background preloader

"Facebook"

Facebook Twitter

Comment Facebook Messenger vous permet de tracer vos amis. « Marauders Map » : c’est ainsi qu’Aran Khanna, étudiant en informatique à Harvard, a nommé l’extension Chrome qu’il a créée pour tracer les déplacements de ses contacts Facebook.

Comment Facebook Messenger vous permet de tracer vos amis

Un hommage à la précieuse « carte du Maraudeur » d’Harry Potter, qui permet au jeune sorcier d’observer en direct la position et les déplacements de tous les occupants de Poudlard. Il n’est pourtant pas question de sorcellerie dans l’outil conçu par Aran Khanna, mais de données informatiques de géolocalisation, mises à disposition par Facebook. Cet étudiant s’est rendu compte que l’application de messagerie Facebook Messenger transmettait, par défaut, les données de géolocalisation de chaque message envoyé. Des informations si précises qu’elles permettent de localiser l’auteur d’un message à un mètre près. « J’ai donc décidé de m’amuser un peu avec ces données », explique l’étudiant dans un billet publié sur la plate-forme Medium mardi 26 mai.

Adresse et emploi du temps. Comment Facebook vous suit (même hors ligne) Le réseau social de Mark Zuckerberg a un appétit d’ogre pour vos données : non seulement si vous êtes sur Internet mais pas inscrit à Facebook, mais de plus en plus dans le commerce « physique » aussi.

Comment Facebook vous suit (même hors ligne)

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, à Barcelone le 2 mars 2015 (AFP PHOTO/LLUIS GENE) On le sait : Facebook collecte une quantité impressionnante d’informations sur le quotidien et le mode de vie de ses 1,4 milliard d’utilisateurs. Ce qu’on sait moins, c’est que Facebook ne se contente pas de collecter les données que vous postez volontairement. Votre navigation sur des millions d’autres sites est également prise en compte. Pour cela, il suffit d’insérer sur n’importe quelle page une touche « J’aime » ou une fonction de connexion, le fameux « login via Facebook ». Making of Wolfie Christl est chercheur, développeur web, activiste, artiste et plein d’autres choses encore. Mais Facebook veut aller plus loin. Données croisées Vous reconnaître sur tous les supports Comment ? Paye ton like. Nudité, discours de haine... Facebook met à jour sa règle du jeu. Facebook, accusé de manipuler les comptes de 600 000 personnes, s'explique.

C’était le buzz du week-end, si vous étiez connecté, il était difficile d’y échapper.

Facebook, accusé de manipuler les comptes de 600 000 personnes, s'explique

Facebook aurait manipulé les timelines de 600 000 personnes pour une expérience de psychologie. Voici un petit rappel des faits pour les retardataires. Facebook rejette à son tour le Do Not Track et veut suivre les internautes. Facebook rejettera bientôt le signal Do Not Track, une décision qui n’est pas réellement étonnante.

Facebook rejette à son tour le Do Not Track et veut suivre les internautes

La firme ne compte plus composer uniquement avec l’activité des utilisateurs du réseau social pour ses publicités, et c’est bien le suivi dans les sessions de navigation qui l’intéresse. Le bouton « J'aime » ne suffit plus à Facebook Facebook est un acteur majeur du domaine de la publicité. L’activité générée par les boutons « j’aime » ainsi que la quantité phénoménale de renseignements personnels que les utilisateurs donnent au réseau social permettent à ce dernier d’avoir une idée très précise de ce qui plait.

C’est également valable pour les boutons que l’on retrouve sur les autres sites. Suivre l'utilisateur et ne plus accepter la fonction Do Not Track Mais Facebook veut passer à la vitesse supérieure. Dans la pratique, c’était déjà le cas en partie, si les autres sites utilisaient certains outils fournis par Facebook. Vincent Hermann. John-carmack-rompt-le-silence-sur-l-acquisition-d-oculus-par-facebook. Le directeur technique d’Oculus, John Carmack, s’est exprimé sur le rachat de la start-up par Facebook.

john-carmack-rompt-le-silence-sur-l-acquisition-d-oculus-par-facebook

Il affirme qu'il n'était pas au courant des négociations, mais concède qu'un partenariat avec l’un des géants de la tech était inévitable. Après quasiment une semaine de silence, le directeur technique d’Oculus, John Carmack, a commenté le rachat par Facebook de la start-up de réalité virtuelle. Selon The Verge, il ne s’attendait pas à ce que le groupe acquière la jeune pousse : "Je n’étais pas impliqué dans les négociations.

J’ai passé un après-midi à parler de technologie avec Marc Zuckerberg et la semaine suivante, j’ai découvert qu’il avait racheté Oculus", raconte le légendaire développeur de jeux vidéo, dans un commentaire sur le blog du musicien Peter Berkman. Il explique aux internautes qui critiquent cette opération que la réalité virtuelle est une expérience trop puissante pour que les géants de la tech ne s’y intéressent pas. Facebook et Oculus : Demande de remboursement et bourse en folie - Actualités - 27/03/2014. L'annonce surprise du rachat d'Oculus VR par Facebook n'en finit par de faire des rides dans la mare.

Facebook et Oculus : Demande de remboursement et bourse en folie - Actualités - 27/03/2014

La bourse en folie En premier lieu, ce sont les actionnaires de Facebook qui ont manifesté leur désapprobation de cet investissement de 2 milliards de dollars dans la start-up, l'action ayant chuté de près de 7% depuis son annonce. A contrario, et comme pour rappeler à quel point on peut se sentir serein dans un monde régi par la finance, CNN rapporte que de nombreux investisseurs ont accidentellement fait grimper les actions de compagnies comprenant le mot Oculus dans leur nom, les prenant à tort pour Oculus VR dans laquelle ils voulaient placer du cash avant la finalisation du rachat. Oculus VisionTech a ainsi connu un pic de presque 90% en 30 minutes avant de suspendre sa cotation. Des donateurs qui attendent d'être remboursés. Réalité virtuelle : Facebook rachète Oculus VR pour 2 milliards de dollars. Facebook avait déjà surpris avec le rachat de WhatsApp pour 19 milliards de dollars.

Réalité virtuelle : Facebook rachète Oculus VR pour 2 milliards de dollars

C'est surtout la somme colossale mise à jeu pour l'application mobile de messagerie instantanée qui avait interloqué. Cette fois-ci, la surprise pour la nouvelle emplette du réseau social est essentiellement du côté du domaine concerné. Facebook a décidé de mettre la main sur Oculus VR, une jeune pousse basée à Los Angeles qui est spécialisée dans la réalité virtuelle et développe un casque dédié pour le gaming. Le montant de la transaction avoisine 2 milliards de dollars dont 400 millions en numéraire et le reste en actions Facebook. L'accord prévoit également 300 millions de dollars supplémentaires en espèces et en actions si Oculus VR parvient à atteindre certains jalons technologiques. La notoriété d'Oculus VR tient à son casque Oculus Rift dont le projet a été initié en 2012 par Palmer Lucky, alors âgé de 19 ans, et soutenu au départ par une levée de fonds participative.

Facebook lance officiellement ses publicit&eacu. Facebook va fermer son webmail. WhatsApp : le rachat par Facebook 'ne changera. Tous les profils Facebook seront visibles dans. BANQUE POPULAIRE – Dis-moi combien d&rsqu. Publicité en vidéo sur Facebook : France : licenciée pour avoir pass&eacut... Facebook paiera 20 millions de dollars pour l'u... Licenciée, une hôtesse de l’... Data Dealer: le jeu qui dévoile le comme... Facebook: le virus Koobface est de retour!