Engagement

Facebook Twitter

Engagement des jeunes

Revue Participations 2011/1, Démocratie et participation : un état des savoirs. Page 5 à 7 Pourquoi une revue sur la participation ?

Revue Participations 2011/1, Démocratie et participation : un état des savoirs

Démocratie et participation : un état des savoirs. - livret-echo1.pdf. ENS-LSH - section de sociologie. Préparation à l'agrégation de sciences sociales.

ENS-LSH - section de sociologie

Thème " Les conflits sociaux " fiche de lecture réalisée par Emmanuel Martin (ENS Ulm) CEFAI Daniel et TROM Dany (dir.) (2001), Les formes de l’action collective. Mobilisations dans les arènes publiques, Ed. de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, coll. « Raisons pratiques » Un nouveau parti pour les quartiers populaires - Page 2. Des années de négociations, de disputes et de désillusions n’auront pas eu raison de leur détermination.

Un nouveau parti pour les quartiers populaires - Page 2

Le week-end dernier, à l’école La Fontaine de Nanterre (92), les militants associatifs du Forum social des quartiers populaires (FSQP) ont franchi une nouvelle étape en fondant leur propre parti : le FCP (Force citoyenne populaire). Un mouvement politique présenté comme « autonome, issu des quartiers et des immigrations » et destiné à « défendre les quartiers populaires et autres territoires délaissés tels que les zones rurales et les Dom-Tom », explique Zouina Meddour, issue du Mouvement de l'immigration et des banlieues (MIB). Las des politiques, tous bords confondus, qu’ils jugent ... Paroles Partagées - Des appels citoyens. Propositions du Pacte Civique, Appel autour du Pouvoir d’Agir des habitants, Pacte pour les droits et la citoyenneté…. plusieurs initiatives ont émergé depuis quelques mois pour porter dans l’espace et le débat public des aspirations fortes en terme de citoyenneté et de démocratie.

Paroles Partagées - Des appels citoyens

Plusieurs traits communs relient ces démarches. Elles affirment des volontés communes et des convergences de fond entre des acteurs associatifs qui agissent souvent les uns à coté des autres. Les réponses qu’elles énoncent pour agir sur différents problèmes majeurs dans la société mêlent étroitement des valeurs, des contenus et des principes d’action. Démocratie participative et participation citoyenne : conceptions et enjeux. Cette analyse se situe de façon particulière, en pleine crise géopolitique, sociale, écologique, politique, économique.

Démocratie participative et participation citoyenne : conceptions et enjeux

Plusieurs crises se conjuguent le contexte actuel est caractérisé par une conjonction de crises ou d’impasses : une crise écologique, de long terme, qui a débuté depuis la seconde moitié du XIXème siècle avec l’exploitation industrielle, et qui s’accélère depuis 20 ans. Elle devient aujourd’hui explosive au sens propre du terme, avec les effets de plus en plus lourds des dérèglements climatiques et les conséquences du tsunami et des catastrophes nucléaires en série au Japon. Mais les atteintes à la biodiversité ne sont pas moins graves à moyen terme. l’impasse énergétique, qui se manifeste par une tension sur les prix du pétrole notamment et qui ne peut que s’aggraver avec la remise en cause du nucléaire.

La campagne militante de Hollande expérimente le «modèle bostonien» Quand on rencontre Marc Mancel, responsable de la mobilisation dans l’équipe de campagne, au QG de François Hollande, pour causer dispositif militant, on est d’abord noyé par l’avalanche de chiffres et d’objectifs. 150.000 volontaires, huit pôles régionaux de formation, un organigramme pyramidal où l’on croise formateurs nationaux, animateurs locaux et militants de terrain, 5 millions de foyers visés, un site internet d’«activisme» sous la houlette de Julien Dray (Vivement-mai.fr), une opération “Faites du changement” prévue le 17 mars prochain, avec 3.000 à 5.000 points de rencontre sur le territoire… Et puis, Marc Mancel, ancien soutier du courant Nouveau parti socialiste, resté proche de Vincent Peillon, évoque au détour ...

La campagne militante de Hollande expérimente le «modèle bostonien»

Politique Autrement. (Voir aussi : « Des orientations de Politique Autrement et de son éthique intellectuelle ») Politique Autrement est un lieu d’élaboration, de formation et de débat en dehors des clivages partisans, du politiquement et du moralement « correct ».

