Enjeux envtx

Facebook Twitter

Le Social Good Lab cherche à favoriser l’émergence d’un entrepreneuriat plus social. En associant Innovation sociale et Innovation technologique, cet incubateur devra favoriser l’émergence de services innovants issus de nouvelles technologies et ayant une portée sociale et environnementale. « Social Good Lab », c’est le nom d’un projet monté en partenariat entre Paris Région Innovation Lab et le comptoir de l’innovation.

Le Social Good Lab cherche à favoriser l’émergence d’un entrepreneuriat plus social

Situé dans les 13 arrondissement, l’incubateur, qui dévoilera ce soir sa première promo au public, a effectué un appel à candidatures jusqu’au 30 Avril pour attirer toute jeune entreprise porteuse d’un projet innovant correspondant au critères de développement énoncés ci-dessus. L’objectif ? Combiner problématique de société et monde technologique. 6 projets pour encourager le développement de la démarche SOI OSEO, principal contributeur financier à ce projet avec la Ville de Paris, est en passe de reconnaitre l’ « innovation sociale ».

Un partenariat public/privé pour évangéliser l’écosystème web à l’innovation sociale. À quoi ressemblera la ville de demain (Dossier) ? Les villes se sont emparées du monde.

À quoi ressemblera la ville de demain (Dossier) ?

Depuis cent ans, des mégapoles ont émergé de villages de pêcheurs (Singapour, Abidjan), à partir de rien, d’autres, déjà en plein essor, croissent à une vitesse sans précédent. Autrefois, l’imagination et la science-fiction rêvaient de cités tentaculaires, de verticalité vertigineuse, de rues grouillantes de voitures.

Aujourd’hui, la ville du futur c’est une cité qui s’articule autour de deux besoins : nature et communication. La mégapole de demain sera résolument verte, dotée d’un réseau de transports ultra performant et capable de communiquer avec le monde entier. Avec la croissance démographique, outre les problèmes socio-économiques, les villes de demain sont confrontées à de nombreux défis environnementaux : Cette simple liste non exhaustive témoigne de l’ampleur de la tâche. Pour y répondre, Maxisciences commencera par réaliser une série plutôt noire.

Parmi ces lieux, la ville de Växjö en Suède. Villes de demain, ou villes d’après-demain ? 10. Ecologie, quand on n'a que l'humour. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marie-Béatrice Baudet Et s'il ne restait que l'humour ?

Ecologie, quand on n'a que l'humour

N'est-ce pas la seule arme qui subsiste aujourd'hui pour défendre la cause écologique ? Car franchement, le reste, on a tout essayé... Combien d'appels solennels à sauver la Terre, ses ressources et sa biodiversité ont-ils été lancés ? L'un des derniers en date - Le monde n'a plus de temps à perdre (Les liens qui libèrent, 160 p., 13,50 €) -, pourtant signé par Stéphane Hessel, icône de l'indignation, est resté bien confidentiel. Et les sommets internationaux, ceux de la première ou de la dernière chance : combien déjà ont-ils eu lieu et qui se souvient d'ailleurs de Cancun ou de Durban ?

Seulement voilà, toutes ces prédictions ennuient : 2050, c'est loin, que vive plutôt le présent et la planète à crédit ! De toute façon, l'urgence n'est pas les petits oiseaux et les ours polaires qui disparaissent inéluctablement, mais les gains de pouvoir d'achat et la lutte contre le chômage. L'humour, alors.

Villes

Recyclage. Eva Joly : "Je suis la seule à avoir un projet" Marcy : Pourquoi avoir choisi de vous engager en France plutôt qu’en Norvège ?

Eva Joly : "Je suis la seule à avoir un projet"

La question ne se posait même pas. Je suis française depuis très longtemps : je me suis établie dans ce pays à 20 ans et je suis tombée amoureuse de sa culture, de son appétit pour les débats... Et aussi d’un homme. Mes enfants, mes petit-enfants y sont nés. M’engager ici, c’était l’évidence. Adrien : En France, on est fier d’utiliser le nucléaire, une énergie relativement propre. Aurélien : Le bio coûte cher. Marcy : Comment un responsable politique, bien rémunéré, peut-il réellement connaître les problèmes de pouvoir d’achat des Français ? Camille : Comment redonner confiance aux étudiants, convaincus que, de toute façon, ils seront au chômage ? Tony : Comment remotiver les enseignants et redonner du crédit à une profession malmenée ? Adrien : Vous souhaitez la semaine de 32 heures. Marcy : Nicolas Sarkozy intervient dimanche à la télé. Tony : Etes-vous pour la légalisation du cannabis ?

