background preloader

Propagande daesh

Facebook Twitter

Stop Djihadisme, Décrypter la propagande djihadiste - Stop Djihadisme. Qui sont-ils ?

Stop Djihadisme, Décrypter la propagande djihadiste - Stop Djihadisme

Stop-Djihadisme : les dangers de l’embrigadementpar Ministere_interieur Les Français qui ont aujourd’hui rejoint les groupes terroristes sont majoritairement des jeunes, parfois mineurs. Ils sont amenés à participer à des opérations criminelles et peuvent aussi être séquestrés et souvent maltraités. De plus en plus de jeunes filles ou de jeunes femmes sont victimes de violences sur place. Certains d’entre eux, découvrant la réalité derrière la propagande, veulent rentrer en France et en sont empêchés.

Les jeunes qui ont été endoctrinés et convaincus de partir sont issus de tous les départements, y compris ultra-marins, de tous les milieux, favorisés comme défavorisés, urbains comme ruraux, des centres-villes comme des banlieues. Un jihadiste de l’État islamique contacte "Les #Observateurs"… mais cela ne se passe pas comme prévu. Etat islamique : expert en recrutement. Une nouvelle campagne-choc pour éviter de nouveaux départs au djihad. Dans le premier des quatre spots, c’est Baptiste, un papa à la carrure de rugbyman et au regard triste qui raconte d’une voix triste comment sa vie s’est transformée en tragédie le matin où sa fille de 17 ans a fugué pour la Syrie.

Une nouvelle campagne-choc pour éviter de nouveaux départs au djihad

Depuis plusieurs semaines, Léa portait en cachette une burqa lorsqu’elle se rendait sur les lieux du stage qu’elle effectuait dans le cadre de ses études. Sa responsable de stage n’a jamais prévenu les parents de Léa, qui ne se doutaient de rien. Ils ont appris trop tard la fuite de leur fille, une adolescente joyeuse, qui quelques mois plus tôt, dansait sur Rihanna ou Beyoncé. Léa est partie avec un jeune homme radicalisé qu’elle avait rencontré sur internet. Ce jeune homme, Abdoul Wadoud, est l’un des porte-parole de Daech en Syrie. Etat islamique : "rien n'est diffusé sans l'accord du ministère de l'information" Et pourtant, ils communiquent.

Etat islamique : "rien n'est diffusé sans l'accord du ministère de l'information"

L'Etat islamique, Al-Qaida, Boko Haram : ces mouvements djihadistes qui depuis quelques mois font régulièrement la Une de la presse mondiale ne se contentent pas de guerroyer. Ils font de la com', par le biais de vidéos et de journaux, pour magnifier leurs faits d'armes et leurs réalisations sur le terrain.Que nous apprennent leurs messages sur eux, et sur les territoires qu'ils contrôlent ? Quelles sont dans cette propagande la part de vérité et la part de tromperie, si tant est qu'on puisse les distinguer ? Que nous apprennent enfin leurs messages sur les liens qu'ils entretiennent éventuellement entre eux ? Pour répondre à ces questions, nos invités sont David Thomson, journaliste à RFI et auteur de Les Français djihadistes (Les Arènes, 2014), et Yvan Guichaoua, enseignant-chercheur à l'université de East Anglia, spécialiste des groupes armés opérant au Sahel.

"Envoyé spécial" décrypte les codes de la propagande jihadiste sur internet. Voir la vidéo Hela Khamarou Francetv info Mis à jour le , publié le En à peine un an, le mot "Daech" ou groupe État islamique s’est répandu dans les médias.

"Envoyé spécial" décrypte les codes de la propagande jihadiste sur internet

Les membres de ce groupe jihadiste qui combat de l’Irak à la Syrie sèment la terreur partout où ils passent en commettant des actes barbares. Pourtant, lors de la prise de Mossoul en Irak, en juin 2014, ces hommes étaient moins nombreux que la police irakienne dans la ville. Une machine de guerre médiatique La réponse repose sur le rôle essentiel dévolu par Daech aux images. The Islamic State (Part 2)

The Islamic State, a hardline Sunni jihadist group which formerly had ties to al Qaeda, is now in control of a large swath of territory in Iraq and Syria.

The Islamic State (Part 2)

The group, which adheres to the strictest form of Sharia law, is determined to establish a caliphate that stretches across the Middle East and into the rest of the Muslim world. As the Islamic State continues its violent expansion in Syria and Iraq, it is also working to win the hearts and minds of new recruits and potential new members in areas it controls.

In Part 2 of VICE News' exclusive look at the emergence of the Islamic State, filmmaker Medyan Dairieh meets an Islamic State member from Belgium who works to indoctrinate some of the youngest members of the group. He also gains further insight into the minds of Islamic State fighters as they host celebrations and military parades featuring American tanks and APCs seized from the Iraqi army. Dans la folie de « 19 HH », principal canal français de propagande djihadiste. Cette série de « films documentaires », tous disponibles en ligne, est selon le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'Islam le principal point d'entrée dans l'autoradicalisation.

Dans la folie de « 19 HH », principal canal français de propagande djihadiste

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau Omar Diaby, également connu sous son pseudonyme Omar Omsen, est apparu mercredi 2 décembre pour la première fois dans une vidéo à visage découvert. Ce Franco-Sénégalais de 39 ans, méconnu du grand public, est considéré depuis plusieurs années comme l'un des plus influents recruteurs djihadistes en France. Son nom a été plusieurs fois cité par les jeunes radicalisés repentis ou rattrapés par la justice. Lire (en édition abonnés) : Devant le tribunal, le parcours amateur de trois candidats au djihad Comment ont-ils connu Omar Diaby ?

Sur YouTube, les abonnés à la chaîne d'Omar Diaby s'élèvent à un peu plus de huit cents. Quel est le contenu de ces vidéos ? Quel Islam défendent-elles ? 19 HH l'histoire de l'humanité (Partie 1) StopDjihadisme : analyse d'une vidéo controversée.