background preloader

Terrorisme en France nov 2015

Facebook Twitter

Eagles of Death Metal Discuss Paris Terror Attacks. Attentats du 13 novembre : une histoire européenne. Eagles of Death Metal Discuss Paris Terror Attacks. Le déroulé exact des attentats du 13 novembre. Le procureur de la République de Paris, François Molins, a tenu ce samedi à 19 heures une conférence de presse dans laquelle il a livré le déroulé exact des attentats de vendredi soir et donné des premières précisions quant au profil des terroristes.

Le déroulé exact des attentats du 13 novembre

Le procureur a annoncé que le bilan actuel est de 129 morts, 352 blessés dont au moins 99 en état d’urgence absolue, tout en précisant que c’est un premier état des lieux «provisoire et évolutif compte tenu du nombre de blessés». Ce sont bien sept terroristes qui ont fait usage de «fusils d’assaut de type kalachnikov de calibre 7-62mm» et d’un «dispositif explosif identique visant à faire un maximum de victimes en se donnant mort».

CARTE INTERACTIVE - Attentats à Paris : lieux, actions, déplacements... Le parcours des équipes terroristes le 13 novembre. Par Morgane Giuliani , Ambre Lefèvre La série d'attentats qui a frappé l'agglomération parisienne le 13 novembre au soir a fait, selon un bilan provisoire, 129 morts et 352 blessés.

CARTE INTERACTIVE - Attentats à Paris : lieux, actions, déplacements... Le parcours des équipes terroristes le 13 novembre

Les attaques ont été menées par huit terroristes, dont sept sont morts. Attentats à Paris : comment s'est déroulée l'attaque au Bataclan ? Vendredi 13 novembre, le Bataclan affiche complet.

Attentats à Paris : comment s'est déroulée l'attaque au Bataclan ?

Le vendredi 13 novembre 2015, une série d'attentats terroristes ont touché Paris. Retrouvez notre site dédié afin de tout comprendre sur ces attentats, ses auteurs et les réponses de la France. Vu de Russie . Attaques de Paris : “Votre douleur est la nôtre” Des citoyens ont déposé des gerbes de fleurs devant l’ambassade de France à Moscou.

Vu de Russie . Attaques de Paris : “Votre douleur est la nôtre”

Bien au-delà de son implication militaire en Syrie, la France est visée en raison de sa culture et de ses valeurs occidentales, estime un quotidien moscovite. “Cette tragédie témoigne de façon évidente de la nature barbare du terrorisme, qui lance un défi à la civilisation humaine. Pour combattre ce mal, il faut unir véritablement les efforts de toute la communauté internationale”, a déclaré le président russe Vladimir Poutine, ce matin du samedi 14 novembre, via un télégramme adressé à la présidence française, rapporte le quotidien en ligne Gazeta.ru. Le président russe a également assuré que son pays était prêt à porter assistance à la France dans l’enquête sur les attentats qui ont fait au moins 128 morts dans la capitale hexagonale, vendredi 13 novembre. “Parisiens, Francais, nous sommes avec vous ! Vu du Mali. Attaques de Paris : la France doit rester debout.

Un éditorialiste malien encourage la France à “rester debout” et à poursuivre sa mission de sentinelle contre l’obscurantisme.

Vu du Mali. Attaques de Paris : la France doit rester debout

Les attentats contre la France “prouvent sans l’ombre d’un doute que l’ambition du terrorisme est de faire de la France un théâtre d’opération”, écrit le journaliste Adam Thiam sur le site malien Maliweb.net. La France s’engage militairement sur tous les fronts de la liberté, de la Syrie à l’Afghanistan, au Mali comme dans tout le Sahel, partout où “la vie n’a pas de sanctuaire et où elle peut être mitraillée ou dynamitée”, écrit l’éditorialiste. Ce pays et ses valeurs se dressent avec force “contre la nouvelle géopolitique du chaos et de la peur”. Au côté des Etats-Unis, qui ont connu le 11 septembre, la France est devenue “une sentinelle vigilante contre les forces obscurantistes”, poursuit l’éditorialiste.

