background preloader

Cahier pédagogique emi

Facebook Twitter

Prof-doc, cheville ouvrière de l’EMI. EMI comme éducation aux médias et à l’information, le sigle nouveau revêt bien des réalités, des pratiques développées dans les établissements scolaires qui mériteraient de se propager encore. Sans doute offrira-t-il un souffle nouveau à toutes ces initiatives pour lesquelles les professeurs documentalistes prennent leur part, une part particulière et nécessaire. Rencontre avec Marie-Astrid Médevielle qui, du plus longtemps qu’elle s’en souvienne, a placé l’éducation aux médias et au numérique au fronton de son métier.

Elle a obtenu son CAPES en 2002 et déjà les technologies de l’information et de la communication étaient entrées dans les CDI, cohabitant avec les périodiques et les ouvrages, dialoguant même, se complétant pour peu que quelqu’un s’empresse de souligner les liens pédagogiques. Elle est dès le départ de ceux-là, en collège d’abord puis au lycée à Sotteville-Les-Rouen. La phase de production est une étape importante où le copier-coller est aussi une base d’apprentissage. L’éducation aux médias et à l’information dans les programmes : une avancée. On ne peut que se réjouir de voir apparaître une éducation aux médias et à l’information (EMI) dans les nouveaux programmes, alors même que l’infâme terreur de début janvier faisait (re) surgir la nécessité absolue de mieux former nos élèves dans ce domaine. Je me suis efforcé, dans ma contribution aux travaux du Conseil supérieur des programmes sur le cycle 4, de donner consistance à cette éducation, inscrite dans l’article 53 de la loi de Refondation de 2013.

Ainsi l’EMI, telle que le groupe de travail que j’ai mené l’a pensée, s’appuie sur le triptyque suivant : « une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIe siècle », « une maîtrise progressive de sa démarche d’information, de documentation », « un accès sûr, légal et éthique des possibilités de publication et de diffusion ». Des professeurs-documentalistes par l’intermédiaire de la FADBEN ont réagi à ces propositions.

Pour le cycle 3, ma position est claire. L’EMI dans le socle. 10ème congrès de la Fédération des enseignants documentalistes de l’Education. Cette année, c’est l’ADBEN de Limoges qui a accueilli en octobre le 10ème congrès des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale, dont l’intitulé, « Enseigner-apprendre l’information-documentation ! Approches didactiques et démarches pédagogiques pour développer la culture de l’information des élèves », laissait présager des interventions enrichissantes pour les pratiques pédagogiques des professeur(e)s documentalistes. Un contexte de convergence « Information-documentation », « culture de l’information », « Éducation aux médias et à l’information (EMI) »... Les appellations sont nombreuses et n’induisent pas toutes les mêmes savoirs et compétences, ce qui ne facilite pas la compréhension de notre domaine d’enseignement, comme l’ont montré plusieurs intervenants lors du congrès.

La cartographie des acteurs de l’EMI présentée par les chercheurs Elisabeth Schneider, Alexandre Serres et Angèle Stadler [1] le montre bien, tentant de définir à qui appartient l’EMI. Mon corps d’enseignant. Ce qu’on voit en filmant un enseignant dans une classe, c’est d’abord un corps, de face ou de dos, en mouvement ou immobile, des gestes, plus ou moins volontaires, plus ou moins maitrisés. On le voit, mais on en parle peu, par égard aux enjeux d’image. Une excellente raison de travailler cette question en formation. Tel le comédien, l’enseignant joue de son corps dans la classe.

La notion de gestes pédagogiques regroupe l’ensemble des mouvements créés par l’enseignant et utilisés volontairement pour servir l’action pédagogique. Peraya définit l’autoconfrontation comme étant « la confrontation d’un individu avec son image de soi » [2]. Nous présentons ici un dispositif qui a été testé à l’Université d’Aix-Marseille, dans le cursus de formation initiale des enseignants de FLES (Français Langue Étrangère et Seconde). En analysant le discours des futurs enseignants face à leur image, on peut constater qu’une certaine conscientisation se met en place.

