background preloader

Les nouveautés au CDI

Facebook Twitter

On n'a rien vu venir - Sandrine Beau. Dans la préface d'un recueil de témoignages et réflexions sur la lecture (1), les directeurs de l'école des loisirs, Jean Delas et Jean-Louis Fabre, écrivaient ceci: "Connaissez-vous deux verbes plus proches que lire et élire?

On n'a rien vu venir - Sandrine Beau

Connaissez-vous deux mots plus proches que lecteur et électeur? C'est souvent en ces temps d'effervescence politique que l'on comprend le mieux le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et donc... démocratie. " Ce récit s'inscrit également dans cette philosophie: "De l'enfant lecteur au libre électeur". Comme l'écrit Stéphane Hessel dans la préface de "On n'a rien vu venir": Amour en cage - Jean Molla. Hate List - Jennifer Brown. Il aura fallut un an à Valérie, pour se reconstruire un minimum physiquement et mentalement, après le drame horrible qu'elle et tout son lycée à vécu.

Hate List - Jennifer Brown

Son petit ami, Nick, le garçon qui lui donnait une raison de se lever le matin, le seul être qui semblait la comprendre, celui qui est dans ses moindres souvenirs positifs, est arrivé au lycée, un matin, et a tiré sur de nombreux élèves et enseignants. Blessée par balle à la jambe, elle n'a pas vu que Nick a terminé ce carnage en se suicidant. Comme si cet évènement n'était pas assez traumatisant, elle apprendra bien vite que son copain a utilisé une liste de personnes pour choisir ses victimes. La liste de la haine, sur laquelle Valérie et lui notaient les noms de ceux qui les martyrisaient à l'école, mais aussi les prétentieux, les brutes, les égoïstes, ... La panique et l'incompréhension de la jeune fille monte d'un cran quand la police et même ses proches la suspecte d'avoir orchestré ce massacre.

Je vais bien, ne t'en fais pas - Olivier Adam. Eux sur la photo - Hélène Gestern. Après tant de critiques magnifiques dont l'une des dernières signée de Piatka, m'a incitée à lire ce roman, je me lance difficilement dans un einième ressenti… cela fait déjà plus de dix jours que j'ai achevé cette fiction bouleversante.

Eux sur la photo - Hélène Gestern

Un femme recherche la vérité sur sa mère, décédée alors qu'elle n'avait que 3 ans. Une petite annonce dans un journal et un correspondant va répondre…et pénétrer dans son existence un roman épistolaire des plus captivants sur les secrets de famille, les gâchis de vie par malentendus…conventions sociales… Deux êtres vont se retrouver à reconstruire chacun leur histoire familiale qui se trouve curieusement « reliée »… Une amitié se transformant au fil des lettres, des découvertes familiales, des élucidations des non-dits, des rencontres, en Amour-fusion…« Au fur et à mesure que j'apprenais à vous connaître, j'avais l'impression que vous faisiez partie de ma vie depuis toujours. Alice au pays des merveilles - par David Chauvel, Xavier... Le Journal d'Anne Frank - BDfugue.com. Le confident - Hélène Grémillon.

Je vais me faire lyncher...Non, je n'ai pas aimé « le confident » !

Le confident - Hélène Grémillon

Oui, j'ose le dire ! Oui, j'assume ! Vite, vite, des arguments pour ne pas me faire dévorer toute crue quand même : • ¬Je reconnais que l'histoire en elle-même aurait pu être passionnante et c'est bien pour cela que j'avais acheté ce roman, en lisant la 4e de couverture et les critiques sur Babelio. La cruauté d'une femme « stérile » vis-à-vis de celle qui porte l'enfant de son mari, alors que cet état de fait avait été voulu par cette femme, a quelque chose d'excitant. Origami faciles - Beatriz de Riveira.

A nous, l'origami !

Origami faciles - Beatriz de Riveira

Le saviez-vous ? Le mot « origami » vient du japonais oru, qui signifie plier, et kami, papier. C'était, à l'origine, un passe-temps de la cour impériale japonaise. Puis il s'est largement diffusé dans la population avant d'atteindre, beaucoup plus tard, l'Occident. Pour ceux/celles qui voudraient s'essayer à cet art ancestral, voici LE recueil qu'il vous faut ! Lien :