background preloader

#jesuischarlie

Facebook Twitter

Luz : «Je ne serai plus Charlie Hebdo mais je serai toujours Charlie» Lundi midi, jour de bouclage à Charlie Hebdo.

Luz : «Je ne serai plus Charlie Hebdo mais je serai toujours Charlie»

A l’étage de Libération, où l’hebdomadaire satirique a désormais ses locaux provisoires, la rédaction s’affaire. Si on oublie un instant les policiers en civil à gros calibres, tout paraît normal. Mais, à l’intérieur, ça bout. Des divergences se font sentir depuis plusieurs semaines sur l’avenir éditorial et économique du journal. De son côté, le dessinateur Luz publie mercredi Catharsis, une BD journal de bord sur les attentats et les mois d’après. Retrouvez l’intégralité de l’interview de Luz dans notre édition de mardi et dès ce soir dans notre zone abonnés. Avez-vous vraiment décidé de partir de Charlie Hebdo en septembre ? Oui, il va bien falloir le dire. Faut-il partir pour cela ? Il faut pouvoir regarder le puzzle qui est par terre, pour retrouver un peu ses propres débris au milieu des débris. Ce n’est pas ça. L’actualité ne vous parle plus ? Ça n’arrive plus à m’intéresser, en fait, ce ¬retour à la vie normale de dessinateur de presse. Charlie Hebdo.

«C'est reparti !» à la une du nouveau «Charlie» Charlie à Angoulême : un prix, une place et "un con" Siné évoque Charlie Hebdo - "Charb, c'était le meilleur de sa génération" C'est à l'hôpital que Siné a appris le massacre perpétré à Charlie Hebdo.

Siné évoque Charlie Hebdo - "Charb, c'était le meilleur de sa génération"

Horrifié, il a aussitôt assuré de son soutien les survivants du journal et il publie aujourd'hui un numéro spécial de "Siné Mensuel", titré "Achetez Charlie". Siné a accepté de donner à Parismatch.com sa seule interview sur la tragédie survenue à Charlie Hebdo et la mort de ceux qu'il ne voyait plus mais à qui il avait conservé toute son affection. "Je ne vais pas enchaîner les interviews parce que j'ai peur de dire des conneries" explique Siné encore sous le choc de la tragédie mais déjà remonté contre ceux qui seraient tentés de l'exploiter. Etes-vous sorti de l'hôpital ? Oui. Vous publiez un numéro spécial titré «Achetez Charlie»...

Siné Mensuel a-t-il reçu des menaces ? "Juste avant le jour de l'an, j'ai appelé Tignous pour lui dire de ne pas écluser mon pinard" Vous étiez réconciliés avec Charb ? La représentation figurée du prophète Muhammad. L’islam et ses pratiques, pas plus que tout autre phénomène humain, n’échappent aux mutations au fil de l’histoire.

La représentation figurée du prophète Muhammad

La question de la représentation figurée en général, et de celle du prophète de l’islam en particulier, a été diversement tranchée selon les périodes et les milieux. Si elle a parfois déclenché des débats animés, elle ne semble pas avoir posé un problème majeur ou permanent aux croyants musulmans ni à leurs juristes (Naef 2004).

Les polémiques récentes, parmi les plus vives qu’aient connues l’histoire, sont attisées par le fait que les images qui les ont déclenchées sont des caricatures ; elles alimentent l’idée fausse et essentialiste que, « de tout temps », l’islam aurait interdit la représentation de son prophète, voire toute représentation humaine. Illustration 1 : Muhammad reçoit la révélation de l’ange Gabriel. Illustration 2 : Muhammad, sous la forme d’un nimbe dorée (en haut à gauche de l’image), détruit les idoles de la Kaaba. Facebook. La lettre d'Hafida. ©Morad Mayouche Suite à l'émission de lundi 11 janvier "Nova lit pour Charlie".

La lettre d'Hafida

Vous avez été nombreux à nous demander le texte de la lettre de la mère d'Axl Cendres à nous tous, Axl a eu la gentillesse et le courage de nous la lire en direct. Axl Cendres est écrivain, son dernier livre s'appelle La Drôle de vie de Bibow Bradley (éditions Sarbacane). Elle aurait aimé écrire un texte sur Charlie Hebdo, mais préfère vous lire les mots de sa mère, Hafida.

Voici la lettre : « Je m’appelle Hafida et j’ai 66 ans, je vis à Alger avec mon mari, mais mes enfants vivent en France ; j’aimerais qu’ils soient près de moi, mais nous avons choisi de les envoyer étudier en France, le pays des droits de l’homme, pour qu’ils soient libres, qu’ils fassent de bonnes études et qu’ils aillent au théâtre.

Le 7 Janvier, en découvrant ce carnage à la télévision, je me suis mise à pleurer, puis à crier : « Ce sont des bêtes qui ont tué ces innocents et ces génies, ce ne sont pas des Musulmans ! Bien à vous,

Le numéro des survivants

Collections. Récit des survivants et témoins. Pinterest. Manif. Textes. Les assassins. Je suis Charlie. Anonymous #OpCharlieHebdo. L'équipe de Charlie. Actu live news. Éducation et pédagogie. Charlie Hebdo. MDR. Générique de fin de Récré A2 par Cabu (1988) Dead Kennedys Give me convenience or give me death #9 I fought the law.