté une protubérance inhabituelle dans le profil habituellement lisse du bord de l'anneau.

Alors que certains terriens ont admiré ce 15 avril une éclipse de Lune, d'autres sont peut-être en train d'observer un nouveau satellite se former sur Saturne. Une nouvelle Lune baptisée Peggy ? Les scientifiques croient que l'arc et la protubérance sont causés par les effets gravitationnels d'un objet à proximité immédiate de l'anneau. "Nous assistons peut-être à une naissance. PARTICULES. Au moment de la formation des plus gros satellites de Saturne, la planète avait un système d'anneaux bien plus imposant d'où pouvaient se détacher des éléments de grande taille.

Titan

Encelade. EN IMAGES. Les aurores boréales de Saturne. GLAMOUR. "Les aurores de Saturne sont une des caractéristiques les plus glamour de la planète. Il ne fallait pas qu’elles échappent aux paparazzis de la Nasa" s’amuse Marcia Burton du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena. Les images présentées aujourd’hui et qui permettent d’obtenir cette vue en 360° des aurores au-dessus du pôle nord de Saturne ont été prises en avril et mai 2013. D’une part en ultraviolet par le télescope Hubble et aussi en infrarouge et en lumière visible par la sonde Cassini qui orbite autour de Saturne et ses lunes depuis 2004. VENT. Au Nord, l’aurore boréale recouvre une très grande zone du pôle et peut changer très vite et même disparaître et réapparaître en l’espace de 45 minutes, ont déjà observé des chercheurs.

Cassini Spacecraft Provides New View of Saturn and Earth. PIA17172.jpg (9000×3500) Cassini a photographié la Terre depuis l'orbite de Saturne. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Le 19 juillet dernier, la sonde Cassini a pris de nouvelles photos des anneaux de la planète Saturne autour de laquelle elle orbite. Mais elle a aussi capturé en arrière-plan, notre planète Terre sous la forme d'un minuscule point bleu. On vous avait prévenu : le 19 juillet, il fallait regarder vers le ciel et prendre la pose ! C'est en effet ce jour qu'avait choisi la NASA pour utiliser une nouvelle fois les objectifs de la sonde Cassini, actuellement en orbite autour de Saturne. Lundi, la NASA a ainsi dévoilé quelques uns des clichés pris par Cassini samedi et la mission semble tout à fait réussie !

La Lune est également visible sur le cliché, à droite de la Terre mais est plus difficile à discerner. Un troisième portrait de Saturne et ses anneaux En effet, le portrait sera une mosaïque composée de 33 vues de Saturne, le tout donnant un portrait complet de la planète et de ses anneaux. Un évènement rare. Depuis la lune de Saturne, Titan : la première image d’un grand système de rivières sur un autre monde. La première rivière liquide observée sur un autre corps planétaire s’étend sur plus de 400 kilomètres à partir de sa source jusqu’à une grande mer.

En utilisant les instruments d’imagerie radar de la sonde spatiale Cassini, qui ont fourni l’image ci-contre (clic pour agrandir), les scientifiques de la NASA ont pu déterminer que l’étrange caractéristique géologique est probablement un fleuve alors que la surface lisse et noire, à l’intérieur des méandres et des canaux, suggère la présence d’un liquide qui pourrait sans doute être un hydrocarbure.

L’image radar, selon la NASA, a été prise le 26 septembre 2012 et elle détaille la région polaire nord de Titan, où la rivière se jette dans le Kraken Mare, un grand lac qui est similaire en taille à la mer Caspienne et à la mer Méditerranée. Ils comparent d’ailleurs ce réseau liquide à celui du Nil sur Terre (un mini-Nil). Une sonde de l’Agence Spatiale Européeenne a déjà atterri sur une des plages de Titan. Photos - Cassini dévoile de nouvelles images des anneaux de Saturne.

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter La sonde Cassini orbitant autour de Saturne a pris ces derniers mois les plus belles images jamais réalisées des anneaux de cette planète. Ces images en noir et blanc semblent tout droit sorties d'un projet artistique et pourtant, elles immortalisent une structure bien réelle : celle de Saturne.

C'est grâce à la sonde Cassini que ces magnifiques clichés ont pu être réalisées, dévoilant comme rarement les anneaux qui encerclent la planète, deuxième planète du système solaire par sa taille mais sixième par la distance qui la sépare de la Terre. Mais en dehors de la grande beauté de ces images, ces dernières se révèlent surtout extrêmement précieuses pour les scientifiques. En effet, bien qu'ils semblant statiques et immobiles, les anneaux de Saturne constitué de roche et de glace, sont en réalité en mouvement perpétuel et fluctuant. Outer Space. Saturn PHOTO Shows Moons Tethys And Enceladus In High Resolution. The international Cassini spacecraft mission is a match made in heaven: it pairs advanced imaging technology with Saturn, arguably our most photogenic planet. Only two of the ringed planet's 62 moons are captured in the glorious photo below—others may be too small to be visible. Download the image in various formats here. But the moons that do show up are small by Earth's standards.

Tethys's diameter is about one-fifth that of our own moon, and Enceladus' about one-eleventh. At the resolution you see below, almost 14,000 square miles are contained within every pixel. Cassini, short for Cassini-Huygens, is a joint project between NASA, the European Space Agency (ESA) and the Italian Space Agency (ISA). It's not just there to take pretty pictures like this one—its mission objectives include studying the precise shape of Saturn's rings and the geological composition of the planet's moons.

