background preloader

Culture scientifique et vulgarisation

Facebook Twitter

JdB 2.17 De l'acceptation d'un article à sa publication | morganeurli. Entre ces deux étapes, l'acceptation de votre article et sa publication, il reste quelques étapes importantes : la relecture des épreuves, la signature du copyright et de divers autres documents. Je vous parlais déjà de tout cela ici, il y a deux ans. J'ai également travaillé cette semaine sur le résumé graphique et les "highlights" liés à cet article.

Le résumé graphique a pour but, comme son nom l'indique, de résumer schématiquement votre article. Les "highlights" que l'on pourrait traduire par "faits saillants" dans ce cas, consistent à un résumé de votre article en 4-5 phrases qui ne dépassent pas 85 caractères, espaces compris. En gros, vous devez résumer votre article de 12 pages (format revue) ou 46 pages (format word) en 5 tweets de 85 caractères ! Ce qui donne : - Is it possible to conserve boreal forest attributes and increase wood production? - We studied structure, composition and productivity in natural and managed forests. C'était une première pour moi. L’évolution (partie 1) | Pellentzarium. Suite à une rencontre fortuite, je vous parle d’un sujet que j’aime beaucoup : l’évolution du vivant. L’évolution est pour moi l’élément qui unifie toute la biologie.

Je vais essayer de couvrir cela au mieux, avec plusieurs posts consécutifs. Voici donc le début d’une petite série… * En fait, c’est possible d’hériter de caractères acquis à travers l’épigénétique. Je vous renvoie aussi vers un court article d’Echosciences. ** Voir ici Ah, et juste pour la route, même si on parle de « Théorie de l’évolution« , l’évolution est un fait avéré. 2 clics pour protéger vos données : il faut cliquer une première fois pour rendre le bouton actif et une seconde fois pour envoyer votre recommandation sur Facebook. [PODCAST] La folle histoire de l’Univers 36. [Oui, JE SAIS, je suis (très très) à la bourre. Mais je me suis rendue compte que c'était très difficile d'écrire deux chroniques scientifiques par semaine en même temps qu'un podcast sur les mêmes sujets.

Alors maintenant que la saison de "La tête au carré" est terminée, je vais peut-être pouvoir rattraper mon retard de ces 6 derniers mois...] [Chère Anne-So, mille excuses, j'ai dû tailler ton reportage à la hache Tu avais intégré la bande-annonce de COSMOS mais malheureusement, Youtube l'a bloquée, j'ai donc dû la couper... Bonjour à tous ! Et commençons par l’événement de ce début 2014 avec bien sûr le réveil de Rosetta, dont je vous avais parlé à l’épisode précédent… Elle avait été programmée pour se réveiller le 20 janvier dernier à 11h après une sieste de 957 jours… Et le temps que le réveil sonne, qu’elle se remette en route, qu’elle se réchauffe – parce qu’à 700 millions de kilomètres du Soleil, il fait froid ! Elle est pas encore arrivée, Rosetta, mais elle tient le bon bout.

Dans les testicules de Darwin. My Journey Archives - Astronaut Abby. Carnets de doctorat. Indésciences - Blog d'information scientifique par des étudiants en science. Sweet Random Science. Écrire pour Espèces - Especes. Au sommaire Découvrez Espèces, une revue de vulgarisation scientifique dédiée aux sciences naturelles ! Espèces vous propose d'entrer au cœur de la recherche scientifique : son contenu est principalement assuré par les scientifiques, mais vous y trouverez aussi des reportages, une illustration de qualité, des interviews et des actualités. Devenez membre du site Cette démarche vous permettra d'accéder gratuitement aux compléments d'articles, et d'être tenu au courant de toutes les actualités de la revue. Mise à jour le 28/11/2014 Entr'espèces / Une association lumineuse bibliographie détaillée et Loutres anti-pollution (supplément au n°12) La Terre, c’est la vie ! (sommaire complet ici). N'hésitez pas à nous rejoindre sur facebook ou à nous laisser vos suggestions sur ce site Découvrez la revue en images, d'un clic sur les vignettes Espèces est une revue associative indépendante qui bénéficie de l'aide du CNL, de l'IMBE et, bien, sûr de la vôtre.

