background preloader

FdG / Mélenchon écolo/antiproductiviste

Facebook Twitter

Rendez-vous le 1er décembre 2012 ! Le front de gauche avec Jean Luc Melenchon est un partie Ecolo. Mélenchon et Joly parlent planification écologique. Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly parlent à distance de planification écologique dans deux entretiens au magazine , la candidate EELV dénonçant "l'inspiration jacobine et centralisatrice" du candidat du Front de gauche, qui déplore une vision tronquée. "Je ne vais pas dire que nous maîtrisons la question de la planification écologique avec un mode d'emploi. En avançant, on découvre", explique Jean-Luc Mélenchon dans l'hebdomadaire à paraître jeudi. "Dans la planification écologique, qui organise notre pensée économique, la centralisation n'a pas sa place.

La production est nécessairement locale. Ce sont les réseaux qui sont nationaux et internationaux", poursuit l'eurodéputé. Dans un autre entretien du même numéro, Eva Joly affirme croire à une plus grande autonomie régionale, à la reconnaissance des cultures et des différences locales", explique-t-elle. "L'écologie doit partir des territoires, ce n'est pas une politique pilotée d'en haut.

Flash précédent Flash suivant. Efficace intervention de Clémentine Autain samedi à Marseille… Bonjour à tous et merci à @Laurent pour cet excellent article, Vous avez certainement entendu deux « petites » informations susurrées par la Commission Européenne :Une plus grande liberté de circulation des travailleurs européens en favorisant la mobilité, et la possible création d’un salaire minimum (Roumanie : 168E, Luxembourg : 1800€ ???) La création d’un revenu minimum par branche d’activitéCes recommandations n’ayant pas un caractère contraignant (dans un premier temps nda) En suivant, pour compléter, un autre de mes commentaires : Sarkozy et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie financière qui veut gagner à coup sûr.

Quelle est la « philosophie » de l’oligarchie ? Après le vote abstentionniste des parlementaires PS pour le Traité de Lisbonne, ils persévèrent lors de la ratification du Traité MES (Mécanisme Européen de Stabilité) en s’abstenantmajoritairement. Et le commentaire de @Wesson sur Avox : bonjour Ariane, Conclusion : L'efficacité énergétique en campagne : Jean-Luc Mélenchon.

Le leader du Front de Gauche gagne en popularité et promet une transition écologique surprenante. Un débat public national sur la politique énergétique en France serait immédiatement instauré après son élection et selon ses propos, la transition énergétique est possible. « L’écologie politique a été un choc intellectuel » pour Jean-Luc Mélenchon. Différents points du programme d’extrême gauche ont en effet des similitudes avec les propositions des écologistes. Regardons de plus près si ses promesses sont réalistes et sincères. L’efficacité énergétique des logements La rénovation thermique des bâtiments fait partie intégrante de son programme. Concrètement, Jean-Luc Mélenchon souhaite la mise en place « d’un plan national de remise aux normes énergétique des logements et de l’ensemble des bâtiments publics. » L’autre grande proposition, c’est une allocation accordée aux particuliers afin de financer la rénovation thermique des logements sous condition de ressources.

La simplicité volontaire peut-elle tourner en faux ami ? (Tribune publiée dans La Décroissance. Le journal "La décroissance" m'a invitée à réagir, avec François Ruffin (Là bas si j'y suis, Fakir) et Michel Poulard, à cette question. Un grand merci à mon camarade Laurent Ayrault pour son temps et son aide. Voici donc un début de réponse, mais le débat continue... A retrouver dans le numéro d'avril. La simplicité volontaire peut-elle tourner en faux ami ? Avant toute chose, je salue la décolonisation de l'imaginaire que permet la simplicité volontaire. Maintenant, énoncée sans autre précision, l'expression a le défaut de donner à cette démarche un caractère individualiste. Ensuite cela poserait un problème de justice élémentaire. La troisième limite serait de considérer que chaque individu a des possibilités de choix identiques. A l'approche individuelle, dont on a examiné les limites, il faut donc ajouter une dimension collective.

