background preloader

Exoplanètes habitables et autres (super)Terres

Facebook Twitter

Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA. Le télescope spatial américain Kepler a détecté une exoplanète en orbite autour d’une étoile du même type que notre Soleil.

Une planète ressemblant à la Terre découverte par la NASA

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Hervé Morin « Une autre Terre. » La NASA avait su trouver les mots pour attirer l’attention sur la téléconférence de presse qu’elle a organisée, jeudi 23 juillet, sur les derniers résultats de son télescope spatial Kepler, spécialisé dans la chasse aux exoplanètes, ces planètes situées dans d’autres systèmes solaires que le nôtre. Découverte d'une nouvelle planète bleue ! C'est une première : des astronomes ont réussi à déterminer la vraie couleur d'une exoplanète grâce au télescope Hubble.

Découverte d'une nouvelle planète bleue !

La planète cible, HD 189733b, s'est révélée d'un bleu cobalt profond, rappelant étrangement la teinte de la Terre, même si la comparaison s'arrête là... En effet, située à 63 années-lumière (soit 600 000 milliards de km), dans la constellation du Petit Renard, cette exoplanète, l'une des plus proches de notre planète, a déjà été longuement étudiée, et il s'agit d'une géante gazeuse, parfaitement inhospitalière. En orbite très près de son étoile hôte, elle possède une atmosphère torride, avec une température de plus de 1 000 degrés Celsius. Elle est balayée par des vents soufflant à 7 000 km/heure et... il y pleut du verre ! Les exoplanètes peuvent notamment être observées quand elles passent devant leur étoile, car, lors de ces transits, elles impriment leur signature sur la lumière de l'astre.

55 Cancri e

Gliese 832c. GJ1214b. Kepler-186f. Découverte de trois exoplanètes potentiellement habitables. Des astronomes de l'Observatoire européen austral (ESO) ont découvert dans la constellation du Scorpion un système solaire "doté d'une zone habitable bien remplie", avec trois "super-Terres" où les conditions seraient compatibles avec l'existence d'eau liquide.

Découverte de trois exoplanètes potentiellement habitables

C'est autour de l'étoile Gliese 667C, d'une masse équivalente à un tiers de celle de notre Soleil, que l'équipe a fait cette trouvaille, à l'aide de l'instrument HARPS équipant le télescope de 3,6 mètres de l'ESO au Chili, indique l'organisation dans un communiqué. Le système de trois étoiles auquel appartient Gliese 667C est abondamment étudié par les scientifiques. Non seulement il est dans le voisinage immédiat de notre système solaire (22 années-lumière) mais il est aussi étonnamment similaire.

Il représente donc un candidat de choix pour la recherche d'exoplanètes potentiellement habitables. Au total, les astronomes ont donc identifié au moins cinq planètes, deux autres demandant encore à être confirmées. Superterres : trois Kryptons autour de Gliese 667C. Vue d'artiste du système de Gliese 667C, avec les étoiles Gliese 667A et Gliese 667B sur la droite.

Superterres : trois Kryptons autour de Gliese 667C

L'observateur est situé sur la superterre Gliese 667C d, et il voit sur la gauche la superterre 667C e. © M. Kornmesser, ESO Superterres : trois Kryptons autour de Gliese 667C - 2 Photos. Découverte de deux exoplanètes ressemblant à la Terre (en théorie) The Habitable Exoplanets Catalog.

Click image for more details, or click here for larger version.

The Habitable Exoplanets Catalog

These are artistic representations of the top planets around other stars (exoplanets) with any potential to support liquid surface water. All of them are larger than Earth and we are not certain about their composition and habitability yet. We only know that they seem to have the right size and orbit to support surface liquid water. They are ranked here from closest to farthest from Earth. This selection of objects of interest is subject to change as new interpretations or astronomical observations are made. Current Number of Potentially Habitable Exoplanets. Possible Subterranean Life Means More Exoplanets Could Harbor Life. Want to stay on top of all the space news?

Possible Subterranean Life Means More Exoplanets Could Harbor Life

Follow @universetoday on Twitter Artistic representation of the current five known potential habitable worlds. Will this list broaden under a new habitability model? Credit: The Planetary Habitability Laboratory (PHL) When we think of life on other planets, we tend to imagine things (microbes, plant life and yes, humanoids) that exist on the surface. “Life ‘as we know it’ requires liquid water,” said Sean McMahon, a PhD student from the University of Aberdeen’s (Scotland) School of Geosciences. Location in the night sky of the stars with potential habitable exoplanets (red circles). While suns warm planet surfaces, there’ also heat from the planets’ interiors. “We have developed a new model to show how ‘Goldilocks zones’ can be calculated for underground water and hence life,” McMahon said. HD 40307g, l'exoplanète si semblable à la Terre... HD40307g se situe à seulement 42 années-lumière de la Terre ce qui en fait une cible de choix pour la prochaine génération de télescopes terrestres de grandes tailles en cours de développement et les futures missions spatiales, comme Cheops (Esa). © J.

HD 40307g, l'exoplanète si semblable à la Terre...

Les cinq planètes les plus semblables à la Terre. Quelles sont les planètes qui ressemblent le plus à la Terre?

Les cinq planètes les plus semblables à la Terre

Des scientifiques se sont penchés sur la question et ont trouvé cinq astres capables d’accueillir une forme de vie. Les planètes sont classées selon leur IST (indice de ressemblance avec la Terre sur une échelle de 0 à 1). La BBC a publié ce classement et les photos de chaque planète. N°5: La planète Gliese 581d - IST de 0.72 Découverte en 2007 par par une équipe de l'Observatoire de Genève, sa masse fait 5,6 fois celle de la Terre.