Bibliographie Goffman, E. (1974). F. Un parcours scientifique. Le projet de La Maison des Sciences, conçu dès 2000 et mis en place en 2002, cherche à développer, en partenariat étroit avec l’Education Nationale, l’idée d’un parcours scientifique de l’élève, de la maternelle à la Terminale. De quoi s’agit-il ? En nous penchant sur les activités pratiquées en classe dans le domaine des sciences, nous nous sommes rendu compte : d’une part, que les sciences étaient peu pratiquées dans les classes, hormis au collège et au lycée où il y a des enseignements de spécialité, mais que les pratiques satisfaisaient peu les élèves car les expérimentations, quand elles existent, semblent très éloignées de leurs intérêts, et peu les enseignants (difficulté à transmettre leur passion) d’autre part, que quand elles étaient pratiquées, il y avait des domaines entiers des sciences qui n’étaient pas abordés, laissant de grands vides dans la culture scientifique Démarche de projet Implication de l’élève dans sa scolarité Promotion du travail en équipe Etc...

Accueil. EMI et politique documentaire. Ce site est dédié à la mise en œuvre d’un projet de politique documentaire dans les établissements de l’académie de Grenoble. Le projet de politique documentaire dessine une stratégie capable de mobiliser les ressources et les compétences en matière documentaire au sein d’un établissement pour contribuer à la réalisation des objectifs qu’il a retenus dans le cadre de son contrat d’objectif. Il permet de susciter la réflexion sur l’utilisation adéquate des ressources documentaires : évaluation des besoins des élèves, acquisitions ou renouvellements prioritaires, collaborations entre les personnels de l’établissement ou actions partenariales... Le projet de politique documentaire a surtout pour ambition d’aider les élèves à acquérir des compétences disciplinaires et info-documentaires tout au long d’un parcours de formation.Il permet de proposer une littératie informationnelle et médiatique adaptée à leurs besoins.

Pour aller plus loin. EMI 6e : Etape 1/4- Séance 1/1 Découverte du CDI et de son règlement. Auteur : Claire Filleul (Collège Adrien Cadet - Les Avirons) Niveau : 6e Place dans la progression : Etape 1/4 Cadre : éducation aux médias et à l'information Objectif : initiation à la recherche d'information Compétences mises en jeu : SC : participer au développement de la compétence 1 (La maîtrise de langue française : Dire, Ecrire), de la compétence 6 (Les compétence civiques et sociales : Avoir un comportement responsable) et de la compétence 7 (Autonomie et initiative : Faire preuve d'initiative et Rechercher et sélectionner les informations utiles) PACIFI : fiche 4 Organisation des connaissances (Savoir se repérer dans un fonds documentaire et Savoir organiser ses propres connaissances en vue de le restituer) Modalités : Durée : 50 mn - Lieu : CDI-Demi-groupe en EMI en alternance avec un demi-groupe en français- Matériel utilisé : tableau, document papier (3quelques mots sur le CDI » texte à trous), feuilles de brouillon Pré-requis pour le professeur-documentaliste :

Un laboratoire social de géolocalisation des compétences info-documentaires et d'EMI. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’axe 2.2 des Travaux Académiques Mutualisés en documentation : des modalités innovantes de communication « Quels outils pour échanger tout au long des TRAAM ? » Les récentes modifications des programmes nous encouragent à renforcer la cohérence des apprentissages afin d’assurer un meilleur suivi des élèves. Or dans les faits, cela reste très complexe à mettre en oeuvre. Nous avons dans un premier temps contextualisé le projet. Afin d’approfondir la thématique proposée, nous avons dans un second temps observé les évolutions récentes concernant les modalités innovantes de communication et de formation : réseaux sociaux (viaéduc), Moocs, learning labs, eportfolios, pédagolabs, proflabs, autoformation dans le cadre des EPA, outils proposant la géolocalisation des projets (PRATIC, Cartoun).

Pour finir, notre travail a pour objet la réalisation d’un cahier des charges proposant la création d’un outil social de géolocalisation. Livret d accompagnement PNF EMI 325531. Publications du Clemi. Ressources pour aborder les attentats du 13 novembre à Paris et St-Denis. Vendredi 13 novembre 2015, se sont produits à Saint-Denis et à Paris des attentats meurtriers. Samedi 14 novembre, dans la soirée, le bilan faisait état de 128 morts et de 300 blessés. Ressources mises en ligne par le MEN samedi 14/11 en soirée : Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France CP de la ministre de l’éducation nationale du 14/11/2015 (soirée) Message de la ministre de l’éducation nationale aux enseignants 14/11/2015 Intervention de la Ministre sur France Inter le 16/11/2015 Sur Eduscol : Dossier web.

AAP colleges numeriques et innovation pedagogique 503735.