Mais on s'aperçoit très vite que ces îlots de résistance butent eux mêmes sur les grands choix d'organisation de la société. Le lobby des sports mécaniques interroge les candidats, une réponse vaut le détour! Dernièrement le lobby des sports mécaniques (FFM, FFMC, CODEVER) interrogeait les candidats à l’élection présidentielle pour connaître leur position sur ces pratiques. Les questions portaient sur la sécurité routière, le sport moto, les loisirs « verts ». Voici en résumé les questions sur le sport moto : -question 1 : vous engagez-vous à favoriser la création de circuits ? -question 2 : vous engagez-vous à rééquilibrer la relation entre sports mécaniques et respect de l’environnement ? (on se demande bien ce que signifie concrètement cette question!) _question 3: vous engagez-vous à permettre aux fédérations sportives de continuer à proposer leur pratique sportive à des coûts raisonnables en prenant en compte les problèmes d’indemnisation des victimes ?

(est-ce une demande de subvention?) Sur les loisirs verts : -question 1 : poursuivrez-vous dans la « mise sous cloche », la sanctuarisation des espaces naturels ? -question 3 : rendre la question du « tourisme vert » interministérielle ! P. La conversion à l'"écologie politique" de M. Mélenchon divise dans le camp Joly. LE MONDE | | Par Anne-Sophie Mercier, Saint-Herblain (Loire-Atlantique), envoyée spéciale Ils ne l'ont pas vu venir sur leur terrain et ils ne s'en remettent pas. Non, les écologistes ne savent que faire face à Jean-Luc Mélenchon, dont les discours sur la régulation du capitalisme, mais aussi sur l'écologie, semblent intéresser un nombre croissant d'électeurs. Conscient de son succès, l'intéressé a longuement expliqué sa "conversion" : "L'écologie politique a été un choc intellectuel", a confié M.

Mélenchon, sur Reporterre, le site de Hervé Kempf du Monde. Le candidat du Front de gauche a certes reconnu lors de cet entretien sa dette intellectuelle envers les écologistes, mais ses déclarations ont provoqué de nouveaux débats dans le parti de Mme Joly. Un courrier du député européen Jean-Paul Besset, adressé aux membres du conseil fédéral le 4 avril, a suscité de nombreuses réactions dévoilant les questions qui agitent certains cadres du mouvement. La lettre de M. Martine Billard adresse un kit écolo aux Verts. Posté le 3 avril 2012 par Martine Billard dans S'INFORMER Martine Billard Députée de la première circonscription de Paris et co-présidente du Parti de gauche aux côtés de Jean-Luc Mélenchon depuis 2010, Martine Billard a quitté Les Verts en mai 2009.

Elle est donc l’une des porte-paroles incontournable de la planification écologique. Depuis une dizaine de jours, les responsables d’Europe Écologie les Verts ont lancé une nouvelle mode : dénier à Jean-Luc Mélenchon toute qualité d’écologiste ! Le tout agrémenté de critiques du concept de planification écologique. Nous pourrions avoir un débat de fond intéressant sur ce qui diffère dans nos approches, notamment sur la compatibilité ou pas entre écologie et politique austéritaire, entre politique de gauche et traité de Lisbonne. Ce n’est hélas pas sur ce terrain que les attaques se sont situées.

{*style:<b> - le dernier tract du Front de Gauche sur l’écologie. Jean-Luc Mélenchon : "Je m’interdis le mot croissance" Jean-Luc Mélenchon a accordé une interview exclusive à Reporterre, centrée sur les questions écologiques. Dans les trois séquences qui suivent, il s’explique d’abord sur son cheminement intellectuel vers l’écologie, puis sur la planification écologique et la règle verte, et enfin sur le nucléaire, l’énergie, et l’étalement urbain. Il reconnait sa dette théorique à l’égard des Verts. Pour lui, "l’écologie politique a été un choc intellectuel". Il rappelle sa position sur la sortie de l’énergie nucléaire, mais souligne le "défi extraordinaire" que représente la sortie des énergies carbonées.

Et il prend ses distances d’avec la croissance comme aucun responsable politique ne l’a jamais fait. « L’écologie politique a été pour moi un choc intellectuel » Le candidat du Front de Gauche indique qu’il n’a pendant longtemps pas prêté beaucoup d’attention à l’environnement, pour lequel il n’avait qu’une « sensibilité purement superficielle » (0’34"). La discussion permet deux idées fondamentales.

