background preloader

Spotted

Facebook Twitter

La Page Spotted des Médiateurs Numériques. « O toi la jolie Médiatrice Numérique qui a animé le Diaspora Camp, sache que si tu veux recommencer, je te suivrais.. » Le phénomène « spotted » consiste à déclarer sa flamme à un inconnu de manière anonyme à travers un compte lui même anonyme. 90% du temps les messages laissés par les jeunes sont plutôt fleur bleue, mais parfois cela dérape et ce sont les dérapages qui inquiètent la communauté éducative (voir cet article du cafépédagogique).

La Page Spotted des Médiateurs Numériques

Un phénomène nouveau ? Le « spot » est un objet littéraire, qui de surcroit obéit à quelques règles. Le déclarant doit être anonyme tout comme la personne faisant l’objet de la déclaration. Le style littéraire adopté peut être libre, mais une certaine tendance à la rime s’observe. Seul le support change, soit dit en passant je ne suis pas sur qu’un « trash spot » soit plus simple à appréhender parce que graver dans le stuc. Stop au harcèlement !

Personnellement, j’ai lu quelques centaines de spots et ils étaient très fleur bleue. Internet responsable. Spotted Henri IV. "Spotted": le courrier du cœur version Facebook des étudiants. RÉSEAUX SOCIAUX - "Le première fois que je t'ai vu, Je t'ai pris pour un fruit défendu, Mon cœur n'a fait qu'un tour, Avant de battre comme un tambour, Tu as les cheveux châtain clairs, Tes tâches de rousseur me font fondre, Je ne connais rien de toi, Je te donne rendez-vous, demain, à la cafet' pour ton thé de la pause de 10h.

"Spotted": le courrier du cœur version Facebook des étudiants

" Il ne s'agit pas d'un courrier du cœur dans le journal local, d'un petit mot ou d'un mail anonyme, mais du dernier message publié sur la page Facebook "Spotted" de l'université Lyon 3. Et "Spotted" ("repéré" en français), c'est le nom du nouveau phénomène de drague étudiant.

Sur ces pages, les utilisateurs de Facebook peuvent déclarer, en tout anonymat, leur amour à un inconnu, en espérant être contacté... ou tout simplement pour dire ce qu'ils ont sur le cœur. Retrouvez plus de messages vus sur des pages "Spotted" dans le diaporama en fin d'article. Depuis les Américains s'y sont mis, mais les Français aussi. Jusqu'à 40 annonces par jour Loading Slideshow. Myself & Co : Déclarez votre flamme avec Spotted, le nouveau phénomène Facebook - L'Etudiant Trendy. Pour retrouver un(e) inconnu(e) croisé(e) dans la rue, vos parents avaient droit aux petites annonces dans Libération, vous avez droit à des pages spéciales sur Facebook.

Myself & Co : Déclarez votre flamme avec Spotted, le nouveau phénomène Facebook - L'Etudiant Trendy

Nouveau concept du réseau social, ces pages « Spotted » (comprenez « Localisé ») vous permettent de créer une page à propos d’un lieu, pour y déposer vos annonces « Je t’ai vue en cours de droit, 3ème rang, tu portais un pull rouge… ». Inutile de vous dire que les universités et écoles sont déjà nombreuses à posséder leurs pages Spotted, tant les campus sont des lieux de rencontre potentiels. Originaire des Etats-Unis, puis importé, de Belgique et d’Allemagne, le phénomène s’est étendu au-delà des campus et lieux d’étude. Les lignes de transport franciliennes, (par exemple le RER A) ont presque toutes leur page. Dites-le avec des « Like ». La démarche est enfantine.

Pas dit que vous retrouverez l’élu(e) de votre cœur avec ce principe (encore faut-il lire la page), mais ça permet de s’amuser un peu. Le phénomène Spotted: quand Facebook joue à Cupidon. Ce billet a été lu 4366 fois.

Le phénomène Spotted: quand Facebook joue à Cupidon

À votre tour? Spotted, vous connaissez? Vous n’osez pas déclarer votre flamme? Pas de souci, Facebook s’en charge pour vous via Spotted, le sauveur des amoureux transis! Si vous êtes étudiant et que vous avez passé tout votre blocus sur Facebook (ce qui est très probable), vous n’avez pas pu louper le phénomène « Spotted ». Une vraie succes story « Spotted on » signifie littéralement « repéré à ».

Le 18 décembre passé, c’est l’ULB qui a inauguré le concept avec une page Facebook spéciale « Spotted: campus ULB ». Face à ce succès grandissant, le phénomène s’est étendu aux autres Universités et Hautes Ecoles du pays: UCL, IHECS, ULG, UMONS… Et ce n’est pas tout, les pages « Spotted » fleurissent aussi en dehors des campus. Mais au fond, comment ça marche? Rien de plus simple! Attention par contre, il faut respecter certaines règles.