background preloader

Actualité

Facebook Twitter

La Convention internationale des droits de l'enfant. La mission de l'Unicef est de défendre les droits des enfants, d'aider à répondre à leurs besoins essentiels et de leur donner davantage d'opportunités de s'épanouir pleinement.

La Convention internationale des droits de l'enfant

À cette fin, l'Unicef s'appuie sur les dispositions et les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant. © Unicef France Thomas Arrivé 2009. La Convention relative aux droits de l'enfant est le premier instrument juridique international ayant force obligatoire qui énonce toute la panoplie des droits de l'homme civils, culturels, économiques, politiques et sociaux. En 1989, les dirigeants mondiaux ont décidé que les enfants devaient avoir une convention spéciale juste pour eux, car les moins de 18 ans ont souvent besoin d'une protection et d'une assistance spéciales.

C'était aussi un moyen de s'assurer que le monde reconnaissait que les enfants, eux aussi, avaient des droits. Les quatre principes fondamentaux de la Convention sont : En savoir plus. Diderot.fr. TEXTES PHILOSOPHIQUES. La Bibliothèque électronique du Québec. Éducasources, c'est quoi ? Ina. Librairie de livres numeriques - Livres pour tous. iBibliothèque. « Panama papers », le récap, épisode 2 : chefs d’Etat, Mossack Fonseca et un jeu. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Si vous avez raté un épisode, Le Monde et un consortium international de 108 médias ont lancé dimanche 3 avril une série de révélations de grande ampleur sur le monde opaque des paradis fiscaux et ceux qui en profitent.

« Panama papers », le récap, épisode 2 : chefs d’Etat, Mossack Fonseca et un jeu

Pour la journée de dimanche : « Panama papers » : le récap, épisode 1 Si vous vous sentez un peu perdus, voilà ce qu’il fallait retenir de la journée de lundi dans les « Panama papers ». 1. Douze chefs d’Etat impliqués On vous a déjà parlé dimanche des 2 milliards de Vladimir Poutine et de la société offshore du premier ministre islandais. Lire aussi : « Panama papers » : 140 personnalités internationales ont utilisé des sociétés offshore Les données des « Panama papers » ont aussi permis d’établir qu’Al-Assad avait contourné les sanctions internationales par le biais de Rami Mahklouf, son cousin germain et argentier du régime. Lire : Brésil : Petrobras au cœur de la corruption 2. Mossack Fonseca est une entreprise florissante.

« Panama papers », le récap, épisode 3 : FN, affaires politico-financières, Société générale et Islande. Si vous avez raté un épisode, Le Monde et un consortium international de 108 médias ont lancé dimanche 3 avril une série de révélations de grande ampleur surle monde opaque des paradis fiscaux et ceux qui en profitent.

« Panama papers », le récap, épisode 3 : FN, affaires politico-financières, Société générale et Islande

Dimanche : « Panama papers » : le récap, épisode 1 Lundi : Le récap, épisode 2 : chefs d’Etat, Mossack Fonseca et un jeu Si vous vous sentez un peu perdus, voilà ce qu’il fallait retenir de la journée de mardi dans les « Panama papers ». 1. Les affaires françaises Front national. Enquête : Sur la piste du trésor de Jean-Marie Le Pen D’autre part, des proches de l’actuelle présidente, Marine Le Pen, ont mis en place un système de dissimulation d’avoirs financiers dans des centres offshore en Asie et aux Caraïbes pour faire sortir de France 316 000 euros de la société Riwal, en lien serré avec le micro-parti Jeanne de Marine Le Pen.

« Panama papers », le récap, épisode 4 : grandes et moyennes fortunes, démission et perquisition. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Si vous avez raté un épisode, Le Monde et un consortium international de 108 médias ont lancé dimanche 3 avril une série de révélations de grande ampleur sur le monde opaque des paradis fiscaux et ceux qui en profitent.

« Panama papers », le récap, épisode 4 : grandes et moyennes fortunes, démission et perquisition

Lundi : « Panama papers » : le récap, épisode 1 Mardi : Le récap, épisode 2 : chefs d’Etat, Mossack Fonseca et un jeu Mercredi : « Panama papers », le récap, épisode 3 : FN, affaires politico-financières, Société générale et Islande Si vous vous sentez un peu perdus, voilà ce qu’il fallait retenir de la journée de mercredi dans les « Panama papers ». 1. Les défenseurs des paradis fiscaux ont beau répéter que la plupart des sociétés offshore sont créées à des fins légales, ces coquilles vides servent parfois à dissimuler les avoirs de riches clients soucieux de les soustraire au fisc. Lire : « Panama papers » : comment de riches Français ont utilisé l’évasion fiscale pour dissimuler argent ou œuvres d’art 3. 4. 5. 6. 7.

« Panama Papers » : Le récap’, épisode 1. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jérémie Baruch Le Monde et un consortium international de 107 médias lancent dimanche 3 avril et durant toute la semaine une série de révélations de grande ampleur sur le monde opaque des paradis fiscaux et de ceux qui en profitent.

« Panama Papers » : Le récap’, épisode 1

Si vous vous sentez un peu perdu(e), voilà ce qu’il fallait retenir de la journée de dimanche dans les #PanamaPapers. 1. Panama Papers - All articles by Süddeutsche Zeitung. « Panama papers », le récap, épisode 2 : chefs d’Etat, Mossack Fonseca et un jeu.