background preloader

Cyberguerre / internet war

Facebook Twitter

Anonymous lists 9,200 Twitter accounts linked to Islamic State after hacktivist collaboration. The biggest ever list of social media accounts related to Islamic State (IS) has been released following an historic collaboration between three major hacktivist groups: Anonymous, GhostSec and Ctrlsec.

Anonymous lists 9,200 Twitter accounts linked to Islamic State after hacktivist collaboration

Around 9,200 account names were released online as part of #OpIsis in an effort to draw attention to the growing presence of IS online and to track individuals associated with the terrorist organisation. "This is historic amongst the digital world as it's the first time these groups have come together for something this large," a member of Anonymous involved in the operation told IBTimes UK. "Usually they are very closed off and not willing to work outside of their circles but this has become so large of a problem they're willing to form an alliance for what is seen as a greater good.

"The outcome of hundreds of hackers across all three major groups is the largest compiled and verified list ever to be released to the public. " Cyber Caliphate US government 'should team up with Anonymous' Detekt : un programme pour savoir si votre ordinateur est espionné par des gouvernements. En cause, des logiciels espions développés hors de tout cadre légal par des entreprises et utilisés par de nombreux gouvernements.

Detekt : un programme pour savoir si votre ordinateur est espionné par des gouvernements

Face à ces menaces, Amnesty International, avec une coalition d’organisations de défense des droits humains lance Detekt, un outil simple pour détecter des logiciels espions installés à votre insu par des gouvernements pour surveiller vos activités. La surveillance numérique ciblée s’est considérablement développée ces dernières années, dans l’illégalité et l’opacité la plus totale. Désormais, les logiciels espions développés ne se contentent pas de collecter vos communications, mais entrent à l’intérieur des ordinateurs et en prennent le contrôle. Resist Surveillance.

Espionnage / surveillance d'internet #prism #verizon #snowden #N

Un masque d’Anonymous à réaliser soi-même. Linux / libre / open source / hacking. The Freenet Project. Freenet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Freenet a été créé suite à une inquiétude croissante à propos des libertés sur internet. Cette citation de Mike Godwin datant de 1996 résume cette inquiétude : « Je suis tout le temps soucieux au sujet de mon enfant et d'Internet, bien qu'elle soit encore trop jeune pour se connecter. Voilà ce qui m'inquiète. Anonymity Online. Commotion, le projet d'un Internet hors de tout contrôle. Pastebin.com - #1 paste tool since 2002! The Pirate Bay prévoit d'être hébergé dans des drônes aériens !

L'instinct de survie pousse à la créativité, voire au génie.

The Pirate Bay prévoit d'être hébergé dans des drônes aériens !

Depuis sa création, The Pirate Bay est passé maître dans l'art de contourner les tentatives de censure dont il est régulièrement l'objet, en rivalisant de trouvailles des plus folles aux plus simples pour éviter son blocage ou sa fermeture. Plusieurs fois sujet d'ordonnances judiciaires de blocage dans différents pays d'Europe, The Pirate Bay a toujours réussi à contourner la censure en demandant à ses utilisateurs de ne pas utiliser les serveurs DNS de leur FAI, ou en créant des noms de domaine alternatifs pour les différents pays concernés.

Le site a également changé de nom de domaine officiel, pour adopter le nom suédois ThePirateBay.se plutôt que le traditionnel ThePirateBay.org, pour éviter une saisie de son nom de domaine aux Etats-Unis. LulzSec “décapité” par le FBI. [Vu sur FoxNews] Voilà à quoi ressemble Sabu.

LulzSec “décapité” par le FBI

Le leader de LulzSec, un mystérieux groupe de hackers issu d'Anonymous, est à l'origine de l'arrestation par le FBI de trois de ses camarades accusés de "conspiration". Deux autres membres sont également sur la sellette. Agé de 28 ans, le New-yorkais Hector Xavier Monsegur, aka Sabu, aurait été "retourné" par les autorités américaines il y a neuf mois.

Et participerait depuis régulièrement à l'identification de membres d'Anonymous. Cité par Fox News, un agent du FBI proche de l'enquête se réjouit : C'est dévastateur pour l'organisation. The Real Sabu (anonymousabu) sur Twitter. EXCLUSIVE: Infamous international hacking group LulzSec brought down by own leader.

LulzSec: ALL YOUR BASE ARE BELONG TO US. WikiLeaks – Anonymous et associés. Les dernières fuites orchestrées par WikiLeaks laissent augurer une évolution dans l'histoire de l'organisation.

WikiLeaks – Anonymous et associés

Les cinq millions d'e-mails de l'entreprise de renseignement privée Startfor ont été obtenus par un groupe d'Anonymous puis confiés à WikiLeaks. Une coopération de nature à donner des sueurs froides aux responsables de la sécurité informatique. Les dernières publications de WikiLeaks, plus de cinq millions d’e-mails dérobés sur les serveurs de l’entreprise de renseignement privé Stratfor, marquent un nouveau départ pour l’organisation d’activistes de la transparence. WIKILEAKS PHENOMENA.

Julian Assange intervient par téléphone au meeting de Mélenchon. Anonymous. La science dissèque les Anonymous. L'anthropologue Gabriella Coleman, spécialiste reconnue des Anonymous, a été la première à suivre le phénomène.

La science dissèque les Anonymous

Dans cet article fleuve, elle dresse le portrait de ces nouveaux activistes. Dans cet article, initialement paru en anglais et que nous rééditons, l’anthropologue Gabriella Coleman synthétise ses découvertes et ses analyses sur le mouvement des Anonymous. Chercheuse en sciences humaines à l’Université de New York, elle est actuellement l’une des plus fines observatrices des activistes d’Occupy Wall Street. #WOTI War On The Internet conf. Melbourne Trades Hall 21.1.12 10 mins with @ioerror. François Paget, McAfee Labs : il ne faut pas voir la cyberguerre là où elle n’est pas. François Paget, McAfee Labs : il ne faut pas voir la cyberguerre là où elle n’est pas Même si des prémices de cyberguerres émergent ici ou là au Moyen-Orient ou en Asie, les attaques concertées de hackers se réclamant du mouvement Anonymous et visant aujourd’hui nombre de sites liés, de près ou de loin, aux lobbyings autour de SOPA (*) aux Etats-Unis ou d’Hadopi en France sont bien éloignées de ce concept.

François Paget, McAfee Labs : il ne faut pas voir la cyberguerre là où elle n’est pas

ACTA.

#opmegaupload #Anonymous #megaupload


  1. econologie Sep 8 2013
    salut :) tu as un doublon "linux / libre ..." (effacer mon commentaire, merci)