M. Facebook. L'écologie « rouge et verte » de Jean-Luc Mélenchon - Présidentielle 2012 - Institutions. LA PLANIFICATION ÉCOLOGIQUE. Hendrik Davi, chercheur à l’INRA (Avignon), membre de Convergences et Alternatives et du Front de gauche des intellectuels, fait ici des propositions pour la planification écologique à partir de son expérience professionnelle. Marx écrivait Lire Tout » À l’heure où le Parti socialiste et EE-LV discutent et s’accordent loin des urnes et des citoyens, le candidat du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, porte un discours clair sur l’écologie.

C’est ce qu’il Dans le cadre du salon Marjolaine, Jean-Luc Mélenchon candidat du Front de Gauche a débattu avec Eva Joly sur le thème « Emploi, agriculture et santé face à la crise environnementale » Nous le savons désormais, la catastrophe écologique remet en cause potentiellement les conditions même de la vie humaine sur Terre. Dans son rapport annuel rendu public lundi 10 octobre, l’Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) annonce que les prix des matières premières vont exploser. PRODUIRE AUTREMENT. Là où la SNCF puis Louis Dreyfus Armateurs (LDA) ont renoncé, des salariés de Seafrance imaginent investir leurs indemnités de licenciement pour remettre à flot les navires qui relient la France à l’Angleterre.

A Lire Tout » Le lobbying de Monsanto et des autres céréaliers rogues commence à sévèrement payer. Victime cette fois-ci, la tradition agricole pluri-millénaire consistant à utiliser le fruit de son travail en semant une partie de sa Prêt à tout pour augmenter leurs profits, les grands groupes industriels n’hésitent pas à détruire des milliers d’emplois. Récemment c’est le groupe PSA qui a annoncé la suppression de 5000 emplois après que l’agence Dans le cadre du salon Marjolaine, Jean-Luc Mélenchon candidat du Front de Gauche a débattu avec Eva Joly sur le thème « Emploi, agriculture et santé face à la crise environnementale » Le mode de production actuel ne vise pas la satisfaction des besoins humains.

Face à la crise environnementale, l’urgence d’une planification écologique. Place au Peuple Site officiel de la campagne du Front de gauche, www.placeaupeuple2012.fr agrège non seulement les productions des élus, des militants, des sympathisants, mais aussi plus largement des citoyen-ne-s qui tiennent des sites d'information ou des blogs. Marx écrivait : « Chaque progrès de l’agriculture capitaliste est un progrès non seulement dans l’art d’exploiter le travailleur, mais encore dans l’art de dépouiller le sol. » Le capitalisme s’est structurellement développé selon une économie de gaspillage des ressources naturelles, notamment grâce à l’usage massif des énergies fossiles, qui ont structuré à la fois nos économies mais aussi les logiques impérialistes depuis la fin du XIXème siècle.

Il faut bien avoir à l’esprit que le développement illimité du capital et la destruction de notre environnement sont intimement liés. {*style:<b> Produire et consommer autrement </b>*} Pour cela il faut des moyens. Vite, la planification écologique ! Vendredi soir, le Front de gauche lance sa campagne pour les élections européennes du 25 » Par Dimitris Michalakis > Voir les 40 photos sur Vice.com En mai prochain, cela fera » Par Jean-Pierre Dacheux, docteur en philosophie, animateur du collectif de soutien aux familles roms dans le » Place aux Jeunes! : tribune de jeunes militants du Front de Gauche prenant librement leur » Déclaration des candidat-es Pour la première fois, un tiers des 1,7 millions de Français de » Communiqués Front de Gauche » Vous avez manqué…

Appel des gauches antiproductivistes et objectrices de croissance à voter pour le candidat du Front de gauche Jean-Luc Mélenchon. Les modes de production et de consommation capitalistes sont suicidaires et reposent sur l’exploitation et la domination du Tiers-Monde. Notre enrichissement et nos modes de vie sont aussi la cause de leur appauvrissement croissant. Ce pillage joue dans les pays riches dans lesquels le nombre de naufragés ne cesse d’augmenter. Nous voulons « plus » pour ceux qui ont eu « moins ». Osons l’annulation des dettes du Tiers-monde. Osons le réexamen des dettes publiques. Cette économie fondée sur le pétrole nous conduit écologiquement dans le mur.

