background preloader

Procès criminels de guerre

Facebook Twitter

Le procès de Nuremberg. Les procès de Nuremberg - Francetv Éducation. « des exécutions très cruelles pas seulement pour les victimes » extrait du septième volet de jusqu’au dernier. la destruction des juifs d’europe de William Karel et Blanche Finger (Zadig Productions).

Les procès de Nuremberg - Francetv Éducation

Les Alliés ont décidé très tôt de juger les criminels nazis : la déclaration de Moscou (30 octobre 1943) dispose qu’ils passeront devant la justice dans les pays où ils ont commis leurs crimes, tandis que les hauts responsables (accords de Londres, août 1945) comparaîtront devant un tribunal international, à Nuremberg, ville symbole du nazisme. Le procès principal se tient de novembre 1945 à octobre 1946, pour quinze accusés, dont Göring – plus haut responsable du IIIe Reich encore vivant –, les deux chefs de l’armée – Keitel et Jodl – ainsi que d’anciens ministres et responsables régionaux. Le Procès de Nuremberg: Juger pour l'histoire ? Le 20 novembre 1945 s’ouvre le procès de Nuremberg.

Le Procès de Nuremberg: Juger pour l'histoire ?

Cette ville, autrefois scène des grandes messes national-socialiste, va abriter durant 10 mois une des plus importantes procédures juridiques du XXe siècle. 24 hauts responsables du Troisième Reich, vont devoir y répondre de chefs d’accusation d’une exceptionnelle gravité, et les condamnations qui s’en suivront feront jurisprudence, posant les bases d’un nouveau volet du droit international.

Pourtant, on ne peut nier la dimension hautement politique de ces procès, dont les enjeux concernent à la fois l’avenir de l’Allemagne et le rapport de force est-ouest. Vers un tribunal pénal international Le, ou les procès de Nuremberg constituent l’aboutissement du processus de maturation du concept de tribunal pénal international, dont on peut faire remonter l’origine aux Lumières (si ce n’est avant).

Cette commission qui regroupe dix-sept nations, n’est qu’un timide premier pas. Procès de Nuremberg 20 novembre 1945-1er octobre 1946. Procès intenté, devant un tribunal militaire international, à vingt-quatre membres du parti nazi et à huit organisations de l'Allemagne hitlérienne, inculpés principalement de crime de guerre et de conspiration contre l'humanité.

procès de Nuremberg 20 novembre 1945-1er octobre 1946

Le verdict du 1er octobre condamna : – à la pendaison, Göring (qui se suicida la veille de l'exécution du 16 octobre), Ribbentrop, Rosenberg, Frank, Frick, Streicher, Sauckel, Seyss-Inquart, Kaltenbrunner, Keitel, Jodl (Ley s'était suicidé en octobre 1945. Le cas de Krupp fut disjoint, et Bormann, en fuite, fut condamné par contumace) ; – à la prison, Dönitz, Raeder, K. von Neurath, Funk, Speer, B. von Schirach et Hess ; – furent acquittés : Schacht, Fritsch et F. von Papen. Quatre organisations furent condamnées : le parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP), la Gestapo, les SS et le SD (service de sûreté). LE PROCES DE NUREMBERG ET DE TOKYO Dossiers Apocalypse - TV5MONDE.

Agrandire Rétrecir C’est à Nuremberg, la ville des immenses rassemblements nazis, que se tient, du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946, un grand procès mettant en accusation les hauts responsables du IIIe Reich.

LE PROCES DE NUREMBERG ET DE TOKYO Dossiers Apocalypse - TV5MONDE

En avril 1946, un second procès débute à Tokyo. La politique - Le procès de Nuremberg. Du moins les accusés purent-ils librement choisir leurs avocats et présenter le système de défense qui leur paraissait le plus efficace.

La politique - Le procès de Nuremberg

Mais le grand succès du procès de Nuremberg a sans doute été, au-delà de la condamnation et du châtiment des coupables, de démonter le mécanisme de destruction mis en place par les nazis (le processus de dénazification en Allemagne devait suivre), et de faire reconnaître juridiquement les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité tout en définissant le crime de génocide.

L'introduction d'une justice internationale Dans son principe, ce procès représente quelque chose de positif puisqu'il constitue une première pierre de l'édifice d'une justice internationale. Le tribunal de Nuremberg a ébauché de fait une juridiction internationale qui s'exprime aujourd'hui dans deux instances créées par le Conseil de sécurité de l'ONU :

Les procès des criminels de guerre. Après le génocide, la loi fut un moyen d'obtenir justice.

Les procès des criminels de guerre

Après la Seconde Guerre mondiale, des tribunaux internationaux et nationaux jugèrent des personnes accusées d'être des criminels de guerre. A partir de l'hiver 1942, les gouvernements des puissances alliées annoncèrent leur détermination de punir les criminels de guerre nazis. Le 17 décembre 1942, les dirigeants des États-Unis, de Grande-Bretagne et d'Union soviétique publièrent la première déclaration conjointe mentionnant officiellement l'extermination en masse des Juifs européens et décidant de poursuivre en justice les responsables de violences à l'encontre des populations civiles.

La Déclaration de Moscou d'octobre 1943, signée par le président américain Franklin D. Les procès de Nuremberg (1945-1946) Conformément aux engagements pris par les Alliés pendant la guerre, les principaux dignitaires du régime nazi sont jugés lors du procès de Nuremberg, du 18 octobre 1945 au 1er octobre 1946, par un Tribunal militaire international (TMI).

Les procès de Nuremberg (1945-1946)

À côté des notions de crime de guerre et de crimes contre la paix, le Tribunal définit un nouveau motif d’accusation : celui de crime contre l’humanité. Il n’y eut qu’un seul Tribunal militaire international tenu en vertu du statut de Londres et il ne connut qu’un seul procès : le procès de Nuremberg. Au terme des dix mois d’audience durant lesquels aucun des 21 accusés n’a plaidé coupable, onze sont néanmoins condamnés à mort et trois acquittés. Les autres subissent des peines d’emprisonnement allant de 10 ans à la perpétuité. Le procès de Nuremberg : les accusés, le verdict et son rapport à la Shoah. Dernière modification de cette page : 03/03/2012 09:02:47 Nuremberg's trial : defendants, verdict and links with the holocaust.

Le procès de Nuremberg : les accusés, le verdict et son rapport à la Shoah

Le procès de Nuremberg. Contexte historique.

Le procès de Nuremberg