C’est pourquoi, conclut Adam Thiam, “nous devons être avec Paris de nouveau frappé, Paris de nouveau martyrisé, mais Paris debout”. Attentats de Paris. La musique en première ligne. Le monde de la musique est en émoi après l’attaque contre le Bataclan, vendredi 13 novembre.

Attentats de Paris. La musique en première ligne

“Les attentats de Paris sont la première attaque directe contre la musique”, souligne le Irish Times, reprenant les propos de Bono, le leader du groupe U2, qui a décidé d’annuler son concert prévu samedi 14 novembre à Paris. Ce soir-là, le groupe irlandais s’est recueilli devant le Bataclan, y déposant des bouquets de fleurs pour rendre hommage aux 129 personnes tuées durant les attentats. Parmi elles se trouvait notamment le responsable du merchandising qui tournait avec The Eagles of Death Metal, le groupe qui donnait une représentation lors de l’attaque mortelle du vendredi 13. Le concert au Bataclan, “une fête de perversité” selon Daech Le fait que des lieux de concert puissent être pris pour cible avait été évoqué depuis l’arrestation en août dernier d’un homme de retour de Syrie qui projetait de commettre un attentat contre une salle de concert. Témoignage. “Est-ce ici que je veux que mes enfants grandissent ?” Paris. Ils ont frappé la jeunesse et la mixité. Les assaillants s’en sont pris au cœur de la capitale, celui que fréquente la jeunesse venue de tous les milieux, souligne le journaliste du site américain Fusion.

Paris. Ils ont frappé la jeunesse et la mixité

Depuis le 13 novembre, le triangle d’or de la culture jeune à Paris est couvert de sang. Nous commençons peu à peu à entrevoir l’étendue des attentats qui ont frappé la ville vendredi soir. Mais nous sommes sûrs d’une chose, c’est que ces attaques, par leur échelle et leur coordination, sont sans précédent, du moins à Paris. Les terroristes ont essentiellement visé le centre de la capitale, sur la rive droite. Vu du Royaume-Uni. “On admire la réaction des Français” La solidarité dont font preuve les Français face aux attentats force l’admiration, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens, estime Charles Bremner, correspondant à Paris du quotidien britannique The Times.

Vu du Royaume-Uni. “On admire la réaction des Français”

Quelle est votre réaction après les attaques du 13 novembre ? Ce n’est pas vraiment une surprise, tout le monde redoutait un attentat. On savait qu’il y avait des personnes formées au djihad, à l’étranger mais aussi en France, et qui pouvaient frapper dans l’Hexagone. Il est évident qu’on ne peut pas tout empêcher dans une démocratie. Depuis Charlie Hebdo, on se doutait que quelque chose allait arriver. Attentats à Paris. Une atrocité annoncée. Les attentats contre Paris étaient non seulement prévisibles mais ils risquent de se répéter ailleurs.

Attentats à Paris. Une atrocité annoncée

L’engagement minimum de l’Occident en Irak et en Syrie revient à abandonner la région à une spirale de violence croissante et incontrôlable, soutient l’écrivain américain Adam Kirsch. C’est en fin de journée que la nouvelle des attentats terroristes de Paris est parvenue à New York, à l’heure où les gens rentraient chez eux en bus ou en métro et commençaient à remplir bars et restaurants. Mais de nos jours, quand ce genre d’information tombe, cela n’a plus rien de communautaire – nous n’avons plus besoin de nous rassembler autour d’un téléscripteur sur Times Square ni même devant une télévision qui diffuserait CNN, ce que tant d’Américains se souviennent avoir fait le 11 septembre.