Gauche et droite partagent le même bilan effroyable en matière environnementale. Cette pétition est fermé. Date de fin: Apr 19, 2012 Signatures recueillies: 576 Nous avons besoin pour cela d’une vraie gauche écologique qui en finisse avec la foi béate dans le « progrès » économique et la techno-science. Créons un mouvement coopératif à la hauteur de l’effondrement global qui vient. Gâteau actuel (PIB) car il est totalement empoisonné. . , biologiste. Jean-Luc Mélenchon est plus "Décroissant" que les "Objecteurs de Croissance" » Parti Pour La Décroissance.

Le Sarkophage - Journal d'analyse politique - Comprendre, c'est désobéir. Enfin , peut- être , un Decroissant de Poids? JL Melenchon! Mélenchon répondant à quelques questions précises de bastamag.net, sur le productivisme notamment : . Basta ! : Imaginez que la gauche, la vôtre, remporte les élections. Vous lancez des réformes fiscales, des politiques sociales, reconvertissez l’économie... Et là, les agences de notation dégradent la note de la France, la dette grimpe, les taux d’intérêt s’alourdissent.

Comment réagissez-vous ? Jean-Luc Mélenchon : Ce triste sort ne sera pas réservé qu’à un gouvernement du Front de Gauche. Mais quelle alternative à un éventuel plan d’austérité ? Le système est dans une impasse. Sur quelles forces pouvez-vous vous appuyer, en Europe ou ailleurs, pour que la France ne se retrouve pas isolée face aux marchés financiers ? Le premier élément du rapport de force, c’est le peuple conscient, intervenant, impliqué. Votre programme d’action est fondé sur une « révolution citoyenne ». Votre idée de révolution serait-elle donc fondée sur un idéal inatteignable ? Pas par le consensus ? Jean-Luc Mélenchon dans le journal "La Décroissance" : est-ce bien ? ou mal ?

Jean-Luc Mélenchon interviewé dans le journal "La Décroissance" en avril 2009. Coquille, erreur de mise en page, ou choix politique ? Quelle n’a pas été la stupeur de nombreux antipubs, décroissants et autres activistes écolos en ouvrant le numéro d’avril de La Décroissance (le 58ème du nom), cette très radicale feuille mensuelle publiée par Casseurs de Pub (« la revue de l’environnement mental ») et en découvrant en une et en pages 5 et 10 la très longue interview accordée par Jean-Luc Mélenchon, l’ultra-antiproductiviste candidat du Front de gauche aux prochaines européennes dans le Sud-Ouest ! Plusieurs d’entre nous, fidèles du journal, avons d’abord pensé à une bête erreur de mise en page. Dans un média alternatif, on le sait, il n’y a pas de « chef d’édition », comme il n’y a pas d’ailleurs de « chef tout court ».

Mais le trouble atteint vraiment son comble lorsqu’on plonge dans le prétendu entretien accordé par le camarade Mélenchon à l’inflexible Sophie Divry ! Paul Ariès votera Mélenchon. Paul Ariès vote Mélenchon ! (Corinne Morel Darleux, FdG) Cmoreldarleux : Ah ! La belle Une de L'Hum... Cmoreldarleux : Ah ! La belle Une de L'Hum... La gauche antiproductiviste est en marche ! Paul Ariès votera JL Mélenchon. L'écologie en rouge et vert dans L'Huma.

L'insurgé (linsurge_) sur Twitter. Parti de gauche : Jean-Luc Mélenchon s'explique. Vous avez interviewé Clémentine Autain, membre du comité de campagne de Jean-Luc Mélenchon. Safia Lebdi : « Mélenchon lie l’écologie et la vie des gens » Mélenchon, rouge à l'extérieur, vert à l'intérieur? Disparition de l’écologie chez les Verts. Mélenchon "C'est un peu de vert, beaucoup de rouge" Mélenchon: «Ils parlent avec mes mots!» - Sur la route 2012. Voynet : "Mélenchon parle d'écologie ? Je m'en réjouis !" (E1) Ecolos de toujours (ou presque), ils voteront Mélenchon | Rue89 Présidentielle. "Tentation mélenchoniste" chez les écolos. A Clermont, le rouge Mélenchon se drape en candidat vert. Présidentielle : Jean-Luc Mélenchon verdit son discours. Le parti de gauche déboulonne les pubs. Les objecteurs de croissance du Front de gauche. FASE (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique)

Utopia 2012. Un front commun Front de Gauche Europe Ecologie les Verts.