Écrivains & Poètes

Facebook Twitter

Frenchies

John Berryman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Berryman

Œuvres[modifier | modifier le code] John Berryman publie sa première œuvre, intitulée Poems, en 1942 pendant la Seconde Guerre mondiale, et sa deuxième, Dispossessed, six ans plus tard. Sa première œuvre majeure, Homage to Mistress Bradstreet, paraît en 1956. C'est cependant la série de recueils des Dream Songs, débutée en 1964, qui recueille le plus de succès auprès du public et de la critique.

Le premier volume, intitulé 77 Dream Songs, sort en 1964 et permet à son auteur de remporter le Prix Pulitzer de la poésie. Suicide[modifier | modifier le code] Publications[modifier | modifier le code] En anglais : Poems (1942)The Dispossessed (1948)Homage to Mistress Bradstreet (1956)77 Dream Songs (1964)Berryman's Sonnets (1967)The Dream Songs (1969)His Toy, His Dream His Rest (1969)Delusions, Etc. (1972) Liens externes[modifier | modifier le code] Portail de la poésie.

Ernest Hemingway. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ernest Hemingway

Ernest Hemingway Ernest Hemingway par Yousuf Karsh en 1958 Œuvres principales Son style d'écriture, caractérisé par l'économie et la litote, a influencé le roman du XXe siècle, comme l'ont fait sa vie d'aventurier et l'image publique qu'il entretenait. Il a écrit la plupart de ses œuvres entre le milieu des années 1920 et le milieu des années 1950, et sa carrière a culminé en 1954 lorsqu'il a remporté le prix Nobel de littérature. Peu de temps après la publication de Le Vieil Homme et la Mer, en 1952, qui lui valut le prix Pulitzer en 1953, Hemingway participa à un safari en Afrique, où il faillit être tué dans un accident d'avion qui le laissa couvert de douleur et en mauvaise santé pendant une grande partie du reste de sa vie. John Irving. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Irving John Irving en 2010 à Cologne Œuvres principales , né le 2 mars 1942 , est un romancier et scénariste américain .

Son quatrième roman, , paru en 1978, lui a apporté une reconnaissance internationale qui fait de chacune de ses nouvelles productions un bestseller . Naissance et jeunesse [ modifier ] John Irving est né à Exeter (New Hampshire) , dans des circonstances qui ont depuis alimenté les thèmes et l'action de plusieurs de ses romans : sa mère Helen, une descendante des Winslow, l'une des plus anciennes et plus distinguées familles de Nouvelle-Angleterre , l'a mis au monde hors des liens du mariage, en refusant de dévoiler l'identité du père de l'enfant.

John Irving fit ses études à Exeter, où il fut un étudiant médiocre, à cause d'une dyslexie alors non diagnostiquée, mais un lutteur exceptionnel. Premiers écrits [ modifier ] Walt Whitman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Walt Whitman

Walt Whitman Œuvres principales Biographie[modifier | modifier le code] Whitman naquit le dans une ferme près de l'actuelle South Huntington, Long Island. Il fut le deuxième de neuf enfants. Après deux ans d'apprentissage, Whitman se rendit à New York pour y travailler dans différents ateliers d'imprimerie. Les années 1840 virent les premiers fruits de son long travail sur les mots, avec la publication d'un certain nombre de nouvelles à partir de 1841 et du roman Franklin Evans publié à New York un an plus tard, qui faisait partie du mouvement en faveur de la tempérance. La première édition de Leaves of Grass fut auto-publiée en 1855, l'année même où le père de Whitman rendit l'âme. Après la guerre de Sécession, Walt Whitman fut engagé au Department of the Interior (ministère de l'intérieur) en tant que clerc.

À sa septième édition en 1881, le recueil de poèmes s'était épaissi. Arthur Rimbaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Rimbaud

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille. Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans. Ses idées marginales, anti-bourgeoises et libertaires le poussent à choisir une vie aventureuse, dont les pérégrinations l’amènent jusqu’au Yémen et en Éthiopie, où il devient négociant, voire explorateur. De cette seconde vie, ses écrits consistent en près de cent quatre-vingts lettres (correspondance familiale et professionnelle) et quelques descriptions géographiques[1]. Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures premières de la littérature française. Biographie Arthur Rimbaud, premier communiant, à 11 ans. Jeunesse Vers la poésie Premières fugues Paris sous la Commune. Charles Baudelaire.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Charles Baudelaire

Charles Baudelaire Charles Baudelaire par Étienne Carjat, vers 1862. Œuvres principales Au cœur des débats sur la fonction de la littérature de son époque, Baudelaire détache la poésie de la morale, la proclame tout entière destinée au Beau et non à la Vérité[3]. Comme le suggère le titre de son recueil, il a tenté de tisser des liens entre le mal et la beauté, le bonheur fugitif et l'idéal inaccessible (À une passante), la violence et la volupté (Une martyre), mais aussi entre le poète et son lecteur (« Hypocrite lecteur, mon semblable, mon frère ») et même entre les artistes à travers les âges (Les Phares[4]).

Éléments biographiques Charles Baudelaire, autoportrait, 1860. Le général Aupick (1789-1857), beau-père de Charles Baudelaire. Un an plus tard, sa mère se remarie avec le chef de bataillon Jacques Aupick.