Le cycle urbain de l’eau, du pompage au rejet. Cycle urbain de l’eau : l’eau est pompée et traitée avant de rejoindre le circuit de distribution.

Le cycle urbain de l’eau, du pompage au rejet

Après consommation, l’eau est épurée avant de rejoindre le milieu naturel ! © Natura Sciences Du pompage à l’usine de production L’eau peut être pompée dans les lacs, les rivières et les fleuves. On parle alors d’eaux de surface. La mise en place d’une filière de potabilisation de l’eau consiste à assembler, dans un ordre précis, un certain nombre de procédés. De l’usine de production au consommateur La gestion des systèmes de distribution d’eau potable doit permettre la livraison aux usagers d’une eau répondant aux normes de qualité, à un prix acceptable et avec une continuité de service sans défaut. De l’usine partent les conduites d’adduction destinées au transport des gros débits. Pour satisfaire à tout moment la demande en eau potable, les réservoirs permettent de gérer les pointes de consommation. Du consommateur à la station d’épuration De la station d’épuration au milieu naturel. Les chiffres.

Carburants

Climat. Mobilité. Pollution. Biodiversité. Energie. Le lent démantèlement de Superphénix. Superphénix (voir: Les surgénérateurs) www.bastamag.net, 7/11/2011: Le Post - Peut-on vraiment démanteler une centrale nucléaire ? Que la France décide ou non de sortir du nucléaire, elle sera tôt au tard confrontée au démantèlement de ses 58 centrales nucléaires vieillissantes. Une problématique que connaît bien l'anthropologue et philosophe Christine Bergé, qui a enquêté sur le chantier de déconstruction du surgénérateur Superphénix. Pour elle, démanteler une centrale, c'est entrer dans un rapport au temps particulier, où mémoire et informations se perdent face à une tâche gigantesque.

Basta ! Christine Bergé: C'est le premier livre qui décrit de façon tout à fait lisible, pour le grand public, le fonctionnement d'une centrale nucléaire ainsi que son démantèlement. Quel enseignement principal tirez-vous de votre enquête ? Comment se gère ce rapport au temps dans le cadre de la déconstruction d'une centrale ? En quoi Superphénix est-il un mythe ? Absolument. Anthony Laurent À lire : Notes. Barrage d'Itaipu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Barrage d'Itaipu

Le lac de retenue a une superficie de 1 350 km2, allant de Foz de Iguaçu au Brésil à Ciudad del Este au Paraguay, jusqu'à Guaíra et Salto del Guairá 150 km au nord. Le premier turbo-alternateur est entré en service en ; le dix-huitième, le . Deux nouveaux groupes ont été mis en service en 2006 portant la puissance totale installée à 14 000 MW. Les vingt groupes de 700 MW sous une hauteur de chute nominale de 118 m, produisent annuellement plus de 90 térawatt-heures (TWh). Quatre-vingt-dix pour cent de la production de la centrale est consommée au Brésil. Actuellement, la centrale hydroélectrique d'Itaipu détient le record mondial de production cumulée d'électricité et ce, grâce à son ancienneté et aux conditions hydrauliques optimales du site. Cependant le barrage d'Itaipu est selon l'American Society of Civil Engineers (Association américaine des ingénieurs en génie civil) l'une des sept merveilles du monde moderne.

Itaipu de nuit. Biomasse (énergie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Biomasse (énergie)

Unité de valorisation énergétique de la biomasse (Allemagne) Dans le domaine de l'énergie, et plus particulièrement des bioénergies, le terme de biomasse désigne l'ensemble des matières organiques d'origine végétale (algues incluses), animale ou fongique pouvant devenir source d'énergie par combustion (ex : bois énergie), après méthanisation (biogaz) ou après de nouvelles transformations chimiques (agrocarburant). La biomasse est aujourd'hui la première énergie renouvelable en France. En 2009, la France a produit 11 984 ktep à partir de biomasse (bois énergie, biocarburants, biogaz et agrobiomasse) contre seulement 667 ktep éoliens et 66 ktep solaires[1]. Cette filière, correspondant à des objectifs de développement durable, est en développement rapide.

La biomasse est utilisée par l'Homme depuis qu'il maîtrise le feu. Turbine à vapeur à biomasse de 5 MW de puissance électrique. Elle peut être utilisée comme carburant. Cas du bois. 2010122633_02FEEChiffresclesFrance.pdf (application/pdf Object)