More Cassini Images: Cassini movie shows blazing trails in Saturn’s F-ring. Cassini movie shows blazing trails in Saturn’s F-ring Blazing trails in Saturn’s F-ring seen by Cassini 24 April 2012 New images from the Cassini spacecraft reveal rogue kilometre-sized objects punching through Saturn’s F-ring as the source of ‘mini-jets’ seen emanating from the ring. Saturn’s narrow F-ring is already known to host a variety of dynamic features including channels, ripples and ‘snowballs’ that are created by the gravitational influence of nearby moon Prometheus. While some snowballs are likely broken up by collisions and tidal forces, the new images reveal five hundred separate cases where small surviving fragments punch through the F-ring, dragging icy ring particles with them. The objects collide with the ring at low speeds of around two metres per second, resulting in ‘mini-jets’ that extend between 40 and 180 kilometres from the ring.

In some cases the snowball impacts occur in groups, creating exotic patterns as they drag through the ring. 2012 February 8 - Enceladus Backlit by Saturn. Discover the cosmos! Each day a different image or photograph of our fascinating universe is featured, along with a brief explanation written by a professional astronomer. 2012 February 8 Explanation: This moon is shining by the light of its planet. Specifically, a large portion of Enceladus pictured above is illuminated primarily by sunlight first reflected from the planet Saturn.

The result is that the normally snow-white moon appears in the gold color of Saturn's cloud tops. Microbes on or within Saturn's moon Enceladus? Microbes on Enceladus? There’s a chance that Saturn’s sixth-largest moon, Enceladus, might harbor microbial life according to scientists studying information obtained by NASA’s Cassini spacecraft. The spacecraft is now making a series of tantalizingly close flybys to the moon, scientists said on March 27, 2012. They said watery jets erupting from Enceladus might be coming from a vast underground sea. These jets, which spew through cracks in the moon’s icy shell, could lead back to a habitable zone, according to these scientists. Saturn closest, brightest, opposite the sun on April 15, 2012 Give me five minutes and I’ll give you Saturn in 2012 Saturn's moon Enceladus has active jets or geysers on its surface that are spewing water into space.

The so-called tiger stripes on Saturn's moon Enceladus can be seen in this image, on the lower part of the moon. When Porco says “organic” she means, “contains carbon compounds.” Enceladus' fascinating and mysterious jets. Said Porco: Cassini. La sonde spatiale Cassini a déjà fait parler d’elle sur SSAFT, lorsqu’elle nous a offert de somptueux clichés de deux satellites de Saturne : Dioné et Rhéa. Envoyée en 1997 (l’année de la sortie de Titanic, c’est pour vous dire v’la l’temps que ça fait… Bigre, je me sens vieux d’un coup…), la sonde est arrivée en orbite autour de la planète qui fait du Hula-Hoop en 2004, après un voyage de 7 ans en jouant au yo-yo gravitationnel autour de notre Terre, Venus et Jupiter. Sur place, ce chef d’œuvre de technologie de pointe, issu de la collaboration étroite du Jet Propulsion Laboratory et de l'Agence spatiale européenne, a commencé une mission d’exploration de 4 ans.

En Juin 2008, la sonde étant toujours opérationnelle, on lui fit faire du rab au cours d’une mission de 2 ans appelée Equinoxe. Voici une autre vidéo, réalisée par Stephen van Vuuren cette fois-ci, pour un résultat plus “propre” et colorisé. Décidemment, l’Astronomie est une science bien poétique. Views From Cassini at Saturn (HD FULL) De l'oxygène sur Dioné, satellite de Saturne. Après Rhéa, Dioné est le deuxième satellite de Saturne à posséder une mince atmosphère d'oxygène. © Nasa/JPL De l'oxygène sur Dioné, satellite de Saturne - 2 Photos Admirez les satellites de Saturne en image Avec un diamètre de 1.123 kilomètres, Dioné est un satellite de Saturne qui en fait le tour en un peu moins de 3 jours, à la même distance que la Lune par rapport à la Terre.

C'est un satellite glacé, le plus dense après Titan, sans doute en raison de la présence d'un noyau rocheux sous sa surface. Il se caractérise par ses deux faces distinctes liées à sa rotation synchrone (qui est égale à sa période orbitale). La face avant, tournée vers la planète, est la plus cratérisée, alors que la face arrière plus lisse est traversée de grands filaments clairs. Lorsque ces stries ont été observées pour la première fois par les sondes Voyager dans les années 1980, on a pensé qu'il s'agissait de matériaux éjectés par du cryovolcanisme comme on en observe sur Encelade.

A voir aussi sur Internet. Plongée dans l'atmosphère de Titan. Cassini's continued mission. NASA's Cassini spacecraft is now a nearly a year into its extended mission, called Cassini Equinox (after its initial 4-year mission ended in June, 2008). The spacecraft continues to operate in good health, returning amazing images of Saturn, its ring system and moons, and providing new information and science on a regular basis. The mission's name, "Equinox" comes from the upcoming Saturnian equinox in August, 2009, when its equator (and rings) will point directly toward the Sun.

The Equinox mission runs through September of 2010, with the possibility of further extensions beyond that. Collected here are 24 more intriguing images from our ringed neighbor. This natural color mosaic was acquired by the Cassini spacecraft as it soared 39 degrees above the unilluminated side of Saturn's rings. Saturn gets edgy. Observing Saturn through even a small telescope is amazing. The rings are so obvious and clear that sometimes, when I would show people the planet through my own ‘scope, they thought I was faking the view! But it really is that easy to see them. Well, usually. Saturn, like the Earth, is tilted. "Amateur" astronomer Alan Friedman — who has taken some incredible pictures of the Sun that have graced this blog — took a series of images of Saturn over several years, and put them together in a very cool animation that shows our changing view of the ringed planet: Pretty nifty [click to encronosenate]!

[Again, click to embiggen.] Right now, as the dance of the planets continues, Saturn is getting closer to the Sun in the sky, making it difficult to observe. Image credit: Alan Friedman, used by permission. Related posts: - Ringless - Behold, Saturn!