background preloader

A lire

Facebook Twitter

Pour être heureux, oubliez-vous! De nos états de conscience les plus troubles à la régulation de l'écosystème bactérien de nos intestins, la quête du bien-être qui nous obnubile est-elle en train de tourner au cauchemar?

Pour être heureux, oubliez-vous!

C’est l’hypothèse avancée par Carl Cedeström et André Spicer, deux professeurs d’économie, l’un Suédois et l’autre Néo-zélandais –ce qui leur donne une certaine autorité en la matière– dans un essai sarcastique paru en avril, Le syndrome du bien-être. Les deux auteurs se demandent pourquoi «bien se nourrir est devenu une activité qui confine à la paranoïa», pourquoi la méditation pleine conscience et la gym sont prescrits aux cadres dirigeants sur encouragement (voire injonction) des DRH, ce qui motive les adeptes de la quantification de soi qui mesurent et enregistrent leurs moindres activités physiques, ou encore comment la pratique du sport amateur s’est transformée en une gestion de l’hygiène de vie jadis réservée aux athlètes olympiques.

Le poids de l’injonction au bonheur est trop lourd. La fuite en avant de la modernité. Le sociologue et philosophe allemand Hartmut Rosa livre une étude magistrale sur la société de "l'accélération".

La fuite en avant de la modernité

LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Laurent Jeanpierre L'époque n'est pas si lointaine où certains espéraient que l'évolution technique permette d'alléger le travail et de libérer du temps libre. Puissante en Occident durant les années de croissance de l'après-guerre, cette promesse n'a pas été réalisée. C'est même l'inverse qui s'est produit. Nous avons le sentiment de manquer de temps, tout en étant équipés de toujours plus d'appareils qui effectuent des tâches à notre place. Au coeur de cette logique paradoxale, il y a le processus d'accélération. Si le futuriste Marinetti ou des théoriciens comme Paul Virilio ont pressenti l'importance de l'accroissement de la vitesse dans la vie moderne, ils ont surtout insisté, selon Rosa, sur une seule de ses dimensions : l'accélération technique.

Peut-on encore freiner ? Accélération. Hartmut Rosa : « Plus on économise le temps, plus on a la sensation d’en manquer » [Série] A une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé.

Hartmut Rosa : « Plus on économise le temps, plus on a la sensation d’en manquer »

Nous avons invité des personnalités et des anonymes de tous horizons à se confier sur ce vaste sujet. Cette semaine, le philosophe et sociologue allemand Hartmut Rosa. Sociologue et philosophe, l’Allemand Hartmut Rosa est l’auteur d’Accélération. Une critique sociale du temps (La Découverte, 2010). Il enseigne à l’université Friedrich-Schiller d’Iéna. Quels éléments vous ont amené à décrypter la notion d’accélération du temps ?

J’étais en train d’écrire un article sur ce qui nous meut dans la vie, sur ce qui guide nos choix. . « Le problème, c’est que puisqu’on peut produire plus rapidement, on produit plus. » 1_FPS titre_courbes.cdr - FPORSOC14e_VE5_revenus.pdf. Selon l’INSEE, le périurbain plus riche que les villes et les banlieues. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvia Zappi Les pauvres vivent majoritairement dans les villes centres et les banlieues des agglomérations.

Selon l’INSEE, le périurbain plus riche que les villes et les banlieues

Et pas dans les couronnes. Selon une étude de l’INSEE, publiée dans France, Portrait social le 19 novembre, la fracture territoriale n’a guère changé : elle passe toujours entre les villes et leurs banlieues d’un côté et les espaces périurbains de l’autre, et entre les villes et les espaces ruraux. Dans sa note, l’auteur, Jean-Michel Floch, explique que, si la crise économique a entraîné une baisse du revenu médian des ménages, un certain rééquilibrage entre territoires s’est opéré au profit des communes à l’écart des villes. Et dans les grands pôles urbains, ce sont les couronnes qui apparaissent plus riches que les villes et leurs banlieues. Le constat vient ainsi à rebours des thèses de Christophe Guilluy, développées dans La France périphérique (Flammarion, 192 pages, 18 euros). Permaculture, a Beginners Guide.

So What IS Permaculture?

Permaculture, a Beginners Guide

’PERMACULTURE’ is a word that was originally coined in the mid seventies by two Australians, David Holmgren and Bill Mollison, to describe the design system pioneered as a response to what they, and many others globally, saw as serious challenges to the survival of all of us. Permaculture & forêt nourricière - Extrait du jardin extraordinaire de Philip Forrer. Permaculture foret comestible: "Jardin des Fraternités Ouvrières" en Belgique.

Lady Chatterley et l'homme des bois - D.H. Lawrence. Une anglaise au Far West : Voyage d'une femme aux rocheuses - Isabella Lucy Bird. Abattoir 5 - Kurt Vonnegut Jr. Catch 22 - Joseph Heller. Les enfants de la veuve - Paula Fox.

Lu

Portrait de femme: Amazon.fr: Henry James. Les naufrages avec les clochards de Paris: Amazon.fr: Patrick Declerck. Le casse du siècle: Amazon.fr: Michael Lewis. Comment sauver l'industrie ?