Vous êtes chercheur, étudiant ou amateur éclairé ? Plume! | Réseau de vulgarisation scientifique, libre, ouverte et apéritive. Planète science. Entre 2002 et 2013, ce périodique trimestriel tenait le public informé du travail de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Le journal vulgarisait la science, afin de contextualiser le travail de l’UNESCO et faciliter la compréhension de questions essentielles telles que le changement climatique ou le besoin de verdir l’économie et améliorer la gestion des ressources naturelles.

Tous les numéros produits en anglais (2002-2013 ), arabe (2008-2010), français (2002-2012), espagnol (2006-2012), malaisien (2007-2008) et russe (2006-2011) sont en libre accès et peuvent être consultés ici. Les articles sont également regroupés par thème et par région. Entre 2002 et 2011 Planète Science a été distribué quatre fois par an à plus de 11 000 lecteurs à travers 192 pays. Droits d'auteur : Tous les articles peuvent être reproduits sous réserve que Planète science, l’UNESCO et les auteurs des articles soient crédités. Blogues. Les érables à l’assaut des montagnes au Québec? | Acfas | magazine Découvrir | décembre 2014. [Ce texte est parmi les cinq lauréats du Concours de vulgarisation de la recherche de l'Acfas, parrainé par le Secrétariat à la politique linguistique du Québec].

Les chercheurs en écologie n’ont encore jamais croisé de Hents, ces arbres humanoïdes arpentant la forêt, tout droit sortis de l’imagination de Tolkien. Pourtant, il est maintenant bien connu que les arbres se déplacent... ils « marchent » vers les pôles et les plus hautes altitudes en réponse au réchauffement climatique. Bien sûr, ce ne sont pas les individus qui migrent mais l’espèce et ce grâce à la dispersion des graines. Et les aires de répartition des arbres ont toujours évolué, avec les changements climatiques passés et aujourd’hui en réponse au changement actuel. Les arbres constituent les espèces clés structurant les forêts, et ces dernières jouent un rôle capital dans la régulation de nombreux cycles notamment celui de l’eau et du carbone. Les arbres ne migrent pas assez vite… Promenons-nous en forêt? Titres et communication scientifique. Lorsque des chercheurs écrivent un article, un rapport ou préparent une communication orale, ils passent beaucoup de temps à réfléchir au contenu et ont tendance à négliger leur titre.

Pourtant, il s’agit de l’élément le plus important ! Il doit donner envie à votre public de poursuivre sa lecture ou d’assister à votre discours. Avant de lister les caractéristiques des bons titres scientifiques, revenons sur leurs différentes formes. Il existe trois types de titres : - Déclaratifs, ils décrivent les principaux résultats (exemple : « Un protocole de remédiation cognitive améliore la mémoire des patients atteints de la maladie d'Alzheimer). - Descriptifs, ils décrivent le sujet de l’article mais ne révèlent pas les conclusions (ex : « Les effets d’un protocole de remédiation cognitive sur la mémoire des patients atteints de la maladie d’Alzheimer »).

En général, le titre est écrit au début du travail de rédaction. Attirer l’attention du lecteur Être concis et spécifique. Balades et Biodiversité ! Vulgarisation | News Masteres. Science de comptoir - ISSN : 2270-4310 | Einstein, ils lui ont mis son cerveau dans un bocal, moi j'appelle pas ça un génie mais un cornichon. Passeur de sciences | Petites et grandes nouvelles dans l'actualité des sciences et de l'environnement. Agence Science-Presse | Parce que tout le monde s'intéresse à la science.

En Direct du Labo (@EnDirectDuLabo) | Twitter... Physêka. Agence Science-Presse | Parce que tout le monde s'intéresse à la science. Blogosphère | Collectif Conscience. Le Sense of Wonder. Chercheur jour après jour. Matières Vivantes | Physique, Biologie, évolution, et tout le reste ... par Tom Roud.