Politique Autrement

Il veut contribuer au développement de l’esprit civique par la tenue de réunions, de conférences, de séminaires... qui visent à développer l’autonomie de jugement, à partager le patrimoine culturel, à faire le lien entre les intellectuels qui ont le souci de comprendre le monde et ceux qui se trouvent en situation d’action et de responsabilité dans les différentes sphères d’activité.

Politique Autrement ne travaille pour aucun parti ni aucun groupe politique, mais il n’entend pas pour autant satisfaire indifféremment tous les choix. Nos principes excluent tout extrémisme de droite comme de gauche, toute politique ne respectant pas l’autonomie de la société et des individus. Un nouvel art de militer. Daniel est parti ce mardi 12 Janvier.

Un nouvel art de militer

C’était un militant, un intellectuel , un camarade, un ami. Né en 1946, il aura mis sa vie au service de la défense des idées marxistes révolutionnaires. Le nouveau militantisme aveugle . Le Rationalisme traditionnel sépare la théorie et le pragmatique.

Le nouveau militantisme aveugle .

La pensée serait dans l'esprit mais l'existence est, pour lui, hors de l'esprit. Dès lors les deux formes de réalité ne peuvent plus se joindre. Si l'on met par hypothèse la pensée en dehors de l'existence, l'abîme qui les sépare ne peut plus être franchi. La seule manière de résoudre la difficulté, ce serait donc de ne pas admettre ce vide entre l'existence et la pensée. Si la pensée est un élément du réel, si la pensée fait partie de l'existence et de la vie, il n'y a plus d'« abîme », il n'y a plus de « saut périlleux ». 137.pdf (Objet application/pdf) Présentation de Participe-Futur. Untitled.

Tous au Larzac !

Colibris - Mouvement pour la Terre et l'Humanisme. L’Université des Colibris a été le dernier temps fort de la campagne "Tous Candidats", pour construire notre programme citoyen.

Colibris - Mouvement pour la Terre et l'Humanisme

Ce programme vise à établir une feuille de route destinée aux élus (locaux, nationaux, européens) et à l’ensemble des citoyens. Il permettra également aux associations de la société civile de s’inscrire dans une démarche de plaidoyer auprès des institutions nationales et européennes. Objectif : définir les recommandations et les priorités à mettre en œuvre dans les cinq prochaines années. Revivez l'Université des Colibris en vidéo ! Trois cents participants se sont réunis du 10 au 14 juillet aux Amanins pour l’Université des Colibris. Organiser un Forum Ouvert : trucs, astuces, ... Quelques outils pour le forum ouvert Pour vous aider dans l'organisation d'un forum ouvert : Sur le portail Colibris d'Ekopedia, vous retrouverez une rubrique "Campagne Tous Candidats - Transformons nos Territoires".

Dans cette rubrique sont disponibles les articles suivants : Ces articles vous permettront d'avoir une vision globale sur ce qu'est la campagne Tous Candidats et un forum ouvert. Livretdaccompagnement.pdf (Objet application/pdf) Des initiatives qui construisent l’avenir... Tweetez citoyens. Monde numérique, monde d'informations, mais monde doué de raison(s). Autant la solliciter donc. Pour OWNI, le philosophe Jean-Paul Jouary s'arrête sur nos accélérations. Pour penser ce monde-ci. Etre et rester insoumis (3) Le blog que vous cherchez n'est plus accessible depuis cette adresse. Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante : etat.critique-blog.politique.over-blog.com Liste des articles du blog etat.critique-blog.politique.over-blog.com : La fin d'un blog...

Bonjour, J'ai décidé d'arrêter ce blog pour diverses raisons. De l'indignation à l'action concrète. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Claude Alphandéry, président du labo de l'ESS et président d'honneur de France Active S'il y a un domaine qui devrait aujourd'hui susciter l'indignation, c'est bien la puissance démesurée d'une oligarchie financière qui est à la source des crises que nous traversons.

Pourquoi, alors que la richesse a crû beaucoup plus rapidement que la population en France, y a-t-il 5 millions de personnes sans emploi ? Pourquoi l'échelle des salaires dans l'entreprise peut-elle désormais atteindre des sommets insupportables, de 1 à 1 000, et au-delà, alors que de grands capitalistes comme Henry Ford ou JP Morgan, jugeaient, il y a moins d'un siècle, que 1 à 20 était le maximum acceptable ? Pourquoi, alors que nous avons consenti 4 500 milliards d'euros d'aides aux banques européennes depuis la crise de 2008, ne sait-on encore rien ou si peu de l'utilité sociale et environnementale de notre argent, de notre épargne ?