Dans notre galaxie, les planètes de la taille de la Terre sont comme des grains de sable sur une plage. Deux planètes, dont une habitable, orbitant autour d'une étoile binaire - Maxisciences. Pour la toute première fois, plusieurs planètes gravitant autour d'un système d'étoile binaire ont été observées.

Deux planètes, dont une habitable, orbitant autour d'une étoile binaire - Maxisciences

Une de ces planètes pourrait même présenter des conditions favorables à une forme de vie. Comme les étoiles binaires sont très nombreuses dans l'espace, cette découverte permet de supposer qu'il existe beaucoup d'autres planètes du type de celles observées. Découverte d'une planète potentiellement «habitable» Tau Ceti, qui fait partie de la constellation de la Baleine, est non seulement proche de notre Soleil (12 années-lumière) mais également très semblable à lui par sa masse et son rayonnement.

Découverte d'une planète potentiellement «habitable»

Par le passé, de nombreux regards s'étaient donc tournés vers elle à la recherche d'une hypothétique forme de vie extraterrestre, en vain. Aucune planète n'avait été détectée aux environs de Tau Ceti, jusqu'à ce qu'une équipe internationale ait l'idée de tester sur cette étoile leur nouvelle technique de collecte de données astronomiques, capable en théorie de détecter des signaux deux fois plus puissants. «Nous avons choisi Tau Ceti (...) parce que nous pensions qu'elle ne comportait aucun signal. Et elle est si brillante et semblable à notre Soleil qu'elle constitue un banc d'essai idéal pour tester notre méthode de détection des planètes de petite taille», explique dans un communiqué Hugh Jones, de l'Université britannique du Hertfordshire.

Deux super-Terres dans une zone habitable. Le satellite Kepler, de la Nasa, vient de débusquer un système planétaire remarquable constitué de cinq planètes, dont deux sont dans la zone habitable. Une pépite pour l'exobiologie Retenez ce nom : Kepler 62. Habitable Worlds? New Kepler Planetary Systems in Images. Want to stay on top of all the space news? Follow @universetoday on Twitter Relative sizes of Kepler habitable zone planets discovered as of 2013 April 18.Left to right: Kepler-22b, Kepler-69c, Kepler-62e, Kepler-62f, and Earth (except for Earth, these are artists’ renditions). Des chercheurs découvrent une exoplanète potentiellement habitable.

Découverte d'une nouvelle planète habitable, ressemblant à la Terre. Lundi, la NASA a confirmé la découverte d'une nouvelle planète habitable située hors de notre système solaire mais ressemblant à la Terre. Baptisée Kepler-22b, la planète est la plus petite jamais trouvée à orbiter au milieu d'une zone habitable entourant une étoile semblable à notre Soleil. C'est une planète de plus sur la liste des planètes habitables.

Lundi, la NASA a annoncé que la sonde américaine Kepler qui a déjà découvert plus de 1.000 nouvelles planètes venait tout juste d'identifier sa toute première habitable. Une trouvaille qui a tout de même nécessité près de trois observations du passage du corps pour être confirmée. Baptisée Kepler-22b, la planète se trouve hors de notre système solaire à près de 600 années-lumière mais les scientifiques ignorent tout de sa composition et ne peuvent pour l'instant dire si elle constituée de roche, de gaz ou de liquide. Une autre planète bleue à 20 années-lumière ! 16 mai 2011 : tandis que les Français et leurs média se régalaient de strosses canneries, une info majeure est passée totalement inaperçue : la première exoplanète habitable a été enfin découverte.

Par des Français en plus ! Même s'ils ont publié leurs travaux dans "The astrophysical Journal Letters". Jusqu'à présent, les centaines d'exoplanètes répertoriées étaient ou trop chaudes ou trop froides, ou gazeuses, ou sans atmosphère ou dotées d'une atmosphère empoisonnée. Et là, en scrutant dans la zone de vie de ce lointain soleil, une équipe du CNRS et de l'institut Pierre-Simon Laplace vient de démontrer que sur Gliese 581 d, nous pourrions rencontrer des conditions de vie assez proches de celles que nous connaissons sur terre. En tout cas supportables pour nos délicats organismes. Un système solaire proche Gliese 581 est une étoile naine rouge possédant un cortège de planètes.

{sciences²} Kepler22bArtwork Foi de Nasa, l'exoplanète Kepler 22-b est habitable. C'est le message lancé hier soir par l'agence spatiale américaine. A grand renfort de "vues d'artistes" - des dessins (voir ci-contre) où la planète Kepler 22-b, une des près de 1000 exoplanètes repérées par le télescope spatial Kepler, arbore un air de "Terre", avec atmosphère et nuages. Pourtant, les astrophysiciens peuvent seulement dire que cette exoplanète est dans la "zone d'habitabilité" - la distance à l'étoile où, selon certaines conditions l'eau pourrait être liquide à la surface de la planète. Disons que c'est un excellent candidat pour une planète habitable. Avec 2,4 fois la taille de la Terre, elle Kelpler 22bprésente une gravité supérieure, mais pas énorme non plus. Mais, parmi les conditions qui autorisent des températures semblables à celles de la Terre, il y a celle de l'atmosphère et de son contenu en gaz à effet de serre.

Première découverte d’une autre Terre. Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre. Une vue d'artiste de Kepler 20e l'infernale. © Nasa/Ames/JPL-Caltech Kepler découvre deux exoplanètes comparables à la Terre - 2 Photos Contemplez notre galerie d'exoplanètes Carl Sagan est décédé il y a tout juste 15 ans, le 20 décembre 1996. Kepler Discovers First Earth-Sized Planets Outside Solar System.