Témoignage. Une attaque contre notre joie de vivre ici. Ancien correspondant en France du quotidien Die Welt, Sascha Lehnartz, a vécu à Paris à proximité du Bataclan où un carnage a été perpétré par des terroristes le 13 novembre.

Témoignage. Une attaque contre notre joie de vivre ici

Il raconte la vie dans son ancien quartier et rend hommage à ses anciens voisins. J’ai habité cinq ans à côté du Bataclan. Pendant cinq ans, je suis passé chaque jour devant. Parfois en marchant, parfois en courant en allant faire mon jogging au Jardin des Plantes, parfois chargé de sacs de courses du Carrefour City. Parfois, parce que je devais aller à la poste, juste à côté. La salle de concert a un joli tableau d’affichage vieillot, dont on change les grandes lettres chaque matin, parce qu’un nouveau groupe joue chaque soir.

Vu du Maghreb. Attaques de Paris : c’est l’humanité tout entière qui est visée. Attentats de Paris. Nous sommes tous occidentaux. Ce n’est qu’en prenant pleinement conscience de ce qu’ils sont que les pays occidentaux parviendront à défendre leur culture et la démocratie, défend le directeur de La Repubblica. L’homme qui sort de chez lui vendredi [13 novembre] pour aller au stade, au restaurant ou au théâtre ne sait pas qu’il va être traqué par d’autres hommes qui, au même instant, sont en train d’ajuster leur ceinture d’explosifs, de fourrer des fusils dans un sac, des mitraillettes et des bombes dans un autre. Terrorisme. Attentats de Paris : la traque d’Abaaoud est terminée. Attentats à Paris. Les réseaux sociaux au coeur du deuil collectif.

Etat islamique. Portrait : Abou Moussab Al-Zarqaoui, le fondateur de Daech. France. Terrorisme et climat : Paris entre deux feux. “Peut-on continuer de convaincre de la nécessité d’un accord contraignant sur le réchauffement climatique alors que la priorité, depuis les attentats du 13 novembre à Paris, est devenue la riposte militaire à l’Etat islamique ?” C’est la question qui se pose à François Hollande, relève le journal suisse Le Temps, qui souligne que la semaine diplomatique du président français est “assurée d’être la plus intense de son quinquennat”.

Et le quotidien d’égrener l’agenda du président français qui, après avoir rencontré le Premier ministre britannique David Cameron lundi 23 et le président américain Barack Obama le 24, il s’entretiendra avec la chancelière allemande, le Premier ministre italien, le 25, puis avec le président russe, jeudi 26. Radicalisation. Les repentis du djihad, notre meilleure arme. Terrorisme. Qui est Abdelhamid Abaaoud, le djihadiste tué dans l’assaut de Saint-Denis. Le parquet de Paris indique avoir formellement identifié le corps d’Abdelhamid Abaaoud, “plus grand recruteur en Europe de combattants pour Daech”, tué le 18 novembre dans une opération du RAID. Attentats de Paris. Au Bataclan, trois terroristes français. Enquête. Daech : derrière le culte de la mort, une bureaucratie méthodique. Du contrôle des ressources à la gestion des territoires qu’ils occupent, de la pêche et des codes vestimentaires à la vente d’articles de contrefaçon et au système d’admission à l’université, Daech établit des règles sur tout.

The Guardian les a étudiées dans une enquête qui montre que les djihadistes construisent leur Etat méthodiquement et depuis longtemps. John Kerry a qualifié ses membres de “monstres psychopathes”, François Hollande les appelle des “barbares”, et David Cameron les décrit comme ayant le “culte de la mort”. Enquête. Djihadisme : comment arrêter les martyrs en France ? Enquête. Les confessions d’un espion de Daech. Enquête. La puissante machine à cash de Daech. Des millions de dollars en billets de banque entrent tous les jours dans les territoires contrôlés par l’organisation Etat islamique ou en sortent, via un vaste réseau de bureaux de change.